Publicité

Pour la plupart des femmes, les bouffées de chaleur à la ménopause durent plus de 7 ans

MénopauseWINSTON-SALEM (CAROLINE DU NORD)Les symptômes vasomoteurs de la ménopause (SVM ou VMS en anglais) comme les bouffées de chaleur ou les épisodes de transpiration nocturne, duraient plus de 7 ans à la ménopause ou dans sa période de transition, chez plus de la moitié des femmes observées. Ce résultat ressort d’une étude réalisée sur plus de 1’400 femmes.
Autrement dit, si on considère l’âge moyen de la ménopause à 51 ans, plus de la moitié des femmes souffraient de ces symptômes jusqu’à au moins 58 ans. Jusqu’à présent, peu d’études ont été menées pour identifier la durée de ces symptômes typiques de la ménopause. Les Afro-américaines présentaient une durée des symptômes plus longue que des femmes d’origine caucasienne et surtout asiatique.

Ménopause

On parle de ménopause lorsqu’une femme n’a plus eu de règles pendant 12 mois consécutifs. Au niveau physiologique, il s’agit de la cessation de la sécrétion hormonale des ovaires et notamment des oestrogènes et progestérones.

Les SVM comme les bouffées de chaleur et les épisodes de transpiration nocturne sont des signes très particuliers de la ménopause pouvant affecter négativement la qualité de vie des femmes. On estime qu’environ 80 % des femmes souffrent de SVM pendant la période de transition de la ménopause. Un autre symptôme important et fréquent à la ménopause est la prise de poids.

L’étude en détail

Cette étude, réalisée notamment par la Dr (Ph.D. en anglais) Nancy E. Avis du Wake Forest Baptist Medical Center à Winston-Salem en Caroline du Nord, a porté sur l’analyse de données de femmes se trouvant dans cette période de transition à la ménopause. Elle a été conduite de 1996 à 2013. Les analyses portaient sur 1’449 femmes souffrant fréquemment de symptômes vasomoteurs de la ménopause. Ces symptômes se manifestaient au moins 6 jours pendant les 2 semaines qui précédaient l’étude.

Pré-ménopause et symptômes durant plus de 10 ans

Dans le détail, la durée moyenne des SVM pour toutes les femmes participantes à cette étude était de 7,4 ans. Les femmes pré-ménopausées, c’est-à-dire entrant dans la ménopause avant l’âge moyen (aux Etats-Unis environ à 51 ans) souffraient en moyenne pendant 11,8 ans si elles étaient atteintes par ces symptômes typiques de la ménopause comme les bouffées de chaleur. Rappelons que certaines femmes, qu’elle soit pré-ménopausées ou non, ne souffriront jamais de ces symptômes.

Importantes différences ethniques

Si on observe les groupes ethniques, les femmes Afro-américaines souffraient en moyenne de 10,1 ans des SVM contre 4,8 ans pour les Japonaises et 5,4 ans pour les Chinoises. Chez les femmes caucasiennes non hispaniques (non latino) la moyenne des symptômes était de 6,5 ans et chez les femmes hispaniques (latino) la durée était de 8,9 ans.

La critique des hormones de substitution

La durée moyenne des symptômes de la ménopause de 7,4 ans montre les limites de la prescription d’hormones de substitution sur une courte période, comme c’est souvent le cas pour diminuer le risque de cancer.

À cause du risque augmenté de cancer du sein et de l’ovaire avec la thérapie hormonale, il serait utile de trouver ou d’identifier des traitements sûrs et efficaces à long terme pour soigner ces symptômes de la ménopause, conclut l’étude. Creapharma peut vous recommander des plantes médicinales comme la sauge et la cimicifuga pour lutter de façon naturelle contre les bouffées de chaleur.

Cette étude a été publiée le 16 février 2015 dans la version online du JAMA Internal Medicine.

Le 19 février 2015. Par Xavier Gruffat (pharmacien), article contrôlé par la rédaction de Creapharma.fr. Sources : Communiqué de presse du Wake Forest Baptist Medical Center (Caroline du Nord, EUA)

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017

Publicité