Publicité

Mangez quotidiennement du piment pour maigrir (étude)

Piment - Plante médicinaleADÉLAÏDEDes chercheurs de l’Université d’Adélaïde en Australie ont découvert qu’une alimentation riche en graisses pouvait perturber des récepteurs importants localisés dans l’estomac, qui envoient un signal de satiété au cerveau. La satiété est le sentiment d’avoir assez mangé. Les scientifiques ont surtout étudié l’action du piment (poivre de Cayenne) sur ces récepteurs. Le piment permet de favoriser la satiété. Cette étude a été publiée dans la revue scientifique spécialisée Plos ONE le 19 août 2015 et pourrait ouvrir la porte à une nouvelle classe de médicaments pour lutter contre l’obésité.

L’effet du piment sur les récepteurs

Les chercheurs du Centre de Nutrition et de Maladies Gastro-intestinales de l’Université d’Adélaïde ont étudié l’action d’une substance, la capsaïcine, présente dans le piment (par ex. dans l’espèce Capsicum frutescens L.) sur les récepteurs appelés TRPV1, ou récepteurs au piment, localisés dans l’estomac. Cette étude s’est surtout concentrée sur la sensation de satiété qu’on peut ressentir après l’ingestion d’aliments.

Selon la Prof. Amanda Page qui a mené cette étude, l’estomac se dilate lorsqu’il est plein, ce qui active des signaux nerveux qui informent le cerveau qu’on a mangé en quantité suffisante, c’est le sentiment de satiété. L’activation de ce processus complexe se fait grâce aux récepteurs TRPV1, qui sont notamment activés par la capsaïcine, qu’on retrouve dans le piment.

La Prof. Page affirme aussi dans le communiqué de presse de l’Université d’Adélaïde: “Nous avons aussi trouvé que les récepteurs TRPV1 peuvent être inhibés lors d’une alimentation très grasse provoquant l’obésité”.

Effets de la capsaïcine

Des études précédentes avaient déjà montré que la capsaïcine, qu’on retrouve principalement dans les piments du genre Capsaicum, réduisait la quantité d’aliments ingérés. Cette étude a pour mérite de montrer pour la première fois que la sensation de satiété est stimulée par les récepteurs TRPV1. L’inhibition de ces récepteurs ou sa désensibilisation par des aliments gras provoquent un retard dans l’apparition du sentiment de satiété. La personne consomme ensuite plus d’aliments, ce qui engendre une prise de poids.

Mangez des piments !

En plus d’inclure davantage de piments dans la consommation quotidienne pour augmenter la sensation de satiété, la Prof. Page estime que cette découverte pourrait ouvrir la voie vers la découverte de nouveaux médicaments agissant sur les récepteurs TRPV1 permettant de lutter contre l’épidémie globale d’obésité.

Selon le Dr Kentish, médecin à la Faculté de Médecine de l’Université d’Adélaïde, les chercheurs essayent actuellement de mieux comprendre s’il est possible d’inverser l’effet négatif d’une alimentation riche en graisse. Autrement dit, essayer de savoir si la consommation de piment permettrait de contrer la prise de poids engendrée par une alimentation trop riche en graisse. Désormais, l’objectif pour les chercheurs est de mieux comprendre les mécanismes moléculaires et physiologiques au niveau des récepteurs TRPV1.

L’utilisation du piment

Les propriétés thérapeutiques du piment sont connues et étudiées depuis de nombreuses années. La capsaïcine est la substance responsable du goût particulier très piquant du piment, en plus de la stimulation des récepteurs TRPV1. Cette molécule libère  aussi des endorphines dans le cerveau, des neurotransmetteurs qui donnent la sensation de plaisir et de satiété. De plus, on retrouve dans le piment d’autres molécules comme la vitamine A, les vitamines B, la vitamine C, du calcium, du fer, des antioxydants et des substances anti-inflammatoires.

Les piments sont aussi connus pour être des aliments thermogéniques, c’est-à-dire qu’ils accélèrent le métabolisme. Consommer des aliments thermogéniques aide à brûler de la graisse.

Usage externe également

En plus d’un effet sur la perte de poids, la capsaïcine présente une propriété antioxydante 2 fois plus élevée que la vitamine C. De plus, des crèmes à base de capsaïcine sont souvent utilisées en cas de douleurs rhumatismales, y compris lors de maux de dos. Cette substance favorise aussi la digestion, est expectorant et agit comme vasodilatateur.

Le piment est clairement l’une des plantes médicinales les plus importantes pour se soigner efficacement de façon naturelle.

Découvrez aussi d’autres plantes médicinales pour maigrir

Le 31 août 2015. Par Matheus Malta de Sá (pharmacien) et Xavier Gruffat (pharmacien). Sources : University of Adelaide, dossier sur le poivre de Cayenne du site Creapharma.ch. Photos : Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017