Publicité

Burnout

Définition

Le burnout, ou syndrome d’épuisement professionnel, caractérise comme son nom l’indique une grande fatigue liée au travail. Si le stress fait partie intégrante de l’expérience humaine, l’épuisement professionnel ne doit pas nécessairement l’être. Le burnout peut prendre des années à arriver.
Pendant la pandémie de Covid-19 et notamment lors des confinements les cas de burnout ont beaucoup augmenté en particulier aux Etats-Unis et dans le reste du monde, selon un article de CNN de novembre 2021.

Femme épuisée au travail (crédit photo Adobe Stock)

Origine du terme : 
En 1974, Herbert Freudenberger, un psychologue américain, a inventé le terme “burnout”1 et a été le premier chercheur à publier dans une revue scientifique des recherches sur ce syndrome. L’article était basé sur ses observations du personnel bénévole d’une clinique gratuite pour les toxicomanes. Il s’est inspiré de ces personnes souffrant d’addiction qui étaient comme “brûlées” (burnt en anglais) mais en fait c’était lui-même qui travaillait trop dans ses activités de psychologue qui souffrait véritablement de burnout, il est resté 3 jours au lit comme symptôme de son mal. Il a caractérisé le burnout, en l’occurrence son burnout, par un ensemble de symptômes comprenant notamment l’épuisement résultant des exigences excessives du travail ainsi que des symptômes physiques tels que les maux de tête et l’insomnie, la “rapidité de la colère” et la pensée fermée (non ouverte).

Reconnaissance par l’OMS mais pas par le DSM-5:
– L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu le burnout comme un diagnostic médical légitime en 20192.
– Par contre le burnout n’est pas reconnu comme un trouble mental distinct dans la révision actuelle (datant de 2013) du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5), la “bible” des psychiatres américains et souvent mondiaux. Le fait que le burnout ne soit pas reconnu officiellement aux Etats-Unis pose problème pour les entreprises3.

Epidémiologie

Dans le monde, on estime qu’environ 4% de la population active souffre du burnout.

Femmes plus touchées
Les personnes âgées de plus de 40 ans et les femmes sont plus touchées par ce syndrome. Des raisons biologiques mais aussi davantage de stress et contraintes à la maison (par ex. avec les enfants) expliquerait pourquoi les femmes sont plus concernées que les hommes par ce syndrome.

Professions plus touchées
Des professions comme les infirmières, les médecins ou policiers sont plus touchés que d’autres métiers. Une étude publiée en 2018 dans The Pan African Medical Journal (DOI : 10.11604/pamj.2018.31.63.11123) confirme ce taux accru du syndrome d’épuisement professionnel dans la profession médicale. Le stress, une pression dans le résultat et un contact fréquent avec les personnes sont des explications à cette tendance à souffrir davantage de burnout.

Ecoles
Le burnout ne semble pas toucher uniquement le monde professionnel, il existe également un “burnout scolaire” qui intéresse de plus en plus les les professionnels de l’école. Un article publié en 2015 dans la revue Education et francophonie (DOI : 10.7202/1034489) évoque le problème du burnout scolaire chez les jeunes qui n’arrivent plus à faire face aux exigences de l’école.

Causes

Le stress semble une cause importante pour développer ce syndrome. Mais il ne faut pas comprendre le stress et le burnout. Lors de burnout vous pouvez perdre l’intérêt pour les choses que vous aimiez auparavant. Le fonctionnement quotidien peut en souffrir.

Une personne qui travaille de nombreuses heures avec peu de plages de repos (ex. week-end ou vacances) présente aussi un risque plus élevé.

Symptômes

Les symptômes typiques de ce syndrome sont :
fatigue (elle peut être extrême)
– dépression avec notamment un manque d’intérêt pour les activités quotidiennes
– perte de productivité
– manque de concentration
– insatisfaction personnelle par son travail ou ses réalisations
– apathie
– besoin de manger ou de consommer de la drogue ou de l’alcool pour se sentir mieux

Des symptômes moins psychologiques peuvent aussi être présents comme :
maux de tête chroniques
– troubles digestifs
– trouble du sommeil

Il faut savoir que pendant plusieurs années la maladie (syndrome) peut être silencieuse puis survenir de façon soudaine.

Traitements

Le traitement peut reposer sur la prise de médicaments (ex. antidépresseurs) et le repos forcé pendant plusieurs semaines ou mois. Un soutien psychologique est en général recommandé.
Remarques : 
– Le burnout peut prendre jusqu’à des années avant d’être totalement soigné. Certains ont besoin seulement de quelques mois pour reprendre le travail de façon efficace.
– Certains travailleurs ont besoin d’une pause temporaire dans leur emploi, d’autres peuvent avoir besoin de quitter leur poste ou de changer de secteur.

Bons conseils & Prévention

– Il est essentiel d’apprendre à gérer son stress au quotidien. La première étape consiste à valider ce que vous ressentez et pourquoi. Apprendre à repérer les éléments déclencheurs et les limites à ne pas franchir vous permettra d’acquérir un sentiment de contrôle4.

– Essayez de penser aux choses qui vous font plaisir et de pratiquer ces activités le plus souvent possible (ex. se promener, faire du sport, passer du temps avec sa famille, etc.).

– Dans la prévention du burnout dans des équipes en particulier soumises à beaucoup de stress, il peut être utile de réduire les tâches à accomplir dans une journée. Par exemple un call center qui demande de répondre à une centaine d’appels par jour à ses employés peut noter une forte diminution du burnout en réduisant par exemple à 60 téléphones par jour5. Lorsqu’il y a moins de burnout et de fatigue dans les équipes, le taux de rotation (turn-over) a tendance à fortement diminuer.

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien). Relecture (Seheno Harinjato, rédactrice chez Creapharma.ch)

Sources : 
Mayo Clinic, The Pan African Medical Journal, OMS, NPR

Crédits photos :
Fotolia.com

Infographie :
Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Dernière mise à jour : 
10.11.2021

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Emission de la radio publique américaine de NPR, épisode publié en 2016, le lien fonctionnait le 10 novembre 2021 – date de mise à jour de ce paragraphe
  2. Article de CNN du 3 novembre 2021 : Stress is a part of life. Burnout doesn’t have to be
  3. Emission de la radio publique américaine de NPR, épisode publié en 2016, le lien fonctionnait le 10 novembre 2021 – date de mise à jour de ce paragraphe
  4. Article de CNN du 3 novembre 2021 : Stress is a part of life. Burnout doesn’t have to be
  5. Emission de la radio publique américaine de NPR, épisode publié en 2016, le lien fonctionnait le 10 novembre 2021 – date de mise à jour de ce dossier

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 02.12.2021
Publicité