Il est possible de prévenir l’arthrose avec une bonne alimentation et de l’exercice physique

Cataplasme de romarin - rhumatismes

Photo genou – Crédit photo Fotolia.com

LONDRESL’arthrose peut potentiellement être évitée avec un bon régime alimentaire et une pratique régulière d’exercice physique, selon un nouveau rapport d’expert publié le 6 avril 2017 dans la revue spécialisée Nature Reviews Rheumatology.


Métabolisme

Dans ce rapport, des chercheurs de l’Université du Surrey au Royaume-Uni ont identifié un lien crucial entre le métabolisme et l’arthrose. Des changements métaboliques, provoqués par une mauvaise alimentation et un style de vie sédentaire, déclenchent la reprogrammation génétique des cellules dans le corps et les articulations.

Problèmes d’acide lactique

Ces changements métaboliques ont un impact sur la capacité des cellules à produire de l’énergie, en les forçant à générer des sources alternatives pour fonctionner. Ce stress sur les cellules aboutit à une surproduction de glucose, qui s’il n’est pas utilisé pour des besoins énergétiques se transforme en acide lactique. Cette dernière est difficile à éliminer pour l’organisme. Des niveaux anormaux d’acide lactique dans l’organisme mènent à une inflammation du cartilage articulaire qui entrave le mouvement et provoque des douleurs.

Arthrose infographie

Infographie sur l’arthrose

Maladie fréquente

En identifiant des changements métaboliques dans les cellules, il est potentiellement possible de contrôler ou de ralentir significativement les symptômes de l’arthrose, soulageant les douleurs de millions de personnes à travers le monde. Au Royaume-Uni, l’arthrose est la forme la plus fréquente de rhumatisme avec environ 8,75 millions de personnes qui en souffrent.

Cette maladie touche de façon disproportionnée les femmes post-ménopausées pour des raisons notamment génétiques et hormonales. Actuellement, il n’existe pas de traitements efficaces pour guérir l’arthrose. Des antidouleurs sont utilisés pour calmer les symptômes mais ils n’agissent pas sur les causes.

Prévention possible

L’auteur principal de l’étude, le Prof. Ali Mobasheri, de l’Université du Surrey, explique : « Pendant trop longtemps, l’arthrose a été connue comme la “maladie de l’usure” et on a supposé que cela faisait partie intégrante du vieillissement. Cependant, ce n’est pas le cas et ce que nous avons appris est qu’il est possible de contrôler mais aussi de prévenir l’apparition de cette affection douloureuse. »

Le professeur conclut le communiqué de l’étude : « Il est important de ne jamais sous-estimer l’importance d’une alimentation équilibrée et d’un style de vie sain, car non seulement cela a un impact sur notre bien-être général mais cela peut aussi altérer le comportement métabolique de nos cellules, tissus et organes menant à de graves maladies. »

Faites de la marche

Selon une autre étude publiée en 2014 dans la revue scientifique Arthritis Care and Research, pratiquer de la marche à pied permet de lutter contre l’arthrose. Les scientifiques estiment que chaque kilomètre parcouru diminue les symptômes de 16 à 18%, grâce notamment à une amélioration de la mobilité.

Le 14 mai 2017. Sources : Communiqué de presse de l’étude. Lien vers l’étude : http://www.nature.com/nrrheum/journal/v13/n5/abs/nrrheum.2017.50.html
Crédits photos : Fotolia.com

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 14.06.2017

Thèmes

Lire aussi :