Publicité

Les statines augmentent significativement le risque de diabète de type 2 (étude)

diabète type 2 et statinesHELSINKIUne grande étude réalisée sur des hommes finlandais a montré que les statines augmentent significativement le risque de diabète de type 2. Selon cette étude, le risque de souffrir de diabète est environ deux fois plus élevé chez des personnes sous statines que ceux n’en prenant pas et 46% plus élevé après avoir pris en compte des facteurs de correction comme l’obésité et le style de vie. Malgré ces résultats, la plupart des médecins devraient continuer à prescrire cette classe de médicaments chez de nombreux patients, estimant que les bénéfices sont souvent supérieurs au risque, notamment dans la prévention de maladies cardiovasculaires chez des patients à risque.

Statines

Les statines sont une classe de médicaments très prescrits à travers le monde et qui présentent un effet hypolipidémiant. Elles permettent d’abaisser principalement le taux de mauvais cholestérol (LDL) et ont surtout un rôle préventif en diminuant le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires comme l’infarctus du myocarde ou l’AVC. La prise de statines est un traitement prescrit souvent à vie. On estime que 5 à 6 millions de Français consomment ces médicaments.

L’étude en détail

Des chercheurs finlandais de l’Université de l’Est de la Finlande ont suivi pendant 6 ans plus de 8’700 participants. Ceux-ci étaient tous des hommes blancs finlandais âgés entre 43 et 73 ans. Au début de ce travail de recherche, aucun participant ne souffrait de diabète. Parmi ces 8’700 participants, un peu plus de 2’000 étaient sous statines au début de l’étude. Les statines utilisées étaient notamment la simvastatine, l’atorvastatine ou la rosuvastatine.

Les chercheurs ont alors observé que 11,1% des participants sous statines, soit 625 hommes, ont développé un diabète pendant ces 6 ans de suivi, contre 5,8% des participants ne prenant pas de statines.

Risque 46% plus élevé

Même après avoir pris en compte différents facteurs de risque du diabète de type 2 comme l’obésité, le manque d’exercice, l’historique familial ou l’alimentation, le risque de développer un diabète de type 2 était 46% supérieur chez les participants sous statines que ceux ne prenant pas ces médicaments. Cette correction est importante, car on peut imaginer qu’un patient obèse présente naturellement un taux élevé de cholestérol et doive prendre des statines. Comme on sait que l’obésité est un facteur de risque important pour le diabète, ce même patient pourrait aussi souffrir de diabète de type 2. Autrement dit, la cause du diabète ne serait pas la prise des statines, mais l’obésité. D’où la nécessite de pondérer les résultats obtenus.

Un point intéressant relevé par les scientifiques est que plus la dose des statines est élevée et plus le risque de diabète augmente. Par exemple des hautes doses de simvastatine étaient associées à un risque 44% plus haut de développer un diabète. Pour des doses basses de simvastatine ce même risque était de 28%.

Certains médecins recommandent de ce fait d’utiliser la dose efficace de statine la plus faible possible et de l’associer éventuellement avec des médicaments avec un effet hypolipidémiant d’autres familles que les statines comme l’ezetimiba.

Raison probable

Selon les chercheurs, les statines augmentent la résistance à l’insuline de l’ordre de 24% et diminuent la sécrétion d’insuline de 12%, ce seraient des explications pour justifier l’augmentation du nombre de cas de diabète de type 2 lors de prise de statines.

Les chercheurs estiment dans une note que cette étude a porté sur des hommes blancs et qu’ils ne savent pas si les conclusions de ce travail de recherche peuvent s’appliquer à d’autres groupes ethniques et aux femmes.

L’étude a été publiée le 4 mars 2015 dans la revue scientifique européenne Diabetologia.

Autres effets secondaires des statines

statines effets secondairesLes statines peuvent mener à d’autres effets secondaires que le diabète et notamment au niveau musculaire (douleurs musculaires, etc). Une étude portant sur 20 millions de personnes a montré que 10 à 20% de cette population prenant des statines présentait des effets secondaires et en particulier des problèmes de type musculaire. La plupart du temps ces troubles musculaires ne sont pas graves, mais peuvent perturber la vie du patient (douleurs). Lire ici pour plus d’informations à ce sujet

Quand prendre des statines ?

Cette question devra être répondue après une discussion entre le patient et le médecin traitant pour peser les risques et les bénéfices. En général, lors d’un taux élevé de mauvais cholestérol et/ou d’un risque important de maladies cardiovasculaires, le risque de développer un diabète est inférieur aux bénéfices préventifs engendrés par les statines. Autrement dit, pour certains patients prendre des statines reste conseillé malgré le développement possible d’un diabète.

Si une personne souffre déjà de diabète de type 2 et qu’elle est soignée avec des médicaments, la prise de statines ne va pas perturber le diabète et donc la question ne se pose pas sur l’utilisation de statines. La situation est donc plus délicate chez des personnes ne souffrant pas de diabète avec un taux de cholestérol à la limite et avec peu de risque cardiovasculaire en général. Dans ce cas le médecin pourrait opter pour d’autres mesures que des statines pour abaisser le taux de mauvais cholestérol comme un régime et la pratique régulière d’exercice, en tout cas dans un premier temps.

Autre point important, toute personne sous statine devrait mesurer régulièrement sa glycémie, sachant que le risque de développer un diabète de type 2 est bien supérieur.

Le 6 avril 2015. Par Xavier Gruffat (pharmacien). Sources: Webmd.com, Folha de São Paulo

Lire aussi : Effets secondaires des statines

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017