Publicité

Rester belle et mince… même après la ménopause

Rester belle et mince… même après la ménopauseA l’approche de la cinquantaine, vous prenez soudain du poids aux mauvais endroits ? Vous n’êtes pas la seule, rassurez-vous ! Toutes les femmes redoutent la ménopause, notamment pour ses conséquences sur la ligne. Les cuisses fondent, le ventre s’arrondit, les hanches voient leurs jolies courbes s’amplifier un peu plus qu’on ne le souhaiterait… Pour anticiper ces modifications morphologiques et pour les contrôler au mieux, adoptez les bons réflexes… au bon moment. 

Dès la pré-ménopause, votre situation hormonale commence à évoluer. Davantage d’œstrogènes et moins de progestérone : vous allez souffrir de rétention d’eau et de sel ainsi que d’une répartition peu avantageuse de votre masse grasse. En effet, « après 50 ans, l’indice de masse corporelle (IMC) augmente. Les causes sont multiples : diminution des dépenses énergétiques, augmentation de l’apport calorique, redistribution de la masse corporelle », indique le Collège national des Gynécologues et Obstétriciens français (CNGOF).

Pas de panique ! Des traitements à base d’hormones progestatives peuvent contrebalancer l’effet des œstrogènes. Et si vous respectez une bonne hygiène de vie, ces effets indésirables seront, sinon éliminés, au moins ralentis.

Quelle hygiène alimentaire ?

Sans vous astreindre à un régime draconien, veillez à votre hygiène alimentaire : évitez les aliments gras et sucrés (un conseil d’ailleurs, valable à tous les âges…) et favorisez les protéines. Privilégiez le poisson – qui en est une excellente source – et pour ce qui est des laitages n’oubliez pas qu’outre les protéines et du calcium, ils apportent aussi des lipides…. Mais surtout, mangez sans modération de la salade et des légumes verts.

Certaines plantes enfin, peuvent constituer un complément à l’alimentation. La bardane et la vigne rouge sont réputées favoriser l’élimination des déchets et de l’eau. Cette dernière est également connue pour son rôle de tonifiant veineux. D’autres enfin, comme le nopal et le guarana, aideraient l’organisme à brûler les graisses.

Lire aussi: bons conseils pour perdre du poids à la ménopause

Ecrit par : Dominique Salomon – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Source : CNGOF, consulté le 23 avril 2013

© 1996-2013 Destination Santé SAS – Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Destination Santé. Tout contrevenant s’expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle: jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.06.2016