Contusions

Définition

contusion définitionLa contusion est une lésion sans fissure des parties molles de l’organisme. Elle est générée par l’impact mécanique d’un agent extérieur sur un endroit du corps.
Communément appelée «bleu», elle est aussi connue sous le nom d’ecchymose, de bosse, de coquard ou de meurtrissure. Lire aussi notre dossier complet sur les hématomes
C’est une affection généralement bénigne. Toutefois, elle peut s’accompagner d’une blessure grave sous-jacente.

Publicité

Causes

L’agent agresseur lèse le tissu mou au point d’impact en brisant les petits vaisseaux. Le sang se libère ainsi et s’infiltre dans les environs comme la peau. Au même moment, l’inflammation qui en suit prive l’arrivée de l’oxygène dans la lésion. Cette asphyxie est à l’origine du bleu.

Un traumatisme plus sérieux peut atteindre également les muscles ou les tendons. La blessure des terminaisons nerveuses engendre la douleur. Les formes très graves contusionnent les organes internes comme le cerveau, le foie, la rate, les reins ou les poumons.

Les coups par des objets contondants causent principalement l’ecchymose. Ils surviennent lors des activités sportives, mais aussi dans d’autres circonstances telles que les incidents domestiques, scolaires, professionnels ou encore les accidents de la circulation.

La compression assez puissante ou le blocage d’une partie du corps engendrent aussi la meurtrissure.

Les femmes sont souvent plus vulnérables au bleu par rapport aux hommes, les variations hormonales en seraient la raison. Le risque de contusion s’accroît avec l’âge, c’est l’effet du vieillissement des vaisseaux sanguins et de la peau qui explique ce phénomène.

Divers facteurs exposent chaque individu au bleu même au moindre choc. Les personnes qui ne mangent pas assez d’aliments frais et crus ont des capillaires fragiles et elles font une contusion plus facilement que d’autres. Il en est de même pour la carence en vitamine C. Les personnes qui ne boivent pas suffisamment d’eau sont également plus sensibles à la contusion.

Les maladies comme la leucémie ou autres cancers, l’hémophilie, les troubles de la coagulation du sang et les affections du foie peuvent se manifester par des ecchymoses.

Par ailleurs, certains médicaments tels que les anticoagulants, les anti-inflammatoires, l’aspirine accroissent le risque de survenue du bleu. En fait, ils accentuent le saignement d’un organe.

Le tabac et l’exposition prolongée au soleil fragilisent également les capillaires sanguins et favorisent le bleu.

Symptômes

Généralement provoquée par un traumatisme, la contusion peut apparaître spontanément. Son premier signe est la douleur qui se sent d’habitude pendant le choc. Juste après l’impact, la zone lésée se gonfle, rougit et s’enflamme. La douleur peut empêcher la victime de bouger normalement.

La couleur de la peau devient bleu violacée et elle ne disparaît pas à la pression. Au fil du temps, elle vire au jaune ou vert et s’efface progressivement.

La face et les membres sont de loin les plus fréquemment contus par le fait qu’ils sont fragilisés par le soleil.

La contusion dans l’œil se manifeste par l’ecchymose en lunette ou «œil au beurre noir». Voir aussi : hématomes

Lors des formes graves, la contusion peut être associée à une fracture des os, une entorse ou luxation, aux plaies, à une difficulté respiratoire, à une perte de conscience ou à une hémorragie.

Comment diagnostiquer les contusions ?

Avant de traiter la contusion, le médecin se renseigne d’abord sur la circonstance d’apparition de celle-ci. Il s’informe également sur vos antécédents médicaux comme l’existence d’une maladie ou la consommation éventuelle de médicaments.

Le professionnel de santé examine minutieusement la lésion, les organes avoisinants, et même votre état en général.

Le diagnostic sera confirmé par des examens complémentaires tels que les analyses du sang, les radiographies, le scanner ou l’échographie.

Complications

Les contusions généralement bénignes guérissent spontanément. Pourtant, la violence du traumatisme pourrait entraîner des complications par l’atteinte des tissus environnants.

Le choc sur l’oeil peut causer la fracture des os de la face ou du crâne, la blessure du cerveau et les problèmes visuels pouvant aller jusqu’à la cécité.

La lésion des organes génère les hémorragies internes qui sont toujours fatales.

Notons que le vomissement de l’enfant après quinze à vingt minutes suite à un choc devra inquiéter ses parents.

Traitements

En cas de contusion, procédez tout de suite au «G. R. E.C.» pour empêcher son aggravation :

– G. (Glace) : refroidissez le bleu par application d’un objet glacé pendant 10 à 12 minutes. Effectuez ce refroidissement toutes les heures ou deux heures si nécessaire et espacez la fréquence suivant l’amélioration des symptômes.

– R. (Repos) : faites du repos et évitez de subir d’autres coups.

– E. (Élévation) : si vous avez une enflure sur votre membre inférieur, surélevez la jambe le plus possible pour l’aplatir plus rapidement.

– C. (Compression) : faites un bandage compressif du membre gonflé.

Utilisez un médicament antalgique comme le paracétamol ou l’ibuprofène par voie orale ou rectale (suppositoire) si vous ne tolérez pas la douleur. En absence de plaie sur la bosse, l’application de crème ou gel spécifique soulage et réduit la tuméfaction.

contusions vitamine

Prenez de la vitamine C, elle possède une action à la fois curative et préventive de l’ecchymose.

En matière de prévention, l’idéal consiste à éviter de se faire heurter à un agent agresseur ou de tomber. Le port de matériels de protection comme le casque, le masque, le protège-tibia ou la genouillère limite les dégâts en cas de situation à risques.

Remèdes naturels

contusions arnica

Les produits à base d’arnica ont une vertu reconnue pour son action anti-inflammatoire, cicatrisante et à la guérison des ecchymoses. Ils s’utilisent sous forme de gel à usage local.

Les feuilles écrasées d’arnica peuvent aussi être appliquées directement sur le “bleu”.

contusions Immortelle

– L’immortelle (par exemple en huile essentielle d’immortelle) peut être un bon remède en cas de contusions.

Contusions Marron d'Inde

– Le marron d’Inde

Contusions Mélilot

– Le mélilot

contusions consoude

– La consoude

Publicité

Remèdes de grand-mère

Teinture d’arnica, infusion d’arnica, tisane de mélilot

Bons conseils

Ce qu’il ne faut pas faire lors d’une contusion c’est le massage, les applications chaudes et la prise d’aspirine ou de remèdes anticoagulants.

Dans quel cas emmener le patient chez un médecin?

Consultez un médecin si :

contusion consultez un médecin

– Les symptômes s’aggravent malgré les premiers soins.

– L’ecchymose ne s’efface pas après une semaine.

– Une plaie est en train de s’infecter.

– Les signes de gravité comme un trouble de la conscience, une pâleur, une hémorragie, une difficulté respiratoire, une douleur abdominale, une paralysie ou un déficit de la sensibilité de la peau apparaissent.

– La contusion se situe dans les zones sensibles (visage, articulations, tête) ou se répète sans raison apparente.

Comment traduit-on contusions dans d’autres langues ?
  • Anglais : contusions – bruises
  • Allemand : Prellungen
  • Italien : contusioni
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 11.12.2017