La vitamine D diminuerait les crises d’asthme

LONDRESUne étude publiée en octobre 2016 dans la Cochrane Review a montré que la prise de complément alimentaire de vitamine D sous forme orale chez des personnes asthmatiques, en plus des médicaments habituels, aiderait à réduire de façon significtive des crises d’asthme graves (sévères).


Bons conseils muguetL’asthme est une maladie chronique fréquente touchant environ 300 millions de personnes dans le monde ou presque 5% de la population. La maladie tue des centaines de personnes chaque jour dans le monde. Les principaux symptômes de l’asthme sont une respiration sifflante, une toux, une oppression thoracique ou un essoufflement.


Les scientifiques estiment qu’un bas taux de vitamine D est associé à une augmentation du risque de souffrir de crises d’asthme chez des enfants et adultes asthmatiques.

Les chercheurs ont un intérêt croissant sur l’effet potentiel de la vitamine D dans la prise en charge de l’asthme, car elle pourrait aider à réduire les infections du système respiratoire supérieur comme le refroidissement qui peut mener à une aggravation de l’asthme. Plusieurs études cliniques déjà publiées ont cherché à savoir si la prise de vitamine D sous forme de complément alimentaire avait un effet en cas de crises d’asthme, sur les symptômes et les fonctions pulmonaires chez les enfants et adultes souffrant de cette maladie.

Plus de 1000 participants 

L’équipe de chercheurs de la Cochrane a passé au crible 7 études cliniques incluant 435 enfants et 2 études avec 658 adultes. Les participants provenaient de plusieurs pays : Canada, Inde, Japon, Pologne, Royaume-Uni et Etats-Unis. La majorité des personnes recrutées pour ces études souffraient d’un asthme léger à modéré et la minorité avait un asthme grave. La plupart des personnes ont continué à prendre leurs médicaments contre l’asthme pendant la durée de ces études. Les 9 études ont duré entre 6 et 12 mois.

Résumé asthme infographie

Presque 2 fois moins de risque de se rendre aux urgences

Les chercheurs ont découvert que la prise de vitamine D sous forme orale en complément alimentaire réduisait le risque d’une hospitalisation ou de se rendre aux urgences en cas de grave crise d’asthme de 6% à environ 3%. Ils ont aussi trouvé que la prise de vitamine D en complément alimentaire réduisait le nombre de crises d’asthme nécessitant un traitement avec des corticoïdes. Ces résultats proviennent surtout de grandes études réalisées sur des adultes. Les scientifiques ont également remarqué que la vitamine D n’améliorait pas les fonctions pulmonaires ou les symptômes quotidiens de l’asthme et qu’elle n’augmentait pas le risque d’effets secondaires aux doses testées.

“Nous avons trouvé que la prise de vitamine D sous forme de complément alimentaire en plus du traitement standard contre l’asthme diminuait de façon significative le risqué de graves crises d’asthme, sans provoquer d’effets secondaires”, résume le principal auteur de cette Cochrane Review et spécialiste de l’asthme, le Prof. Adrian Martineau de la Queen Mary Universitiy à Londres.

Autres études nécessaires

Le professeur londonien complète : “C’est un résultat intéressant, mais il faut toutefois apporter quelques critiques. Premièrement, les résultats en lien avec la grave crise d’asthme proviennent de seulement 3 études cliniques : la plupart des participants à ces études étaient des adultes avec un asthme léger ou modéré. D’autres études avec de la vitamine D réalisées chez des enfants et adultes souffrant d’asthme grave sont nécessaires afin de savoir si ce groupe de patients pourrait aussi en profiter. Deuxièmement, ce n’est pas encore clair si les compléments alimentaires de vitamine D peuvent réduire le risque de graves crises d’asthme chez tous les patients, ou si cet effet s’observe seulement chez ceux qui ont à la base un taux faible de vitamine D sans le sang. D’autres investigations sont en cours et les résultats devraient être disponible d’ici quelques mois”.

Vitamine D

Rappelons que la vitamine D peut être synthétisée au niveau de la peau sous l’effet des rayons UVB du soleil. Dans de nombreux pays, c’est la principale source de vitamine D. Pour la majorité des personnes, la synthèse de vitamine D par les rayons du soleil représente environ 80 à 100% des apports de vitamine D. Dans l’étude décrite dans cet article, la prise de vitamine D est réalisée sous forme de complément alimentaire en prise orale.

Le 7 novembre 2016. Par Xavier Gruffat (Pharmacien Dipl. EPF Zurich). Source : communiqué de presse de l’étude

Lien entre faible niveau de vitamine D et sclérose en plaques

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.11.2016

Thèmes