Publicité

Boire davantage de café pourrait prévenir le diabète de type 2

Boire davantage de café pourrait prévenir le diabète de type 2BOSTONBoire plus de café pourrait diminuer le risque de diabète de type 2, comme l’affirme une grande étude américaine. Chez les personnes qui ont augmenté leur consommation quotidienne d’au moins une tasse pendant plus de 4 ans, les chercheurs ont observé une réduction du risque de diabète de type 2 d’un peu plus de 10%. Au contraire celles qui buvaient une tasse de café en moins par jour ont vu leur risque de diabète augmenter.

Cette nouvelle étude publiée le 24 avril dans la revue scientifique Diabetologia a été réalisée notamment par le Dr Frank Hu, Professeur à la Harvard School of Public Health dans la région de Boston (Etats-Unis).

Les chercheurs ont examiné 3 grandes banques de données médicales portant sur 123’000 adultes, en majorité des professionnels de santé (infirmières). Dans la constitution de ces banques de données, les participants étaient amenés par formulaire à renseigner notamment sur leur consommation de café et de thé.

Les scientifiques ont observé que les personnes qui consommaient plus d’une tasse de café que leur consommation de base pendant 4 ans voyaient leur risque de diabète de type 2 diminuer de 11%. Par exemple si une personne buvait en l’an 2000 1 tasse de café par jour, puis de 2001 à 2005 elle changeait ses habitudes en passant à 2 tasses de café tous les jours, son risque de diabète diminuait de 11%. Au contraire, les personnes buvant une tasse ou plus de café par jour en moins pendant 4 ans voyaient le risque de diabète de type 2 augmenter de 17%.

Les scientifiques ont montré que peu importe la consommation au départ de café, c’est-à-dire si une personne ne consommait pas de café ou 1 tasse, 2 tasses ou plus, ce qui compte est la variation de la consommation de café par jour sur plusieurs années.

Relation de dose-effet ?

Selon le Dr Hu, il y aurait comme une relation de dose-effet entre la consommation de café et le risque de diabète (de type 2). Toujours selon le Professeur d’Harvard, plus on boit de café et plus le risque de diabète diminue, des personnes buvant 3 à 5 cafés par jour voient leur risque de diabète fortement diminuer. Attention toutefois aux personnes sensibles à la caféine, boire trop de café peut mener à de l’insomnie, du stress, de l’irritabilité ou encore des troubles cardiaques.

Le Dr Hu estime que les antioxydants, qu’on retrouve dans le café, pourraient avoir un rôle important dans la prévention du diabète de type 2.

Les chercheurs relèvent toutefois qu’il s’agit d’une observation et que le lien de cause-effet n’a pas encore été prouvé scientifiquement. Il faut désormais comprendre le mécanisme exact derrière cette relation.

Boire davantage de café pourrait prévenir le diabète de type 2

Photo d’une plante de café prise au Brésil, région de Campinas (Etat de Sao Paulo)

Précédente étude

En 2004, des chercheurs appartenant également à l’Institution Harvard, avaient montré que pour les hommes boire plus de 6 tasses de café (à base de caféine) par jour diminuait le risque de diabète de type 2 de plus de 50% par rapport aux hommes qui ne buvaient pas de café. Les femmes qui buvaient 6 tasses ou plus de café par jour voyaient leur risque de diabète de type 2 diminuer de 30% par rapport à celles qui ne buvaient pas de café. Cette étude avait été publiée le 6 janvier 2004 dans la revue médicale Annals of Internal Medicine.

Le café peut être un complément à la prévention du diabète mais les deux principales mesures restent la lutte contre l’obésité, avec notamment la pratique régulière d’exercice et une alimentation saine et équilibrée.

Le thé et le “déca” sans effet

L’effet sur le diabète a été observé seulement avec la consommation de café contenant de la caféine. La prise de café décaféiné (“déca”) ou de thé n’a pas eu d’impact sur cette forme de diabète.

Boire davantage de café pourrait prévenir le diabète de type 2

La caféine pourrait donc jouer un rôle important. La Dresse Myers, endocrinologue à la North Shore University Hospital in Manhasset dans l’Etat de New York explique dans un interview accordé au grand média américain CBS : “Cette étude n’est pas très claire sur l’action du café sur le diabète, peut-être qu’une tasse de café en plus par jour diminue l’appétit ou ceux qui consomment de la caféine ont davantage besoin de faire de l’exercice, comme s’ils avaient plus d’énergie à dépenser.”

Effectivement d’autres études seront nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes exacts du café sur le diabète.

Le 28 avril 2014. Par Xavier Gruffat (Pharmacien). Sources: Harvard.edu, CBSNews, Agences de presse, Diabetologia (online).

Lire aussi: Certains flavonoïdes pour prévenir le diabète de type 2Du thé vert pour soigner le diabète de type 2

Nom original de l’étude (en général en anglais) Date de publication Média Institution, université
Changes in coffee intake and subsequent risk of type 2 diabetes: three large cohorts of US men and women 24 avril 2014 (online) Diabetologia Harvard School of Public Health, Etats-Unis
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.09.2017

Publicité