Publicité

Spécial antioxydants, effets sur l’organisme et sources naturelles

antioxydantSAO PAULOLes médias et les scientifiques parlent souvent des antioxydants et de leurs effets bénéfiques sur l’organisme, surtout dans la prévention de maladies chroniques comme le cancer, l’excès de cholestérol, les maladies cardiaques et neurodégénératives. Toutefois, tout le monde n’a pas une connaissance suffisante sur les antioxydants et de quelles manières ces molécules peuvent être bénéfiques pour le corps. De plus, il est aussi important de connaître les différentes sources naturelles d’antioxydants et comment on peut les consommer quotidiennement. Creapharma fait un tour d’horizon pour vous aider à y voir plus clair.

Action des antioxydants sur le corps humain

Afin de comprendre l’action des antioxydants, il est tout d’abord important de connaître ce que sont les radicaux libres. Ces molécules sont des substances oxydantes hautement réactives qui sont produites naturellement par le corps humain, comme par exemple pendant la respiration ou une activité physique. Le problème est que ces molécules abîment les cellules, celles-ci pouvant mener à des processus inflammatoires chroniques et même à la mort cellulaire. Bien que les radicaux libres soient produits naturellement, il existe certains facteurs pouvant augmenter massivement leur quantité comme le stress, le tabagisme, la prise d’alcool et des aliments riches en graisses et sucres.

La fonction des antioxydants est justement de capturer les radicaux libres et faire en sorte qu’elles ne restent pas libres pour abîmer les cellules de l’organisme. De cette façon, les antioxydants préviennent les maladies causées par ces troubles cellulaires, de plus ils améliorent la santé du système immunologique.

Deux catégories d’antioxydant

Les antioxydants se divisent en deux catégories : les antioxydants hydrophiles (solubles dans l’eau) et les antioxydants lipophiles (solubles dans les lipides). L’absorption de ces deux types d’antioxydants est importante pour retirer les radicaux livres se trouvant autant en milieu aqueux que lipidique de l’organisme.

Certains exemples de molécules avec un effet antioxydant sont le béta-carotène, la vitamine A, la vitamine E, la vitamine C, le sélénium, les polyphénols et les flavonoïdes.

Aliments riches en antioxydants

légumes antioxydants

Les aliments les plus riches en substances avec un effet antioxydant sont les légumes. La plupart contiennent autant des antioxydants hydrophiles que lipophiles. Voici une liste d’aliments riches en ces molécules :

carotte antioxydant

Carotte : ce légume est une excellente source de béta-carotène, un antioxydant lipophyle qui retirent les radicaux libres solubles en milieu lipidique. Le béta-carotène est un précurseur de la vitamine A, une autre molécule importante avec un effet antioxydant. De manière générale, les fruits et légumes de couleur orange-rouge comme la pêche, l’abricot, la mangue ou la betterave sont riches en béta-carotène et vitamine A. D’autres sources d’antioxydants sont les légumes à feuille verte comme le chou, le brocoli ou l’épinard.

– Fruits à baies rouges : les mûres, myrtilles, fraises et framboises sont d’excellentes sources de polyphénols. D’autres fruits contenant aussi des antioxydants sont la grenade, le raison, la prune, la cerise ou la pomme.

– Noix du Brésil : ce fruit oléagineux est riche en sélénium. Des recherches ont montré que la noix du Brésil aurait un effet positif dans la prévention du cancer de la prostate, à cause de sa concentration en antioxydants. Il est recommandé de consommer 2 noix du Brésil par jour.

– Noix : en Europe et en Amérique du Nord, il est parfois plus facile et meilleur marché de se procurer des noix (classiques) que la noix du Brésil. Ce fruit oléagineux est une source importante de vitamine E, un antioxydant lipophyle. La vitamine E qui porte aussi le nom de tocophérol est l’un des antioxydants les plus importants pour la cellule, car elle protège les lipides de la membrane cellulaire contre l’entrée de radicaux livres. D’autres aliments riches en vitamine E sont les légumes à feuilles vertes comme le brocolis ou le chou, des huiles végétales (huile d’olive ou de soja), les germes de blé, les oeufs ou le foie.

– Agrumes : l’orange ou le citron sont d’importantes sources de vitamine C, un antioxydant hydrophile. Relevons que la vitamine C présente aussi une fonction importante dans la production de collagène. D’autres sources importantes de la vitamine C sont la tomate, la fraise, le kiwi, le brocoli ou la mangue.

– Thé vert : cette forme de thé est riche en catéchines, un antioxydant de la famille des polyphénols. Des études ont montré un effet bénéfique du thé vert sur certaines maladies chroniques comme le diabète, l’inflammation, le cancer et aussi le vieillissement. D’autres formes du thé comme le thé noir et blanc contiennent aussi des catéchines.

– Raisin et dérivés : le raisin, le jus de raison ou le vin sont des sources d’un puissant antioxydant, le resveratrol, également appartenant aux polyphénols. Certaines recherches ont montré un effet positif du resveratrol mais d’autres se sont montrées plus critiques.

Il existe plusieurs autres sources d’antioxydants. Le plus important est d’adopter une alimentation équilibrée riche en légumes, fruits et céréales ou graines complètes. Il faudra aussi limiter la consommation de sucre, graisse saturées et alcool.

Attention à l’excès d’antioxydants

De nombreuses personnes pensent qu’il est possible de consommer des antioxydants sans limite. Mais comme souvent en médecine, les excès ne sont pas bons et la prise d’antioxydants n’échappe pas à cette règle. Des études récentes ont montré qu’une consommation excessive de compléments alimentaires riches en antioxydants peut aggraver la santé et même augmenter le taux de mortalité. De plus, un excès d’antioxydants dans l’organisme diminue la quantité de substances vasodilatatrices qui aident à maintenir la santé des vaines et des artères. Une consommation excessive de vitamines lipophiles comme les vitamines A e E peut aussi poser un problème au niveau du foie. La meilleure recommandation est d’adopter une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes, et consommer le moins possible de compléments alimentaires. N’hésitez pas aussi à demander conseil à un nutritionniste.

Le 23 février 2015. Par Matheus Malta de Sá (pharmacien). Article paru sur la version brésilienne de Creapharma.fr (Criasaude.com.br). Traduit par Xavier Gruffat (pharmacien), Photos illustrations : © iceteastock – Fotolia.com, © JPC-PROD – Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017

Publicité