Publicité

Le jus de cerise concentré pourrait prévenir la goutte

Jus de cerise contre la goutteLONDRES Une nouvelle petite étude a montré que le jus de cerise abaissait la concentration d’acide urique chez des personnes saines et qu’il pourrait être utilisé pour prévenir la goutte. Ce n’est pas la première étude qui relève l’action positive des cerises sur cette maladie rhumatismale très douloureuse, en 2012 Creapharma avait déjà parlé d’une grande étude sur les cerises montrant qu’en consommer 10 à 12 par jour pendant 2 jours diminuait le risque de goutte de 32%. 

L’étude en détail

Cette fois, des chercheurs Britanniques et Sud-Africains ont cherché à mieux connaître l’influence d’un jus de cerise concentré sur la goutte, ou de façon plus indirecte sur le taux d’acide urique.

On sait que les personnes souffrant de goutte présentent un niveau d’acide urique plus important que la moyenne, ces molécules peuvent ensuite coaguler et former des cristaux d’acide urique localisés souvent au niveau des articulations et notamment à la base du gros orteil. Il s’en suit la fameuse crise de goutte et de terribles douleurs.

Cette étude comprenait 12 participants âgés en moyenne de 26 ans, on comptait 1 seule femme. Ils étaient tous volontaires et aucun ne souffrait de goutte.

Chaque participant recevait 30 ml et 60 ml d’un jus de cerise concentré mélangé avec de l’eau puis les scientifiques mesuraient le taux d’acide urique dans le sang à différents intervalles jusqu’à 48h après la prise. Les participants devaient suivre un régime particulier 48h avant l’expérience en évitant notamment de consommer des fruits, légumes, thé, café, alcool, chocolat, céréales, pain complet, graines et épices afin d’éviter des biais, tous ces aliments étant riches en polyphénols et notamment en anthocyane, un composant chimique qu’on retrouve dans la cerise et qui serait justement responsable de l’effet contre la goutte.

Chaque participant devait commencer l’expérience et boire le jus à 9h du matin, précédant une phase de jeune de 10 heures pendant la nuit, puis consommer un jus pendant le repas du soir. Chaque phase de l’étude durait 2 jours, l’objectif étant notamment de mesurer un éventuel effet cumulatif du jus de cerise.

Résultats

Les chercheurs ont observé que 8 heures après la prise du jus de 30 ou de 60 ml le taux d’acide urique dans le sang avait passé d’environ 500microMol/L à environ 300microMol/L. La concentration 24 et 48h après la prise de jus de cerise était remontée à environ 400microMol/L. Les chercheurs n’ont pas réussi à montrer une dose minimale efficace, en l’occurrence les jus de cerise de 30 ou 60 ml ont mené à la même diminution du taux d’acide urique 8 heures après la prise. Il pourrait être intéressant d’effectuer une autre étude avec des quantités de jus de cerise inférieures pour trouver la dose limite inférieure.

L’étude a été publiée dans la revue scientifique spécialisée Journal of Functional Foods.

Critique de cette étude

La médiatisation de ce travail de recherche a principalement eu lieu au Royaume-Uni suite à un article dans le journal britannique très populaire Mail on Sunday titrant que « Boire quotidiennement du jus de cerise concentré pourrait aider des milliers de patients à vaincre la goutte ». La NHS (l’équivalent de la Sécu en Angleterre) a toutefois publié sur son site Internet (nhs.uk) un article assez critique sur ce travail. Il est vrai que le Royaume-Uni est particulièrement touché par la goutte avec 1,5% de la population atteinte, en hausse depuis des années comme Creapharma en a parlé en septembre dans un article.

La NHS ne remet pas en cause l’effet éventuel du jus de cerise pour abaisser le taux d’acide urique mais déplore que l’étude ait porté sur seulement 12 participants et qu’aucun ne souffre de goutte. Selon le système national de santé anglais (NHS), il aurait été préférable d’inclure dans l’étude des participants plus âgés et souffrant de goutte pour pouvoir tirer des conclusions plus scientifiques sur l’effet ou non du jus de cerise dans la prévention de la goutte.

Pour la NHS, cette étude n’est pas assez sérieuse pour en tirer des conclusions scientifiquement fondées.

L’avis de Creapharma

News cerise contre la goutteComme c’est une étude parmi d’autres, cela n’enlève en rien l’effet favorable des cerises validé dans le passé par différentes études dans la prévention de la goutte. L’effet d’un jus de cerise concentré doit néanmoins être confirmé ou infirmé par d’autres études dans le futur. Comme la NHS, nous estimons que cette étude ne satisfait pas aux standards scientifiques de qualité pour en tirer des conclusions satisfaisantes, l’étude portant notamment sur trop peu de participants.
Si vous souffrez de goutte à répétition, il faut continuer à prendre les médicaments prescrits par le médecin comme par exemple l’allopurinol pour prévenir efficacement l’apparition de nouvelles crises de goutte, les cerises semblent un bon complément à la thérapie classique mais ne doivent pas la substituer. En cas de goutte, consultez toujours un médecin, car cette  maladie métabolique peut être liée à des maladies comme l’AVC ou le psoriasis.

Jus de cerise

Le jus de cerise ne serait pas seulement efficace contre la goutte mais aussi pour favoriser une bonne nuit de sommeil. Selon une étude britannique parue en 2012, boire 30 ml d’un jus de cerise concentré avant de dormir avec la variété de cerise Montmorency augmente la durée (de 15 à 25 minutes) et la qualité du sommeil de 5 à 6%. L’effet positif sur le sommeil proviendrait d’une augmentation de 15% de la concentration de mélatonine, une hormone importante dans la régulation du sommeil.

Le 22 octobre 2014. Par Xavier Gruffat (pharmacien). Sources : NHS – Photo jus de cerise (haut): cherry juice © slawek_zelasko – Fotolia

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 11.09.2017