Accueil » Remèdes de grand-mère » Sirop de sureau

Sirop de sureau





Publicité

Recette à base des fleurs : à préparer au printemps pour l’été 

Indications

Sirop au goût rafraîchissant. Pas d’effet médicinal spécifique.

Ingrédients

Sirop de sureau remèdes de grand-mèrePour environ 1,5 l de sirop de sureau :
– 5 à 12 ombelles (fleurs) de sureau noir. A cueillir dans la nature au printemps en Europe.
– 1 litre d’eau bouillante
– 1 kg de sucre
– 20 gr d’acide citrique (en vente en pharmacie par exemple) ou à la place un peu de jus de citron

Préparation

– Placer les ombelles de sureau dans un grand plat creux (terrine), bien secouer les inflorescences (ne pas les laver, elles perdraient toute leur saveur). Certaines recettes conseillent toutefois de rincer les ombelles, car on y trouve souvent des petits moucherons.

– Verser de l’eau bouillante

– Ajouter le sucre et l’acide citrique (ou le jus de citron)

– Bien mélanger, il faut vraiment bien mélanger jusqu’à dissolution complète

– Couvrir d’un linge propre pour qu’il ne tombe pas de poussière dedans ou pire des insectes attirés par le sucre

– Laisser reposer env. 2 jours (certaines sources parlent de 1 à 2 jours) à température ambiante ou 4 à 5 jours au réfrigérateur. Remuer de temps à autre.

– Filter par exemple à l’aide d’une passoire fine

– Porter à ébullition et verser le liquide encore bouillant dans des bouteilles propres et préchauffées.

Remarque : pour stériliser les bouteilles, les remplir d’eau bouillante, laisser reposer un instant puis verser l’eau. Remplir immédiatement de sirop.

Sirop de sureau

Posologie

Boire du sirop de sureau plusieurs fois par jour par exemple lors de chaleur.

Temps de conservation :
Placé au frais et à l’abri de la lumière, le sirop se conserve 10-12 mois (non ouvert).

Remarques :
– Dès l’ouverture de la bouteille de sirop, à conserver au réfrigérateur.

Sirop de sureau

En savoir plus sur le sureau

Recette à base des baies : à préparer à la fin de l’été et en automne pour l’hiver

Indications

– Contre la toux, la grippe et le refroidissement.

Ingrédients

Sirop de sureau– 1 kg de baies fraîches et mûres de sureau noir (il est aussi possible d’utiliser des baies séchées de sureau noir, mais en général le sirop a un moins bon goût)
– 1 lt d’eau
– 1 kg de sucre (certaines recettes remplacent le sucre par du miel)
– 30 gr d’acide citrique (en vente en pharmacie, sa fonction est de mieux conserver ce sirop)
– (éventuellement 2 citrons coupés en deux ou en tranches)
– (éventuellement quelques clous de girofle, pour un meilleur goût)
– (éventuellement environ 20 gr de rhizome frais râpé de gingembre, pour un meilleur goût)

Remarque : si vous n’avez pas 1 kg de baies de sureau noir, vous pouvez aussi diviser les quantités. Par exemple avec 500 gr de baies, comptez 500 ml d’eau, 500 gr de sucre et 15 gr d’acide citrique (et éventuellement 1 citron, quelques clous de girofle et 10 gr de gingembre).

Préparation

– Portez l’eau à ébullition
– Rajoutez le sucre et l’acide citrique à l’eau, faites bouillir ce mélange et maintenez à température d’ébullition pendant 10 minutes
– Ajoutez les baies de sureau (avec les tiges) et éventuellement les citrons, les clous de girofle et le gingembre puis laissez bouillir pendant 4 minutes
– Retirez du feu, couvrez, attendez au moins 2 heures avant de passer au tamis (c’est-à-dire  filtrer)
– Cuisez à nouveau le sirop puis mettez en bouteilles très chaudes

Posologie

– Buvez 15 ml ou 1 cuillère à soupe de ce sirop 4 fois par jour en cas de toux, grippe ou refroidissement. Un bon conseil pour boire ce sirop est de rajouter ces 15 ml à un thé ou tisane et de boire le plus chaud possible.

Stockage : 
Conservez ce sirop de préférence au réfrigérateur. Avec l’acide citrique rajouté dans ce sirop, il peut se conserver plus de 6 mois (voire plus). Sans acide citrique, il faut le consommer dans les 3 mois.

Remarque :
Selon une étude relayée par le journal suisse La Salamandre en 2009, des personnes qui ont consommé du sirop de baies de sureau noir lors d’une grippe ont vu leurs symptômes s’estomper en moyenne 4 jours plus tôt que chez ceux ayant pris un autre sirop (ex. placebo).

Rédaction :
Christine Gruffat, Xavier Gruffat, Tom le Jardinier (Tom Monnat) suite à une interview réalisée avec lui en mai 2020

Date dernière mise à jour de l’article : 
03.06.2020

Crédits photos :
Creapharma.ch & Fotolia.com

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.06.2020