Publicité

L’huile de colza pour perdre de la graisse abdominale

NOUVELLE-ORLEANS Des chercheurs de l’université de l’Etat de Pennsylvanie (Penn State) ont découvert que la consommation pendant 4 semaines d’huile de colza, appelée huile de canola au Canada, permettrait de diminuer de façon significative la graisse abdominale chez des personnes souffrant d’obésité abdominale. Cette étude a été présentée lors d’un congrès scientifique (The Obesity Society’s Annual Scientific Meeting) qui s’est tenu à la Nouvelle-Orléans le 2 novembre 2016.

“La graisse abdominale augmente le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires, elle est aussi associée à l’augmentation du risque du syndrome métabolique et du diabète”, explique dans un communiqué de l’étude la professeur de nutrition Penny M. Kris-Etherton de l’université Penn State qui a mené cette étude.

L’huile de colza est riche en acides gras monoinsaturés ainsi qu’en oméga-3. Cette huile a montré un effet positif sur la structure du corps humain notamment chez les personnes obèses.

huile-colza-fotolia

100 gr de graisses en moins

Les scientifiques notamment américains ont découvert que les personnes qui suivaient pendant 4 semaines un régime riche en huile de colza avaient à la fin de l’étude 100 gr de graisse abdominale en moins en comparaison avec le poids au début du régime. Selon les chercheurs, cette graisse ne s’est pas déplacée vers d’autres régions du corps. Autrement dit, les participants ont véritablement perdu du poids.

Pour la Prof. Kris-Etherton, il n’est pas possible en général de cibler un endroit du corps en particulier pour perdre du poids mais selon elle les acides gras monoinsaturés semblent avoir cette capacité.

Comment consommer l’huile de colza ?

Il est possible d’utiliser l’huile de colza dans une sauce à salade, lors de cuisson d’aliments, dans des smoothies comme cela a été le cas dans cette étude (lire ci-dessous) ou encore lors d’aliments sautés à la poêle.

Mélanges d’huile

Les chercheurs ont testé l’effet de 5 mélanges d’huile végétale sur 101 participants à travers une étude contrôlée. Les participants étaient assignés à suivre pendant 4 semaines chacun des traitements à base des huiles : l’huile de colza (canola) conventionnelle, de l’acide de canola avec une teneur élevée en acide oléique (en anglais high-oleic acid canola),  de l’acide de canola avec une teneur élevée en acide oléique avec du DHA (un type d’oméga-3), du maïs/carthame et du lin/carthame. Après chaque période de 4 semaines de régime, les participants devaient faire une pause de 4 semaines avant de continuer vers la prochaine prise d’huile.

Les participants ont consommé 2 smoothies par jour qui contenaient l’huile spécifique à chaque traitement. La quantité d’huile était calculée en fonction des besoins énergétiques de chaque participant.

Tous les participants souffraient d’obésité abdominale ou avaient un tour de taille élevé et étaient soit  à risque élevé ou avaient souffert de syndrome métabolique – un groupe de maladies qui inclut l’obésité, le diabète de type 2, l’hypertension, l’hyperglycémie, un bas taux de HDL et un excès de graisse au niveau de la taille.

Les chercheurs relèvent que de futures études devraient être conduites pour mieux comprendre les effets sur le long terme d’un régime riche en acides gras monoinsaturés, comme celui à base d’huile de colza.

Le Canada est l’un des plus grands producteurs au monde d’huile de colza.  Certaines institutions canadiennes comme Agriculture and Agri Food Canada ont participé au financement de cette étude.

Le 2 novembre 2016. Par Xavier Gruffat (Dipl. Pharmacien EPF Zurich, Dipl. MBA). Source : Communiqué de presse de l’étude, Wikipedia.org (page sur l’huile de colza)

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 02.11.2016