Publicité

Le CBD peut-il aider contre l’anxiété ?

Vous avez peut-être récemment entendu parler du CBD (cannabidiol), d’un message sur un réseau social ou d’une personne qui vous a recommandé ce produit naturel après vous avoir parlé de ses problèmes de stress, d’anxiété ou de difficultés à dormir. Mais au-delà du bouche-à-oreille et de la publicité, le CBD a-t-il réellement un effet scientifiquement prouvé sur l’apaisement de l’anxiété ?

Publicité

Anxiété

L’anxiété est un trouble mental courant que beaucoup d’entre nous ont connu ces dernières années avec la pandémie de Covid-19 (une étude a justement montré un effet positif du CBD pendant la pandémie, lire ci-dessous). Ce trouble peut provoquer une inquiétude et une peur excessives, ce qui a un impact important sur la vie des personnes qui en souffrent. Bien qu’il existe plusieurs options thérapeutiques, de nombreuses personnes ne réagissent pas bien aux traitements conventionnels comme les anxiolytiques ou subissent des effets secondaires indésirables. C’est pour ces raisons, entre autres, que les traitements naturels sont de plus en plus demandés, et le CBD occupe une place de plus en plus importante.

Creapharma.ch (et son site Criasaude au Brésil) a réalisé une enquête sur les études récentes concernant le CBD et l’anxiété, et a interrogé le Dre Shadia Fouad Sharaf El Din (photo ci-dessous), médecin spécialiste en neurosciences de l’Université fédérale de Sao Paulo (Unifesp) au Brésil. Elle étudie actuellement avec son équipe l’effet de l’huile de cannabis issue d’associations thérapeutiques chez les personnes souffrant de douleurs chroniques à l’Unifesp, afin de vous aider à décider si le CBD peut être une bonne option ou non pour traiter votre anxiété.

Dre Shadia Fouad Sharaf El Din
Dre Shadia Fouad Sharaf El Din

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est l’un des nombreux composés cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis (Cannabis sativa), aussi appelée marijuana. Le CBD agit sur le système endocannabinoïde du corps humain, qui est responsable de la régulation de diverses fonctions corporelles, y compris l’humeur et la réponse au stress. La molécule agit par l’intermédiaire des récepteurs CB1, principalement présents dans le système nerveux central, et des récepteurs CB2, présents dans les organes périphériques et dans les cellules du système immunitaire. L’une de ses actions possibles est de “calmer” le système nerveux central. L’intérêt du CBD, à la différence du THC (molécule notamment responsable de l’effet psychoactif), est qu’il ne provoque pas d’hallucinations ou des effets psychoactifs mais entraîne plutôt une relaxation musculaire et peut aussi agir comme anti-douleur. Le CBD est souvent vendu en huile par exemple sous forme de teinture, en tisane, aliments ou boissons.

Notre cerveau produit aussi ses propres CBD, appelés endocannabinols comme l’anandamide. L’euphorie qu’on peut ressentir après un effort physique ne viendrait pas seulement de la dopamine et des endorphines mais aussi des endocannabinols. Chaque jour notre cerveau produit des milliards d’endocannabinols qui sont rapidement éliminés (catabolisés) par des enzymes. En consommant des produits à base de CBD on pourrait augmenter le bien-être comme réduire l’anxiété en augmentant la concentration de CBD dans le cerveau.

Le CBD contribue-t-il vraiment à réduire l’anxiété ? Etudes

En ce qui concerne les études scientifiques, il existe diverses preuves que le CBD a réellement un effet dans les cas d’anxiété et d’autres troubles neuropsychiatriques (par exemple, l’épilepsie et la schizophrénie – attention le THC a plutôt un effet négatif contre cette maladie), comme l’a montré une étude de 2019 publiée dans la revue Current Opinion in Psychiatry1 et qui a passé en revue diverses recherches sur l’utilisation du CBD pour traiter l’anxiété.
Une autre étude qui a démontré l’effet du CBD dans les cas d’anxiété est l’essai clinique randomisé publié en 2021 dans la revue scientifique JAMA Netw Open2, qui a impliqué 120 professionnels de la santé qui ont utilisé 300 mg de cannabidiol (ou un placebo) pendant 28 jours. Il est vrai que des études cliniques de plus grande envergure sont encore nécessaires pour mieux comprendre l’effet du CBD sur l’anxiété et pour étudier la dose efficace à cette fin et à d’autres fins. Ces études sont difficiles à mener, car il y a peu de pays où le cannabis ou ses dérivés sont légalisés et il y a peu de contrôle sur la qualité des produits.

Publicité

Cas pratiques

Néanmoins, plusieurs personnes utilisent déjà le CBD et la plupart d’entre elles réagissent bien à son utilisation, comme c’est le cas des personnes traitées par la Dre Shadia Sharaf, qui “réagissent très bien et perçoivent des effets dès la première semaine d’utilisation”, bien qu’il soit nécessaire d’ajuster la dose et l’horaire au cours des premières semaines de traitement.

Effet possible au niveau moléculaire

Pendant le trouble anxieux (anxiété), la transmission médiée par la sérotonine (“conversation” entre les régions du cerveau et entre le cerveau et le reste du corps) semble être diminuée et certaines régions du cerveau, en particulier les zones liées à la détection du danger, sont fortement stimulées. Le CBD peut être bénéfique pour ces deux déclencheurs, car il agit en facilitant la transmission sérotoninergique, en activant les récepteurs de sérotonine de type 5HT1, ainsi qu’en “stimulant le principal neurotransmetteur inhibiteur du SNC, connu sous le nom de GABA, qui diminue cette conversation entre les neurones”, comme l’explique à Creapharma/Criasaude la Dre Shadia Sharaf.

Précautions à prendre lors de la prise de CBD

Ainsi, même si des études scientifiques plus approfondies sont nécessaires, l’utilisation du CBD et d’autres cannabinoïdes peut être une bonne option pour vous qui aspirez à une vie moins anxieuse, avec un risque faible et des effets positifs qui peuvent être observés rapidement. Il est donc essentiel d’utiliser le CBD sous la supervision d’une équipe médicale qualifiée, en toute sécurité et en recherchant des produits de qualité.

Selon la Dre Shadia Sharaf, le CBD est considéré comme très sûr et a peu d’effets secondaires. La somnolence est l’un des principaux effets du CBD et elle peut être considérée comme un effet thérapeutique ou secondaire selon les cas. Mais attention, le CBD peut modifier la concentration sanguine de certains médicaments. Par conséquent, si vous prenez d’autres médicaments, consultez l’équipe médicale qui vous suit déjà pour savoir s’il sera nécessaire d’ajuster la dose.

Une autre précaution très importante à prendre concerne la qualité du produit que vous consommez. Il existe des huiles avec différents dosages de CBD et d’autres cannabinoïdes (comme le THC), et la dose rapportée n’est pas toujours celle que l’on trouve dans ces produits, c’est pourquoi vous devez toujours rechercher des sources fiables.

Le 21 mars 2023. Par Adriana Sumi (pharmacienne dipl. USP Sao Paulo, Brésil). Traduction et adaptation en français par Xavier Gruffat (pharmacien dipl. EPF Zurich, Suisse). Lire la news originale en portugais ici.
Crédits photos : Adobe Stock et divulgation (de la médecin). Infographie : Pharmanetis Sàrl.

Références scientifiques et bibliographie :

  1. Shannon S, Lewis N, Lee H, Hughes S. Cannabidiol in Anxiety and Sleep : A Large Case Series. Perm J. 2019;23:18-041. DOI : 10.7812/TPP/18-041
  2. Crippa JAS, Zuardi AW, Guimarães FS, et al.
    Standard Care Alone for the Treatment of Emotional Exhaustion and Burnout Among Frontline Health Care Workers During the COVID-19 Pandemic : A Randomized Clinical Trial. JAMA Netw Open, numéro d’août 2021, pages 2;4(8). DOI : 10.1001/jamanetworkopen.2021.20603
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 21.03.2023
Publicité