Poids idéal

Publicité



Les médias comme les magazines ou la télévision parlent souvent du poids idéal et de la manière de l’obtenir, mais donnent rarement des explications précises à ce sujet. Qu’est-ce que le poids idéal et comment le déterminer ? Découvrez plusieurs méthodes de calculs.

Publicité

Le poids idéal ou le poids de forme

Cinq sports « bons pour le dos »Le poids idéal, encore appelé « poids de forme » est le poids que vous devriez avoir pour vous sentir bien tant sur le plan physique que sur le plan moral. Cette valeur n’est pas standard, mais varie en fonction de chaque individu. Plusieurs paramètres comme la taille, la morphologie, l’âge et le poids actuel de l’individu sont pris en compte dans la détermination de son poids idéal. Plusieurs méthodes permettent également de calculer le poids idéal, ce qui aboutit à des résultats différents pour un même individu, rendant la notion de poids idéal assez peu précise.

L’intérêt de connaitre son poids idéal

Bien qu’imprécis, le poids idéal mérite d’être connu par chaque individu. Le calculer vous permet de savoir à quel poids vous devez aspirer pour vous sentir bien dans votre peau et éviter les problèmes de santé. Si vous désirez perdre, ou au contraire, prendre du poids, le poids idéal est un indice qui vous aide à fixer l’objectif à atteindre et éviter la maigreur extrême ou une trop importante prise de poids. Ce chiffre vous indique également si vous êtes déjà dans la norme ou si vous devez gagner ou perdre quelques kilos.

Les méthodes de calcul du poids idéal

Parmi les méthodes de calcul du poids idéal, la plus utilisée est la formule de Lorentz. Cette méthode prend en compte le sexe et la taille de la personne et non l’âge et les différences morphologiques de chacun. Pour une femme, le poids idéal est donné par la formule : Taille – 100 – (taille – 150) ÷ 2,5. Pour un homme, la formule de calcul est la même, sauf qu’il faut diviser par 4 au lieu de 2,5. La taille est toujours en centimètres. Selon cette méthode de calcul, pour une femme d’1m60, le poids idéal serait de 56 kg, contre 72,5 kg pour un homme de 1m80.

Une autre méthode de calcul du poids idéal que vous pouvez utiliser est la formule de Creff. Contrairement à la formule de Lorentz, il intègre la morphologie et l’âge dans le calcul, mais ne tient toutefois pas compte du sexe. Selon cette méthode, il y a trois modes de calcul différents en fonction de la morphologie de l’individu. Pour une morphologie dite gracile, le poids idéal est donné par la formule suivante : (taille en centimètres – 100 + âge ÷ 10) x 0,9 x 0,9. Pour une personne à la morphologie normale, il ne faut multiplier qu’une fois par 0,9 pour obtenir le poids idéal ; pour une morphologie large  il faut multiplier par 0,9 et 1,1.

Publicité

Certaines méthodes de calcul comme la formule de Monnerault-Dumaine ou de Bornhardt prennent compte de paramètres plus spécifiques à l’individu, comme l’ossature, la largeur du poignet ou encore le tour de poitrine. D’autres, par contre, sont d’une grande simplicité, comme la formule de Broca. D’après ce mode de calcul, le poids idéal est obtenu en retirant 100 à la taille en centimètres de l’individu.

Les limites du poids idéal

Comme ces différentes méthodes de calcul le démontrent, le poids idéal est une valeur variable et théorique. Il ne s’agit en aucun cas d’une indication précise qu’il faut respecter à la lettre puisque sa valeur varie en fonction de la formule utilisée. Vous pouvez le calculer pour obtenir le poids à atteindre afin de limiter les risques de santé. Mais au-delà de toutes ces considérations, le poids idéal est avant tout celui qui vous permet de vous sentir bien dans votre peau. Du moment que votre corpulence est moyenne et que vous supportez le regard des autres, vous avez sûrement déjà atteint votre poids idéal.

Poids idéal et IMC

Il faut noter que le poids idéal est différent de l’indice de masse corporel (IMC) qui détermine la corpulence de l’individu et les risques qu’il peut y avoir en cas de surpoids. Si l’on se réfère à cette méthode, un adulte de 20 à 65 ans devrait avoir idéalement un IMC de 20 à 25. À 22, il est possible que quelques rondeurs se soient déjà formées au niveau du ventre ou des cuisses. De 25 à 30, la personne est déjà en surpoids et au-delà de 30, il faut faire attention à l’obésité. Attention, un IMC situé entre 18 à 20 indique que la personne est maigre. En dessous de 16, il est conseillé de consulter un médecin pour éviter tout risque de dénutrition. Lire aussi notre dossier complet sur l’IMC

bmi-imc

Inscrivez-vous à notre newsletter spéciale sur le surpoids, l’obésité et les régimes

Le 2 octobre 2017. Rédaction de Creapharma.ch. Crédits photos : Fotolia.com

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 31.10.2017