Publicité

Ne manquez pas le petit déjeuner et mangez des œufs

Ne manquez pas le petit déjeuner et mangez des œufsNEW YORK Une étude américaine parue en novembre 2013 a montré que manger des aliments riches en protéines comme les oeufs au petit déjeuner diminue la sensation de faim pendant le reste de la journée et pourrait ainsi contribuer à perdre ou maintenir son poids. Cette étude a porté sur des femmes âgées de 18 à 55 ans, en pré-ménopause. Retour sur ce travail de recherche et l’importance du petit déjeuner en nutrition.

Aspect culture important

La composition du petit déjeuner varie toutefois fortement d’un pays ou région à l’autre. En nutrition la prise du petit déjeuner (appelé déjeuner dans certains pays francophones) est un sujet important faisant l’objet de nombreuses études et qui revient souvent dans les médias, surtout aux Etats-Unis. Car dans ce pays on estime que moins de 40% des Américains prennent tous les jours le petit déjeuner ou autrement dit plus de 60% ne le prennent pas, ce qui inquiète certains nutritionnistes. Le petit déjeuner américain est souvent assez varié mais pas forcément sain comme en Grande-Bretagne ou en Allemagne avec des oeufs, des petites saucisses, des céréales, du pain, etc.

Dans d’autres pays comme le Brésil, ce chiffre de 40% prenant ce repas du matin est très probablement inférieur, ce n’est clairement pas dans la culture du plus grand pays sud-américain, d’ailleurs en portugais du Brésil il porte le nom de café da manhã (café du matin) et se réduit comme son nom l’indique souvent à un simple café, parfois accompagné de petits pains au fromage (pão de queijo), de lait ou de fruits.

Par contre en France, Belgique et Suisse le nombre de personnes prenant tous les jours le petit déjeuner est très probablement plus haut qu’aux Etats-Unis, même si cela reste une hypothèse car nous n’avons pas les chiffres globaux exacts. Mentionnons une étude réalisée début 2013 en France par le réseau national des Mutuelles étudiantes de proximité EmeVia sous forme de questionnaire qui a montré que 44,4% des étudiants ne prenaient pas le petit déjeuner, ce chiffre reste toutefois clairement inférieur à la moyenne Américaine de plus de 60%.

En France le pain et les produits laitiers sont souvent à la base du petit déjeuner, les céréales (de type Corn Flakes) ont toutefois toujours plus de succès parmi la jeune génération. Le thé, le café et le jus d’orange sont souvent pris comme boisson pour ce premier repas quotidien.

L’étude en détail

Cette étude américaine présentée à un congrès sur l’obésité en novembre 2013 à Atlanta a montré que prendre un petit déjeuner riche en protéines à base d’oeufs ou de saucisses diminue la sensation de faim (satiété) pendant le reste de la matinée, en tout cas chez les femmes. Des femmes de 18 è 55 ans (en pré-ménopause) étaient amenées à répondre à un questionnaire avant et après le petit déjeuner notamment sur leur sensation de faim à différents moments de la matinée. Tous les petits déjeuners des participantes contenaient environ 300 kcal, certains étaient toutefois plus riches en protéines que d’autres.

Les chercheurs ayant participés à cette étude estiment qu’un petit déjeuner riche en protéine évite d’avoir trop faim le reste de la journée, et on sait que les en-cas consommés pendant la journée sont souvent plus riches en produits sucrés et gras que les 3 repas principaux.

L’étude n’a pas porté sur des femmes ménopausées, mais on est en droit d’imaginer que prendre un petit déjeuner copieux et riche en protéines après la ménopause est aussi un excellent conseil. On sait que les femmes se trouvant à la ménopause ont tendance à prendre beaucoup de poids si le repas du soir est riche en sucres, découvrez nos conseils pour éviter de prendre du poids à la ménopause.

Mangez des œufs

Dans la plupart des pays francophones, sauf peut-être le Canada, manger des oeufs au petit déjeuner n’est pas courant. Mais pourquoi ne pas faire un effort en fonction de cette nouvelle étude, et prendre donc le meilleur de la culture anglo-saxonne et germanique, tout en maintenant ses habitudes alimentaires comme une bonne tartine avec du beurre et de la confiture. Privilégiez si possible du pain complet (ou noir), car il est plus riche en fibres et nutriments importants pour l’organisme.

Ne manquez pas le petit déjeuner et mangez des œufs

Le petit déjeuner, un repas sacré

Il existe de nombreuses études portant sur le petit déjeuner, la plupart montrent sa grande importance dans l’alimentation quotidienne. Certains nutritionnistes estiment que c’est le repas le plus important de la journée, d’autres spécialistes sont plus modérés et pensent qu’il est autant important que les deux autres (déjeuner et dîner), ni plus ni moins.

Infarctus du myocarde

Citons une étude récente (2013) réalisée par des chercheurs d’Harvard ayant montré que les hommes ne prenant pas régulièrement le petit déjeuner ont un risque 27% supérieur de souffrir d’infarctus du myocarde par rapport à ceux qui le prennent. Cette étude ne montre pas forcément un lien de cause à effet, car on peut imaginer certains biais (ex. le groupe qui ne prend pas le petit déjeuner pourrait comporter plus de fumeurs, etc.), d’autres études sont donc nécessaires. Voir les références sur l’étude en bas de l’article.

Surpoids

Par le passé des études avaient montré que ne pas prendre le petit déjeuner augmentait le mauvais cholestérol (LDL) et surtout favorisait le surpoids et l’obésité.

Enfants

Il faut finalement savoir que plusieurs études ont montré l’importance du petit déjeuner chez les enfants en âge scolaire, ce repas donne de l’énergie pour le reste de la matinée et favorise la concentration. L’expression courante “ne pars pas à l’école le ventre vide ” résume très bien la situation.

On sait néanmoins qu’environ 10% des individus ont une grande difficulté à se lever le matin et à avoir faim au réveil. Pour un enfant dans cette situation, il va être très compliqué de lui faire prendre un petit déjeuner, il vaut mieux prévoir un en-cas le plus sain possible à 9h ou 10h pendant la récréation.

16 décembre 2013, par Xavier Gruffat, pharmacien (ETH Zurich, Suisse) – Sources: Harvard School of Public Health – Photos © Fotolia.com

Lire notre dossier complet sur les oeufs

Informations sur les études (meta donnés)

Protéines

Nom original de l’étude (en général en anglais) Date de publication Média Institution, université
Acute Satiety Effects of Sausage/Egg-based Convenience Breakfast Meals in Premenopausal Women 14 novembre 2013 (date de publication) Etude présentée au congrès Obesity Society’s annual scientific meeting à Atlanta (Etats-Unis) Biofortis Clinical Research, une entreprise de Mérieux NutriSciences et Université du Missouri

Risque cardiaque

Nom original de l’étude (en général en anglais) Date de publication Média Institution, université
Prospective Study of Breakfast Eating and Incident Coronary Heart Disease in a Cohort of Male US Health Professionals 22 juilet 2013 American Heart Association (AHA) journal Circulation Harvard School of Public Health, Boston, MA, Etats-Unis
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.09.2017

Publicité