Publicité

La dépression, une maladie souvent sous-estimée

anxiété fatigueBERLINLa dépression est souvent une maladie sous-estimée, autant dans le monde professionnel que dans les relations sociales. Attention, lorsqu’on parle de dépression, il ne s’agit pas des petits moments de déprimes ou fatigues qu’on traverse tous, mais bien d’une maladie parfois chronique à prendre très au sérieux. Sans rentrer dans un débat complexe et sans fin de savoir si le copilote était coupable ou victime de sa maladie, Creapharma fait le point sur cette affection psychiatrique toujours plus fréquente en Occident.

Symptômes

Parmi les nombreux symptômes de cette maladie, on peut relever une perte d’intérêt et de plaisir pour les activités quotidiennes, une inhibition dans les pensées et un changement d’humeur. Le malade peut aussi présenter une tristesse, un certain désespoir ou encore une difficulté à exprimer ses sentiments. L’anxiété est très souvent associée à la maladie. C’est d’ailleurs souvent difficile pour le médecin de distinguer la dépression de l’anxiété. Une dépression s’inscrit souvent dans la durée, c’est-à-dire se manifeste pendant plusieurs semaines ou mois.

La dépression se manifeste aussi souvent par d’autres symptômes dits physiques comme les troubles du sommeil, des troubles de l’appétit ou encore des douleurs dans le corps. Dans des cas graves, le suicide est aussi un signe fréquent de la maladie.

Une maladie très courante

La probabilité qu’une personne développe une dépression pendant sa vie dans les pays occidentaux varie de 7 à 18%, en fonction du sexe notamment. Les femmes sont deux fois plus à risque que les hommes. Dans le monde, l’OMS estime que 350 millions de personnes ou 5% de la population souffrent actuellement de dépression. En France et en Suisse on estime à 8% le nombre de personnes souffrant de dépression, un peu plus qu’aux États-Unis avec 7%, mais moins qu’au Brésil avec 10%.

Des causes multiples

Les causes de la dépression sont souvent multiples. L’hérédité, une situation personnelle ou encore des troubles neurologiques sont des facteurs de risque importants.

La dépression se manifeste souvent après un événement négatif comme la perte d’un être cher, des problèmes avec l’entourage (ex. divorce) ou encore une situation financière difficile (ex. faillite, chômage). Parfois, des changements importants des habitudes de vie comme la retraite peuvent déclencher une dépression. Des maladies chroniques, certains médicaments ou des drogues sont aussi des causes fréquentes de cette affection.

Le traitement repose surtout sur la prise de médicaments appelés antidépresseurs et une psychothérapie. Il ne faut pas oublier qu’une personne dépressive est comme au fond d’un trou et aura absolument besoin d’aide de l’entourage comme la famille, les amis et surtout des professionnels de santé.

Voir aussi notre dossier complet sur l’anxiété (trouble d’anxiété généralisé)

Le 7 avril 2015. Par Xavier Gruffat (pharmacien), avec agences comme l’ATS, photo illustration : © dalaprod – Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017

Publicité