Publicité

Comment obtenir la vitamine D ?

Comment obtenir la vitamine D ?WASHINGTONLa vitamine D fait souvent la une des médias, comme Creapharma en parlé ces jours dans un article, à cause de propriétés quasi miraculeuses avancées par certains scientifiques. Une quantité suffisante de vitamine D est donc de plus en plus recommandée par les médecins.
Selon l’Académie nationale de médecine française, qui s’exprimait dans un rapport en juin 2012, 80% des Français seraient en situation de manque de vitamine D. Le recul de l’activité physique en plein air serait une cause importante de ce déficit.

Comment peut-on obtenir cette vitamine ?

L’organisme est incapable de synthétiser cette vitamine, il doit faire appel à des sources externes, il existe 3 moyens d’obtenir la quantité recommandée quotidienne de vitamine D (voir infographie en bas de l’article) :

  1. l’exposition au soleil (rayons UVB)
  2. la prise de compléments alimentaires
  3. l’alimentation

L’influence du soleil

La vitamine D porte souvent le nom de “vitamine du soleil”. En effet, l’exposition au soleil est chez beaucoup d’individus la source principale de vitamine D, surtout en été et dans les pays (sub)tropicaux. La vitamine D peut être synthétisée au niveau de la peau sous l’effet des rayons UVB du soleil.

La prise de compléments alimentaires est un autre moyen important pour obtenir cette vitamine, principalement dans des régions avec peu d’exposition solaire comme le Canada et la Scandinavie (en hiver surtout). L’alimentation est plus problématique pour obtenir la quantité recommandée quotidienne de vitamine D, car peu d’aliments contiennent cette substance en quantité suffisante.

La vitamine D est une molécule liposoluble, c’est-à-dire qu’elle reste stockée des mois dans les tissus adipeux et peut-être libérée plusieurs mois après. Autrement dit une personne peut s’exposer en été et profiter plusieurs mois après en hiver de cette vitamine en quantité suffisante.

En Europe et Amérique du nord, on constate que beaucoup de personnes présentent une carence en vitamine D, probablement car avec l’essor des médias électroniques (TV, internet, jeux vidéos) les gens vont moins dehors en été. De plus, le soleil a souvent été diabolisé par les dermatologues pour son risque sur la santé avec le cancer de la peau.

Or on sait que quelques minutes suffisent en été pour faire le stock de vitamine D grâce à une exposition solaire avec un ciel sans nuage. La durée de cette exposition dépend toutefois de plusieurs facteurs comme le type de peau, la période de l’année et de la journée et de la latitude. Les personnes à la peau foncée comme les noirs mettent davantage de temps à synthétiser la vitamine D (environ 20 à 30 minutes) que les personnes à la peau claire (environ 10 minutes).

On estime qu’une exposition au soleil de 5 à 10 minutes permet de synthétiser jusqu’à 7’000 UI (0,00025 mg). Par comparaison, 1 cuillère à soupe de foie de morue contient 1’360 UI de vitamine D. Lire aussi notre dossier complet sur la vitamine D

Mais on sait tous qu’une exposition excessive aux rayons UV du soleil peut provoquer un cancer de la peau, surtout ceux émis entre 11h00 et 16h00. D’où un important paradoxe ou dilemme en médecine.

Soleil et vitamine D, un important dilemme pour les médecins

Comme les rayons UVB, les seules responsables de la synthèse de vitamine D, sont émis en général entre 11h00 et 16h00, on observe un vrai dilemme pour la communauté médicale. Pour certains il ne faut surtout pas déroger à cette règle, donc il est hors de question de s’exposer sans crème solaire entre 11h00 et 16h00, pour d’autres s’exposer au niveau des bras et des jambes 10 à 15 minutes 2 à 3 fois par semaine entre 11 et 16h sans crème solaire, juste assez longtemps pour ne pas attraper un coup de soleil, n’augmente pas le risque de cancer et permet de synthétiser une quantité très importante de vitamine D.

Selon Creapharma, une exposition sur une courte période au soleil pour favoriser la synthèse de vitamine D ne devrait pas causer de risque trop significatif pour la santé de la peau, autrement dit le bénéfice de la vitamine D dépasse le risque de souffrir de cancer de la peau. En cas de doute, veuillez demander conseil à votre médecin pour connaître son avis.

Lien entre faible niveau de vitamine D et sclérose en plaques

Lire aussi :  notre dossier complet sur la vitamine D

Le 2 juillet 2014. Par Xavier Gruffat (pharmacien).

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017