Publicité

Plus de fibres alimentaires pour réduire le risque d’AVC

fibres alimentaires pour réduire AVCLONDRESManger plus de fibres alimentaires diminue le risque d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), seulement 7 gr ou plus (sur les 25 gr recommandés) par jour de fibres réduit le risque de 7%. On peut obtenir 7 gr de fibres alimentaires par exemple en consommant un plat de pâtes complètes avec 2 portions de fruits ou légumes. Cette étude a été réalisée par Diane Threapleton de l’Universtié de Leeds (Royaume-Uni) et publiée dans la revue Stroke en 2013.
Dans le passé, des études ont montré que les fibres alimentaires solubles ou non contribuent à réduire le taux de cholestérol et à contrôler la tension artérielle, deux facteurs de risque importants de l’AVC. Rappelons que cette maladie cérébrale peut mener à de graves complications et engendrer dans certains cas la mort du patient.
Dans ce travail, les chercheurs britanniques ont analysés les données de huit études scientifiques publiées entre 1990 et 2012, prenant en compte les deux principales formes ou situations de l’AVC, c’est-à-dire l’hémorragie cérébrale et l’ischémie (d’une artère cérébrale).
Le résultat a montré que consommer 7 gr ou plus de fibres alimentaires par jour réduit de 7% le risque de souffrir d’un AVC.

On sait que l’Association des Cardiologues Américains (en anglais: American Heart Association) recommande de consommer au moins 25 grammes de fibres alimentaires par jour, d’autres associations américaines, notamment de nutrition, recommandent aussi environ 25 gr de fibres par jour. On peut obtenir cette quantité en consommant par exemple 6 à 8 portions de céréales et 8 à 10 portions de fruits ou légumes chaque jour. Il faut savoir que les fibres alimentaires ne peuvent provenir que d’aliments végétaux, la viande, les poissons ou les produits laitiers ne contiennent pas de fibres alimentaires. On comprend mieux pourquoi une alimentation équilibrée est essentielle.

Mme Threapleton reconnaît que la plupart des gens ne prennent pas la dose quotidienne recommandée de fibres alimentaires, alors qu’une simple augmentation peut contribuer de manière significative à réduire le risque d’accident vasculaire cérébral.

Mieux comprendre:
– les fibres alimentaires, découvrez notre dossier complet.
– l’AVC, une maladie redoutable

Par Xavier Gruffat (pharmacien), le 8 avril 2013

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.09.2017