Publicité

Rester longtemps assis est mauvais pour la santé (étude)

Etre debout permet de rester en meilleure santéANN ARBOR (MI)La sédentarité, en particulier être trop souvent assis, est devenu un récent sujet de santé publique. Début 2013, une blogueuse avait titré l’un de ses articles sur le site du renommé Harvard Business Review : « Etre assis est le nouveau tabagisme de notre génération. » Son billet lui avait valu une vaste audience (à lire ici), principalement du monde économique et professionnel. Depuis lors, plusieurs études ont montré le danger d’être trop longtemps assis pour la santé. Une nouvelle étude publiée en mars 2016 a relevé qu’être assis plus de 3 heures par jour était responsable de 3,8% de toutes les causes de mortalité globalement.

Les appareils électroniques sont un “toxique” pour le sommeil des adolescents (étude)

Dans un monde toujours plus dominé par les services et l’informatique, rester plus de 3 heures assis devient plus la norme que l’exception. Les chercheurs qui ont mené cette récente étude estiment aussi que réduire la durée de la position assise à moins de 3 heures par jour pourrait augmenter l’espérance de vie d’un peu plus de 2 mois. Une étude de 2015 avait montré qu’en Europe les adultes restaient assis entre 3,2 et 6,8 heures par jour.

Etude en détail, 433’000 décès par an

Afin d’étudier les dommages pour la santé de rester assis, cette étude de mars 2016 a analysé des sondages comportementaux provenant de 54 pays à travers le monde et les ont corrélé avec la population, d’autres données et le taux de mortalité. Les chercheurs ont découvert que la durée qu’une personne restait en position assise présentait un impact sur le taux de mortalité général, comptant pour environ 433’000 décès, soit 3,8%, de tous les décès à travers les 54 pays étudiés.

Ils ont aussi remarqué que la position assise avait un impact supérieur sur le taux de mortalité dans la région de l’Ouest du Pacifique, suivi respectivement par les Européens, Américains et Asiatiques du sud-est.

Rester assis semble toujours mauvais

Selon les chercheurs, pratiquer de façon modérée ou plus intense de l’exercice physique ne semble pas supprimer les effets négatifs sur la santé d’une position assise prolongée. Autrement dit, passer toute sa journée au bureau assis puis faire 2 heures d’exercice le soir ne semble pas rallonger l’espérance de vie, par rapport à une personne debout toute la journée qui ne fait pas d’activité physique le soir. Cette dernière situation semble en fait plus favorable.

sao-paulo-A“Il a été observé que même une petite réduction de la durée en position assise, comme 10% en moins par jour ou environ 30 minutes, pouvait avoir un impact sur la cause totale de mortalité dans les 54 pays étudiés. En cas de diminution plus radicale, soit 50% en moins ou 2 heures de moins par jour, le taux de mortalité pourrait être divisé par trois”, a expliqué dans un communiqué de presse l’auteur principal de cette étude, le Dr. Leandro Rezende de l’Ecole de Médecine de l’Université de Sao Paulo (Brésil).

Plus d’exercice

Les scientifiques qui ont conduit cette étude recommandent à chacun d’être assis moins longtemps, même s’ils reconnaissent des difficultés liées notamment à la culture et au système économique. Selon le Dr. Rezende : “Réduire la durée de la position assise augmente la pratique d’exercice physique.” Autrement dit, si on est davantage debout la probabilité de marcher ou faire de l’exercice physique comme la course à pied est comme mécaniquement plus élevée.

Cette étude a été publiée en mars 2016 dans la revue spécialisée American Journal of Preventive Medicine.

Autre étude, travaillez debout !

travailler-debout-chaginEn 2015, une étude avait montré que le simple fait de se tenir plus souvent debout au lieu de rester assis pourrait contribuer à nous maintenir en bonne santé. La station debout permet en effet d’améliorer les niveaux sanguins de cholestérol, de graisses et de sucre. Selon les scientifiques, il serait intéressant de mettre à disposition des employés des tapis roulants et des bureaux adaptables permettant de travailler debout ou assis.

A RETENIR :

– Le taux de mortalité augmente si on reste trop longtemps assis (plus de 3 heures par jour).

– Même si une personne fait régulièrement de l’exercice physique, cette étude semble suggérer qu’il n’est pas possible d’ « effacer » les effets néfastes de la position assise. Bref, soyez le plus possible en station debout.

– Les entreprises devraient prendre en compte ce risque en mettant notamment à disposition des employés des bureaux adaptables permettant de travailler debout ou assis.

Lire aussi :
– Une heure d’exercice physique pour contrer les effets négatifs d’une position assise prolongée (étude publiée après l’étude mentionnée dans cet article, en juillet 2016)
– Etre debout permet de rester en meilleure santé

Le 4 avril 2016. Sources : Communiqué de presse de l’étude, ATS (étude de 2015), Harvard Business Review. Photo d’illustration : © vadymvdrobot – Fotolia.com. Autres photos: Creapharma.ch, Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 28.03.2018

Publicité