Orme

Résumé

Plante médicinale indiquée notamment contre les oedèmes, se présente souvent sous forme de décoction ou pommade. A ne pas confondre avec l’orme rouge, qui est une autre espèce d’origine nord américaine.

Publicité
Noms

Noms français : orme (lire sous remarques pour connaître l’orme rouge), orme champêtre, ormeau, petit orme
Nom scientifique : Ulmus campetris
Nom anglais : Field Elm
Nom allemand : Feldulme
Nom italien : Olmo campestre
Nom portugais : olmo-campestre

Remarque : en latin Ulmus veut dire orme, d’où le terme Ulmus caractérisant le genre du nom scientifique (Ulmus campetris).

Famille

Ulmacées

Constituants

– Tanins
– Mucilages

Parties utilisées

– Ecorce (écorce interne ou liber), plus rarement les feuilles notamment de l’orme rouge (lire sous remarques)

Effets

– Dépuratif, diurétique.

Indications

En usage externe :
– Certaines maladies de la peau, rhumatisme.

Effets secondaires

Veuillez demander conseil à un pharmacien.

Contre-indication

Veuillez demander conseil à un pharmacien.

Interactions

Veuillez demander conseil à un pharmacien.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Décoction d’orne

– Pommade d’orne

– Cataplasme d’orne

Où pousse l’orne ?

L’orne est un arbre qui pousse notamment en Europe et en Asie.

Remarques

– L’orme rouge (Ulmus rubra) est une autre espèce d’orme, qui n’est pas originaire d’Europe mais d’Amérique du nord. L’orne rouge, riche en mucilages, agit comme cicatrisant de la peau et des muqueuses. C’est un arbre qui peut atteindre jusqu’à 20 m de haut. On utilise également l’écorce interne en phytothérapie sous forme de complément alimentaire en cas de fatigue, de pommade, compresse (cataplasme) ou gélule. On récolte l’écorce d’orme principalement au printemps.

Lire aussi : chêne

Dernière mise à jour : 
08.05.2019

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.05.2019