Publicité

Causes peu connues de la chute de cheveux chez la femme

chute-cheveux-femmeNEW YORK La perte de cheveux est un phénomène tout à fait normal. Elle peut pourtant être très mal vécue chez les femmes compte tenu du fait que les cheveux constituent un symbole fort de séduction. Quelles sont les causes les plus et surtout les moins connues de la chute de cheveux ?

Les origines les plus courantes de la chute de cheveux

Il existe différentes causes de la chute de cheveux chez la femme :

Causes peu connues de la chute de cheveux chez la femme– La principale cause de la chute de cheveux est reliée au dérèglement hormonal. Les fluctuations hormonales se produisent souvent à la puberté, à la suite d’une grossesse, après la ménopause, à l’arrêt d’un traitement hormonal ou à la suite d’un dérèglement thyroïdien. Le taux des hormones androgènes augmentent, ce qui tend à accélérer le cycle de croissance des cheveux qui deviennent de plus en plus fins pour arrêter de pousser. Il s’agit de ce qu’on appelle alopécie androgénique.

– L’hérédité peut également jouer un rôle dans la perte des cheveux. Les follicules des cheveux sont très sensibles et le cycle de croissance est très rapide, ce qui conduit à long terme à l’arrêt de la repousse des cheveux. Ici, on parle d’alopécie androgénétique.

– Les troubles psychologiques et le stress sont également des facteurs de perte de cheveux. En effet, ils conduisent à un dérèglement hormonal.

– Les traitements médicamenteux lourds peuvent avoir comme effet secondaire une perte de cheveux. C’est le cas de la chimiothérapie, de la prise de médicaments qui contiennent des hormones, d’antidépresseurs, d’anticoagulants…

– Certaines maladies telles que l’anorexie et le diabète favorisent également la chute de cheveux.

– Une carence en oligo-éléments et en protéine, résultant d’une mauvaise alimentation, peut expliquer une perte importante de cheveux.

– Les manipulations excessives des cheveux sont des facteurs non négligeables de chute. Les brushings, l’usage de sèche-cheveux, les fers à lisser, et les produits chimiques contenus dans les colorations et permanentes ainsi que certains shampoings attaquent le cuir chevelu et entraînent la chute des cheveux.

Inscrivez-vous à notre newsletter spéciale sur la chute de cheveux féminine !

Des causes encore peu connues

Il existe des causes de perte de cheveux qui sont peu connues alors que les conséquences peuvent être importantes.

– Il s’agit des maladies du cuir chevelu comme la pelade qui bloque la pousse des cheveux.

– Les changements de saison influent également sur la pousse des cheveux. Les variations de lumière à ces périodes ont des répercussions sur le processus de renouvellement des cheveux.

– Les tics qui consistent à s’arracher les cheveux peuvent causer une chute de cheveux localisée.

– Très mal connue de la plupart des gens, l’hypothyroïdie ou l’hyperthyroïdie peut aussi être à l’origine de la perte de cheveux. En cas d’excès ou d’insuffisance des hormones sécrétées par la glande thyroïde, un dérèglement des cycles capillaires peut apparaître.

Quels traitements suivre ?

Le traitement de la chute de cheveux commence par la prise en charge de sa cause réelle. Dans tous les cas cependant, il est recommandé d’adopter une bonne alimentation. Il convient d’arrêter l’usage des produits cosmétiques agressifs et des sources de chaleur comme le brushing. Une alimentation riche en protéine (viandes, œufs…) et en oligo-éléments est nécessaire, car l’organisme a besoin de ces nutriments pour la pousse des cheveux.

Il existe également des produits permettant de lutter contre la perte de cheveux. Il peut s’agir de lotion, d’huile ou de shampoing qui favorise la repousse.

La prise de complément alimentaire ou bien d’un traitement à base de vitamine B1, B5, B6 ou B8 peut être envisagée. Ces vitamines favorisent la repousse des cheveux et la circulation du sang dans le cuir chevelu.

Afin de traiter l’alopécie androgénétique, il existe aux États-Unis un médicament appelé Rogaine, qui est à base de minoxidil. Le minoxidil est connu pour favoriser le développement de la pilosité.

Les huiles essentielles pour lutter contre la chute de cheveux

Causes peu connues de la chute de cheveux chez la femmeLes huiles essentielles sont connues pour leurs innombrables vertus. Elles sont efficaces notamment pour traiter la chute de cheveux. Parmi les huiles essentielles qui permettent de traiter l’alopécie, il y a l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, de romarin, de laurier, de lavande, de pamplemousse, d’arbre à thé, de genièvre et de citron. Elles peuvent être mélangées avec votre shampoing habituel, à votre masque pour cheveux ou à vos huiles. Dans ces cas, il convient de bien respecter les doses.
Vous pouvez également préparer vous-même vos produits anti-chute à base d’huile essentielle. Voici quelques recettes maison facile à faire.

– Pour un shampoing anti-chute : mélangez à un shampoing doux au pH neutre, 5 ml d’huile essentielle de laurier et 50 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.

– Un mélange d’huile essentielle peut servir d’huile de massage anti-chute. Pour cela, mélangez 50 ml d’Huile végétale à 15 gouttes d’Huile Essentielle de Cèdre de l’Atlas, 10 gouttes d’Huile Essentielle de Bay de Saint Thomas, 5 gouttes d’Huile Essentielle de Pamplemousse et 5 gouttes d’Huile Essentielle de Romarin Cinéole. Une solution à utiliser 2 fois par semaine avec un temps de pause de 1 heure au minimum.

En cas de chute de cheveux, la première chose à faire est de consulter un spécialiste. Il pourra diagnostiquer les causes prescrire un traitement adapté.

Inscrivez-vous à notre newsletter spéciale sur la chute de cheveux féminine !

Par la rédaction de Creapharma le 21 janvier 2016 – Photo : fotolia.com. Sources: Magazine Health (version américaine)

Lire aussi : Coiffes et perruque pour masquer la chute de cheveux chez la femme

chute-de-cheveux-femme-2016

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 30.07.2017

Publicité