Publicité

La consommation de fibres aide à bien vieillir

La consommation de fibres aide à bien vieillirSYDNEYLa plupart des personnes savent qu’un régime riche en fibre alimentaire aide à garder un poids normal. Désormais, des chercheurs australiens ont découvert un bienfait surprenant de ce composant alimentaire souvent sous-évalué.
Cette lettre (paper en anglais) a été publiée le 1er juin 2016 dans la version online du Journal of Gerontology par des scientifiques du Westmead Institute for Medical Research en Australie. Les chercheurs relèvent que manger une grande quantité de fibres alimentaires provenant du pain, des céréales et des fruits peut aider à éviter des maladies et invalidités de la vieillesse.
Cette étude, qui s’est basée sur des données compilées provenant du Blue Mountains Eye Study en Australie, a porté sur l’analyse de données provenant de plus de 1’600 adultes âgés de 50 ans et plus. Les scientifiques ont exploré la relation entre la consommation d’aliments contenant des sucres et la santé à un âge avancé.

“Vieillissement réussi”

Ils ont découvert que parmi tous les facteurs examinés, incluant le total des glucides par personne, le total des fibres, l’indice glycémique, la charge glycémique et la consommation de sucre, c’était la consommation de fibres qui faisait la plus grande différence dans ce que les chercheurs ont appelé le “vieillissement réussi”.

Un vieillissement réussi était défini comme incluant une absence d’invalidité, de symptômes dépressifs, de déficience cognitive, de problèmes de respiration, de maladies chroniques comme le cancer, de maladie coronarienne ou encore d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Selon le principal auteur de ce travail, le professeur associé Bamini Gopinath de l’Institute’s Centre for Vision Research, cette étude est la première à examiner la relation entre la consommation de glucides et le vieillissement. Les résultats étaient très significatifs, et encourageant à des recherches plus poussées.

Vivre mieux et plus longtemps

Mme le Professeur affirme : “En fonction de toutes les variables examinées, la consommation de fibres – qui est une forme de sucre que l’organisme n’est pas capable de digérer – avait la plus grande influence.” Elle poursuit : “Nous avons découvert que ceux qui avaient la plus haute consommation de fibres avaient presque 80% en plus de chance de vivre plus longtemps et en meilleure santé, sur un suivi de 10 ans. Autrement dit, ils avaient moins de risque de souffrir d’hypertension, de diabètes, de démence (ex. Alzheimer), de dépression et d’invalidité fonctionnelle.”

Alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que le niveau de consommation de sucre soit responsable du principal impact pour un vieillissement réussi, le Prof. Gopinath souligne que le groupe qui a été étudié en particulier était des personnes âgées qui consommaient peu de boissons gazeuses et sucrées. Bien qu’il soit encore trop tôt pour utiliser les résultats de cette étude comme base pour donner des conseils de nutrition, elle affirme que cette recherche a ouvert la voie vers d’autres découvertes.

“Il existe beaucoup d’autres études de cohortes plus grandes qui pourraient être réalisées afin de voir si elles permettent de trouver des associations similaires. Et il serait également intéressant de comprendre les mécanismes qui relient ces variables,” dit-elle.

Cette étude rejoint d’autres travaux de recherche récents soulignant l’importance de la nutrition pour un vieillissement réussi.

Suivre les recommandations

Dans une autre étude publiée l’an dernier dans la revue spécialisée The Journals of Gerontology, les chercheurs du Westmead Institute ont constaté qu’en général, les adultes qui adhèrent de façon étroite aux recommandations alimentaires émises au niveau national atteignent un âge avancé sans souffrir de maladies chroniques et d’invalidité, et présentaient un bon état de santé autant fonctionnel que mental.

La consommation de fibres aide à bien vieillir

À retenir de cette étude :

– Une consommation de fibres alimentaires provenant de l’alimentation comme le pain (privilégiez le pain complet ou noir), les céréales ou encore les fruits diminuait le risque de maladie chez des personnes âgées et augmentait la durée de vie. Les chercheurs parlent d’un “vieillissement réussi”.

– Augmenter sa consommation de fibres semble être une stratégie à suivre pour atteindre un âge avancé en restant au maximum en bonne santé.

Le 8 juin 2016. Par la rédaction de Creapharma.ch (supervision finale, Xavier Gruffat – pharmacien). Sources : communiqué de presse de l’étude, Résumé de l’étude http://biomedgerontology.oxfordjournals.org/content/early/2016/05/23/gerona.glw091 Photos : Fotolia.com

Quiz

Participez à notre quiz sur les fibres (en général, non spécifique à cette étude ci-dessus)


Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.06.2016