7 idées d’aliments pour un bon fonctionnement du cerveau et la prévention d’Alzheimer

7 idées d'aliments pour un bon fonctionnement du cerveau et la prévention d’AlzheimerNEW YORK – Quand on sait que le cerveau consomme environ 50% des besoins énergétiques de l’organisme, on comprend mieux l’influence de l’alimentation pour cet organe capital.
Avec ses milliards de neurones et notamment de synapses (zone de connexion entre neurones), le cerveau doit puiser dans l’alimentation pour garantir son bon fonctionnement.


L’alimentation ne permet pas seulement de satisfaire aux besoins métaboliques en agissant par exemple sur les tâches physiologiques courantes, la mémoire ou la concentration mais a aussi un effet préventif sur des maladies neurologiques comme la très fréquente maladie d’Alzheimer, surtout avec l’âge.

Alzheimer

Certains spécialistes estiment que la maladie d’Alzheimer serait une forme de diabète, appelée dans ce cas diabète de type 3, un diabète du cerveau caractérisé par une résistance à l’insuline. Autrement dit lors de maladie d’Alzheimer, le cerveau serait incapable d’assimiler entièrement le glucose. Une expérience américaine réalisée sur des souris a montré que la malbouffe, c’est-à-dire la consommation de trop d’aliments sucrés et d’acides gras saturés, provoquait une destruction du cerveau. Cette hypothèse fait encore polémique mais est prise de plus en plus au sérieux par les scientifiques. Des chercheurs pensent désormais à de nouvelles pistes pour soigner l’Alzheimer, l’injection d’insuline au niveau du tissu cérébral en serait une.

7 aliments

En règle générale, une alimentation équilibrée permet un bon fonctionnement du cerveau et agit de façon préventive sur les maladies dégénératives comme Alzheimer. Il faudra comme on l’a vu éviter à tout prix la malbouffe.

Creapharma résume pour vous 7 idées d’aliments à consommer régulièrement pour une bonne santé cérébrale :

1. Eau. Il faudrait boire au moine 1,5 litres d’eau ou d’autre liquide par jour. On sait que le corps élimine naturellement 2,5 litres d’eau, mais comme on absorbe environ 1 litre d’eau avec l’alimentation, 1,5 est donc la quantité idéale.

2. Poissons. Il est important de manger au moins 1 à 2 fois par semaine du poisson. Un crustacé souvent conseillé par les nutritionnistes est le sandre. Un poisson d’eau douce riche en oméga-3 et peu calorique, avec seulement 90 kcal pour 100 gr. On sait que les oméga-3 jouent un rôle important dans les processus neurologiques et doivent être consommés régulièrement.

7 idées d'aliments pour un bon fonctionnement du cerveau et la prévention d’Alzheimer


D’autres poissons riches en oméga-3 sont le saumon, comme le sont la plupart des poissons d’eau douce.

Les oméga-3 pourraient aussi avoir un effet métabolique sur l’insuline, avec une influence positive sur la maladie d’Alzheimer comme on l’a vu au début de cet article.

Les poissons sont aussi riches en certains acide aminés comme la méthionine, des précurseurs du neurotransmetteur acétylcholine.

3. Céréales. Ils sont riches en sucres lents. Le cerveau a besoin de sucres pour garantir son fonctionnement, les céréales sont donc une source idéale. Ils ont l’avantage, en comparaison avec les sucres rapides, d’être absorbés de façon progressive.

4. Caféine. Le café et le thé noir sont excellents pour favoriser la concentration, la créativité et l’éveil. De plus, une nouvelle étude franco-allemande parue en avril 2014, effectuée sur des souris, a montré qu’une consommation à long terme de caféine a une action préventive sur la maladie d’Alzheimer, ou en tout cas pourrait avoir un impact important. D’autres études devront être réalisées, notamment chez l’homme pour mieux comprendre l’effet de la caféine sur le cerveau.

5. Produits laitiers. Ces aliments sont riches en calcium, un minéral important dans la conduction du signal à l’intérieur des neurones.

7 idées d'aliments pour un bon fonctionnement du cerveau et la prévention d’Alzheimer

6. Fruits et légumes. A la base d’une alimentation saine et équilibrée, les fruits et légumes sont riches en vitamines et minéraux, des nutriments jouant un rôle clé dans le cerveau. La vitamine B1 qu’on retrouve de façon importante dans les légumineuses joue un rôle clé dans le métabolisme du glucose. Les fruits et légumes contiennent aussi beaucoup d’antioxydants comme la carotte, avec un important effet protecteur sur les cellules et notamment les neurones. Ces aliments apportent aussi de l’eau et du sucre (glucose), comme on l’a vu essentiel pour le tissu cérébral.

7. Viandes. Qu’elles soient rouges ou blanches, les viandes sont la source de nutriments essentiels pour un bon fonctionnement du cerveau comme le fer, la vitamine B1, la phénylalanine (acide aminé) ou la tyrosine (acide aminé). Attention toutefois à ne pas consommer trop de viande, en effet les protéines de la viande une fois digérée peuvent produire de l’homocystéine, une molécule néfaste pour le cerveau.

Finalement, relevons 2 aspects essentiels en plus de l’alimentation pour favoriser un bon fonctionnement du cerveau : la pratique régulière d’exercice et un bon sommeil.

Le 8 avril 2014. Par Xavier Gruffat, pharmacien.

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.04.2017

Thèmes

Lire aussi :