Publicité

Les hommes et les femmes ressentent la douleur différemment

Série différences homme-femme en médecine

Les hommes et les femmes ressentent la douleur différemmentGRAZUne étude autrichienne vient de montrer que les hommes ressentent davantage de douleur que les femmes après une opération importante et que les femmes souffrent davantage après une petite opération.
Le Dr. Andreas Sandner-Kiesling de l’Université médicale de Graz en Autriche, qui a mené cette étude, a interrogé pendant 4 ans 10’2000 patients opérés au centre hospitalier de la Ruhr à Bochum en Allemagne. Ces patients, 42% d’hommes et 58% de femmes, ont été interrogés par questionnaire 24h après l’opération et devaient indiquer leur état et notamment la perception de la douleur.
Les chercheurs n’ont pas trouvé dans un premier temps des différences significatives entre les sexes. Toutefois en regardant plus en détail par type d’opération, ils ont découvert des résultats intéressants.

Ils ont observé que les hommes se plaignaient 27% plus de douleurs que les femmes après une chirurgie importante comme une prothèse de genou ou une opération vasculaire. Par contre les femmes se plaignaient 34% plus que les hommes de douleurs après une petite opération ou chirurgie comme une biopsie ou certaines opérations de diagnostic.
Les chercheurs définissent une chirurgie importante comme étant susceptible d’engendrer de fortes douleurs et une petite chirurgie lorsque les douleurs sont en général assez légères.

Les chercheurs n’avancent pas d’explications scientifiques pour justifier ces résultats. Ils émettent toutefois une hypothèse en estimant que pour des petites chirurgies comme la biopsie, avec un fort impact émotionnel, les femmes pourraient ressentir davantage de douleur que les hommes. L’anxiété pourrait dans ce cas augmenter la sensation de douleur.

On estime parfois que les femmes supportent mieux la douleur que les hommes, cette affirmation reste toutefois critiquée par certains médecins. Le Dr. Fahad Khan du NYU Langone Medical Center, interviewé par CBS News, estime que dans sa pratique de tous les jours il n’observe pas de différences significatives entre les sexes concernant les douleurs chroniques et sévères.
Le Dr Sandner-Kiesling estime que la différence dans la perception de la douleur entre hommes et femmes reste encore sujette à certaines controverses, avec d’importantes discussions entre spécialistes.

Cette étude a été présentée à l’occasion du congrès Euroanaesthesia à Stockholm.

Médecine de genre

La médecine essaie d’être toujours plus ciblée, que cela soit par groupe d’âge (enfants, adultes, personnes âgées) ou par sexe. La FDA (agence de régulation des médicaments aux Etats-Unis) commence d’ailleurs à prendre très au sérieux cette problématique et va exiger davantage d’études sur les femmes en ce qui concerne les médicaments. Ce changement d’attitude fait notamment suite à la diffusion début 2014 d’un reportage dans l’émission “60 Minutes” de la chaîne CBS, leader d’audience aux Etats-Unis. Cette émission relevait le manque d’études sur les femmes concernant notamment le dosage et les effets secondaires des médicaments.
On sait que la plupart des essais cliniques sur des humains, mais aussi des expériences sur des animaux, sont effectués respectivement sur des hommes ou des animaux mâles. L’adaptation de la dose des médicaments en fonction de l’âge ou du sexe mais aussi mieux comprendre certains processus physiologiques comme dans cette étude sur la douleur n’est qu’à ses débuts et s’avère plein d’espoir pour une meilleure médecine, plus personnalisée.

paliers de la douleur

Le 8 juin 2014. Par Xavier Gruffat (pharmacien). Sources: CBS News, Creapharma.ch (article douleur), Aponet.de (adapté de l’allemand en partie)

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.09.2017