Publicité

Le cholestérol dans les aliments n’est plus une menace

le cholestérol n'est plus une menace?MIAMIDes experts américains ont estimé que le cholestérol qu’on trouve dans les aliments n’est plus une menace et un danger pour la santé humaine. Dans le futur, les aliments vendus aux États-Unis ne devraient plus inclure des avertissements indiquant une teneur élevée en cholestérol. L’argument publicitaire d’aliments sans ou avec peu de cholestérol devrait aussi progressivement disparaître.
Ces nouvelles directives qui sont une petite révolution ont été publiées le jeudi 19 février par un organisme public lié au Ministère de la Santé américain. Selon un haut fonctionnaire américain du département de l’agriculture expliquant cette prise de décision, il n’y aurait pas de relation entre le taux de cholestérol dans un aliment et celui dans le sang humain (cholestérolémie). Cela paraît peu intuitif, mais la production de cholestérol dans l’organisme suit un processus métabolique complexe en étant davantage liée aux gènes ou au style de vie (ex. sédentarité, alimentation peu équilibrée).

Jusqu’à présent il était recommandé de ne pas consommer plus de 300 mg de cholestérol par jour, ce qui correspond environ à 100 gr de beurre, 2 petits œufs ou un steak de 300 gr.

Les chercheurs américains ont démontré que la prise d’aliments riches en cholestérol n’augmentait pas le risque de souffrir de maladies comme l’infarctus du myocarde ou l’AVC.

Selon ces nouvelles directives officielles américaines de nutrition (The 2015 Dietary Guidelines Advisory Committee), le cholestérol dans les aliments n’est plus considéré comme une menace pour la santé.

Ces recommandations ont été mises au point par un comité de 14 médecins, nutritionnistes et experts de la santé réputés aux États-Unis. Toutefois, ces conseils vont rester pendant 45 jours sur Internet (www.health.gov/dietaryguidelines) pour stimuler le débat, ensuite fin mars une conférence de presse aura lieu pour préciser dans le détail ces nouvelles recommandations.

Oui, mais…

Le fait que le cholestérol ne soit plus considéré comme un risque pour la santé ne veut pas dire qu’il est possible de manger des hamburgers ou des saucisses à volonté. Le risque pour la santé provient en fait surtout des graisses saturées. Les graisses saturées sont surtout présentes dans les graisses d’origine animale et font augmenter le taux de LDL-cholestérol (appelé mauvais cholestérol). Ce n’est pas le cas des graisses insaturées présentes dans les graisses végétales. Ces dernières sont pauvres en LDL-cholestérol et riches en HDL-cholestérol (appelé aussi bon cholestérol). Il se trouve que beaucoup d’aliments riches en cholestérol contiennent aussi beaucoup de graisses saturées. Jusqu’à présent il était recommandé de ne pas consommer plus de 10% de graisses saturées par jour sur le total des aliments contenant des calories. Selon ce groupe d’experts, l’idéal serait désormais de consommer maximum 8% de graisses saturées par jour.

Ok pour les œufs

cholestérolSi on considère une prise quotidienne de 2’000 kcal, ces 8% de graisses saturées seraient déjà atteints avec une petite quantité de beurre ou un steak de 200 gr. Par contre, comme les œufs ne contiennent pas de graisses saturées, mais du cholestérol, une consommation de plusieurs œufs par jour ne fait pas de mal à la santé.

cholestérol manger des fruits et légumes

Finalement et sans surprise, ce comité d’experts recommande de manger davantage de fruits, légumes, graines et noix par jour.

Le 24 février 2015. Par Xavier Gruffat (pharmacien), relecture par la rédaction de Creapharma.

Sources: ATS (agence de presse suisse), communiqué de presse de l’administration américaine HHS.gov http://www.hhs.gov/news/press/2015pres/02/20150219b.html,

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017