Orme rouge

Résumé

Plante médicinale ou plutôt arbre avec des effets anti-inflammatoires et calmants utilisé en usage interne lors de troubles gastro-intestinaux comme les brûlures d’estomac et en usage externe lors d’inflammations de la peau.

Publicité
Noms

Noms français : orme rouge
Nom scientifique : Ulmus rubra Muhl., 1793
Ulmus vient du latin et signifie orme ou arbre d’orme. Rubra signifie rouge
Nom anglais : Slippery Elm
Nom allemand : Rot-Ulme

Famille

Ulmaceae

Constituants

Mucilages (mucopolysaccharides)

Parties utilisées

–  Ecorce (fine écorce interne de l’orme rouge), parfois le bois

Effets

–  Calmant, anti-inflammatoire

Indications

Usage interne (ex. gélule) : 
Maux d’estomac (acidité gastrique), reflux gastro-oesophagien, maladie de Crohn, rectocolite ulcéreuse, diarrhée, maux de gorge (particulièrement irritations de la gorge, à consommer par exemple en bonbons), toux

Usage externe (ex. cataplasme, poudre) : 
– Inflammations de la peau, plaies (non ouvertes), eczéma, piqûres d’insectes, acné

Effets secondaires

Contre-indication

En usage interne : obstruction du canal biliaire, calculs biliaires
En usage externe : plaie ouverte (saignante)

Publicité
Interactions

– Interactions possibles avec d’autres médicaments. En général, on conseille de prendre les médicaments ou préparations à base d’orme rouge une heure avant ou plusieurs heures après la prise d’autres médicaments pour éviter des interactions.

Noms des préparations

En Suisse : en comprimé à mâcher dans Arkodigest RGS (de la société Arko Diffusion), en plus de l’orme rouge, la préparation contient aussi un alginate.

Préparations – Sous quelle forme ?

–  Cataplasmes (poultices en anglais). Recette : mélanger 2 cuillères à café d’écorce d’orme rouge en poudre dans 50 ml d’eau, préparer une pâte. Appliquer sous forme de cataplasme pendant 20 à 30 minutes. Ne pas utiliser sur une plaie ouverte (saignante).

– Tisane (1 à 2 cuillères à café d’écorce d’orme rouge en poudre pour 200 ml d’eau, boire 2 à 3 fois par jour)

– Gélules (800 à 1000 mg, prendre 3 fois par jour avec un verre d’eau)

– Bonbons (par exemple lors de maux de gorge)

Où pousse l’orme rouge ?

L’arbre d’orme rouge pousse en Amérique du nord. C’est un arbre qui peut atteindre jusqu’à 20 m de haut. La floraison a lieu à la fin de l’hiver et au début du printemps.

Quand récolter l’écorce d’orme rouge ?

L’écorce interne de l’orme rouge utilisée en phytothérapie est récoltée au printemps. Aux Etats-Unis, la plupart des préparations d’orme rouge vendues dans le commerce proviennent d’arbres sauvages situés dans les Appalaches (Appalachia), chaîne de montagnes de l’est de l’Amérique du Nord.

Remarques

– Les Indiens d’Amérique et autres peuples natifs utilisaient l’orme rouge comme plante médicinale par exemple en usage externe lors de plaies. L’orme rouge est, selon nos informations, plus utilisées de nos jours en phytothérapie aux Etats-Unis ou Canada qu’en Europe. L’orme rouge est par ailleurs l’une des rares plantes approuvée par l’U.S. Food and Drug Administration, la FDA, notamment contre les légères irritations de la gorge et vendue comme médicament sans ordonnance, selon le National Geographic (voir référence ci-dessous).

– Aux Etats-Unis ou Canada, attention à ne pas confondre l’orme rouge (Ulmus rubra) avec l’orme américain (Ulmus americana). En Europe, l’orme ou orme champêtre (Ulmus minor) est commun.

Sources & Références : 
Livre “Guide to Medicinal Herbs” du National Geographic, édition de 2014, PHARMA-INFO (journal suisse des pharmaciens du canton d’Argovie).

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Crédits photos :
Creapharma.ch

Dernière mise à jour : 
04.07.2019

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.07.2019