Publicité

Accueil » Plantes médicinales » Renouée

Renouée

Résumé

Plante médicinale avec une action diurétique et anti-diarrhéique, utilisée en tisane par exemple contre la diarrhée.

Noms

Noms français : renouée, renouée des oiseaux, langue-de-passereau, herbe à cent noeuds, centinode
Nom scientifique :  Polygonum aviculare L.
Nom anglais : common knotgrass
Nom allemand : Vogel-Knöterich

Famille

Polygonacées

Constituants

– Mucilages
– Tanins
– Silice (acide silicique)
– Flavonoïdes

Parties utilisées en phytothérapie

Feuilles

Effets

– Diurétique, anti-diarrhéique, vermifuge, astringent (doux), hémostatique

Indications

Diarrhée, maladies pulmonaires (à case de sa teneur en acide silicique)

Effets secondaires

Veuillez lire la notice d’emballage.

Contre-indications

Veuillez lire la notice d’emballage.

Interactions

Veuillez lire la notice d’emballage.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane (une cuillère à soupe de feuilles fraîches ou 4 feuilles fraîches de renouée pour 200 ml de tisane, boire 2 à 3 fois par jour pendant 1 mois)

– Compresse

– En spagyrie

Où pousse la renouée ?

La renouée pousse dans le monde entier, notamment en France et dans d’autres régions tempérées. Elle atteint une hauteur comprise entre 5 et 50 cm. La floraison a lieu en Europe de mai à novembre. Il s’agit d’une plante annuelle rampante. Elle pousse par exemple entre des pavés abandonnées, dans les interstices.

Remarques

– La renouée est souvent considérée comme une mauvaise herbe.

– Cette plante est de nos jours très peu utilisée en phytothérapie.

Rédaction de cette fiche : 
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma)

Sources : 
“Les secrets du druide 2”, Claude Roggen, 2018, éditions bois carré

Crédits photos :
Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.03.2021

Publicité