Publicité

Mise en quarantaine et confinement : comment retrouver le sourire ?

La mise en quarantaine et le confinement sont une source de stress du fait de leur caractère obligatoire. Autant pour les personnes malades, les cas suspects que les personnes en bonne santé qui doivent se protéger, ce dispositif constitue une expérience souvent difficile et désagréable à subir compte tenu du sentiment de perte de liberté, d’ennui, mais surtout d’inquiétude qui en découle. Voici un aperçu des différentes réactions tout à fait naturelles suscitées par l’isolement ainsi que des conseils pratiques pour mieux vivre malgré le confinement ou la mise en quarantaine.

Stress, dépression, colère, confusion : des réactions courantes

Une étude publiée le 14 mars 2020 dans le journal The Lancet (DOI : 10.1016/S0140-6736(20)30460-8) montre que les principaux effets psychologiques négatifs de ces dispositifs sont le stress, la confusion, la colère, la dépression et la mauvaise humeur. Ces effets s’accompagnent d’inquiétude liée à la peur de la contamination, aux pertes financières et à la stigmatisation de la société, notamment pour les personnes mises en quarantaine. De plus, l’ennui et la frustration due à l’absence d’informations suffisantes et adéquates accentuent la difficulté à vivre ces moments d’isolement. La mise en quarantaine, en particulier, peut être plus pénible à cause de la séparation avec les êtres chers, la perte de liberté, l’incertitude quant à l’état de santé, la colère ou le regret et l’ennui.

Mise en quarantaine, isolation ou confinement ?

Toujours selon cette étude, il apparaît nécessaire de clarifier la différence entre les différents dispositifs de mise en quarantaine souvent confondu avec l’isolement ainsi que la signification du confinement. Il faut savoir que la mise en quarantaine se traduit par la séparation et la restriction des mouvements des personnes qui ont été potentiellement exposées à une maladie contagieuse pour vérifier si elles ne se sentent pas bien, réduisant ainsi le risque qu’elles infectent d’autres personnes. Il ne s’agit pas d’un protocole d’isolement qui est la séparation des personnes chez qui une maladie contagieuse a été diagnostiquée des personnes qui ne sont pas malades. Une ville entière peut ainsi être placée sous quarantaine de masse. Quant au confinement, il s’agit d’une transposition légale de l’injonction à rester chez soi. L’objectif est ici de limiter la circulation et de réduire de ce fait le risque de propagation de la maladie.

10 choses à faire pour retrouver le sourire

Pour chasser la mauvaise humeur, le stress ou la colère, il convient de faire tout ce qui vous permet de réduire le sentiment d’isolement, d’incertitude et d’ennui.

Mise en quarantaine et confinement : comment retrouver le sourire ?

1. Adoptez un nouveau rythme de vie

Avec le confinement, beaucoup de choses changent dans votre vie, structurer une nouvelle routine vous permettra ainsi d’adopter un nouveau rythme et d’avoir de nouveaux repères. Cette nouvelle routine va vous offrir une certaine zone de confort et pourra réduire votre stress. Ce rythme de vie est d’autant plus important si vous vous sentez désorienté(e) ou si vous avez l’impression de perdre la notion du temps. Organisez au mieux votre temps, à quel moment travailler si vous êtes en télé travail, qu’avez-vous envie de faire d’autres au cours de votre journée ? N’hésitez pas à faire une petite liste des tâches quotidiennes, de leur attribution si vous êtes en famille en y incluant les autres activités que vous souhaitez faire. Ne manquez surtout pas d’ajouter des activités amusantes dans votre liste. Le fait de structurer votre journée et de pouvoir accomplir les tâches que vous avez prévues de faire vous offrira un agréable sentiment de réussite et de contrôle.

2. Soyez attentif aux petits plaisirs de la vie

Prendre l’air un moment sur son balcon, regarder une plante fleurir, de belles images, observer la nature si vous en avez la possibilité ou être attentif à la réussite des enfants, mais aussi à ses propres réussites comme la confection d’un petit plat, d’un dessert, une nouvelle découverte ou même le plaisir de goûter à un petit gâteau sorti du placard à provisions sont autant de petites choses de la vie qu’on oublie souvent d’apprécier. Si vous sentez que la vie ralentisse et « rapetisse », savourer chaque instant vous permet de réfléchir à nouveau sur ce qui est réellement essentiel, à mieux apprécier votre vie, à sourire plus souvent à être plus reconnaissant(e) et à réduire ainsi le poids du stress.

3. Équipez-vous au mieux

Le fait de ressentir davantage d’anxiété, d’inquiétude ou de tension que d’habitude peut être lié au fait de se sentir vulnérable. Pour être plus serein, essayez selon vos possibilités de bien vous équiper. Qu’il s’agisse de nourriture, de désinfectant, de médicaments si vous suivez un traitement, de mouchoirs, de livres ou jeux pour vous distraire, une bonne préparation ne peut que mieux vous rassurer et vous redonner le sourire.

4. Rappelez-vous que cette situation n’est que passagère

La quarantaine ou le confinement n’est pas une situation définitive. Un jour ou l’autre cela prendra fin et la vie reprendra son cours normal. Gardez cela à l’esprit pour rester positif et vous préparer au mieux à la reprise d’une vie normale. En effet, il est possible que certains aient peur de sortir de la quarantaine/du confinement et de reprendre leurs activités habituelles. Il convient ainsi de préparer dès maintenant ce passage qui peut également être un peu difficile.

5. Restez connecté avec vos proches

Même si vous ne pouvez pas les voir physiquement, joindre les gens que vous aimez par mail, par appel vidéo ou par téléphone vous rendra le sourire. Ce contact social est particulièrement important si vous vivez seul(e), si vous vous sentez isolé(e), nerveux(se) ou si vous avez du mal à vous concentrer correctement sur ce que vous faites.

6. Faites régulièrement des exercices

Les activités physiques vous aident à dépenser de l’énergie et à chasser le stress. Si vous disposez de matériels de sport, c’est tant mieux, mais il existe également beaucoup d’exercices qui ne nécessitent pas d’équipements en particulier. Le yoga vous aidera à vous détendre tandis que les exercices d’entraînement en ligne vous aideront à ne pas vous sentir seul(e) tout en vous entraînant.

7. Faites des choses exceptionnelles

Profitez de ce confinement pour faire toutes les choses que vous avez toujours eu envie de faire à la maison et que vous n’avez jamais eu le temps de faire. Cela peut être du rangement, des bricolages, une nouvelle décoration, l’aménagement d’une chambre ou du garage, des travaux dans le jardin ou le balcon, mais cela peut aussi être des activités comme lire un livre qui vous intéresse et que vous n’avez pas encore eu l’occasion de lire. Regardez ce film dont tout le monde parle et que vous ne connaissez pas ou cette série célèbre que vous vous êtes promis de suivre un jour. Écoutez de la musique, chantez, ne manquez pas de mettre chaque jour une activité agréable dans votre journée pour éviter l’ennui et la dépression. Cultiver votre créativité et votre imagination vous aide également à ne pas vous laisser tenter par l’envie de faire des choses malsaines ou dangereuses pour faire face au stress et à la tension. Si vous sentez que vous êtes en train de vous noyer dans l’alcool, le tabac ou d’autres stupéfiants, demandez de l’aide.

8. Prenez l’air

Si vous avez la chance de pouvoir sortir dans votre jardin, sur votre balcon ou sur une terrasse, profitez de ces moments pour prendre l’air et vous détendre. Dans le cas contraire, essayez de voir si vous pouvez sortir à proximité de votre maison pour quelques minutes pour vous sentir un peu mieux. Attention toutefois à respecter scrupuleusement les directives sanitaires appliquées tout en maintenant une distance de sécurité avec les autres personnes que vous pourriez éventuellement rencontrer à l’extérieur.

9. Limitez le temps passé à suivre les actualités

Il est tout à fait normal de penser en permanence à la pandémie et d’avoir des difficultés à vous concentrer sur d’autres choses, mais passer trop de temps à rechercher des informations sur la maladie et ce qui risque de se produire ne fera que nourrir vos inquiétudes et entretenir votre agitation. Privilégiez les émissions qui vous plaisent ou qui vous amusent et évitez une exposition trop importante aux médias.

10. Dormez suffisamment

Essayez autant que possible de vous occuper dans la journée et de dormir la nuit. Un sommeil suffisant aide l’organisme à bien récupérer, ce qui va réduire votre stress et vous aider à rester de bonne humeur. Pour arriver plus facilement à dormir, évitez le repas trop lourd le soir, limitez l’usage de l’écran et ne participez plus à des discussions trop animées le soir.

Références & Sources :
The Lancet

OMS

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Date de dernière mise à jour du dossier :
31.03.2020

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2020 Pixabay

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 31.03.2020