Accueil » Se soigner par les plantes médicinales » Basilic » Culture du basilic en pot

Culture du basilic en pot

Culture du basilic en pot
Le basilic ou basilic commun (Ocimum basilicum) peut être facilement cultivé en pot ou bac placé dans un jardin, un balcon ou en bord de fenêtre, mais il est important de connaître certains bons conseils pour bien prendre soin de cette plante délicate et sensible.

Publicité

Achat en pot, à diviser 
La plupart d’entre nous va acheter du basilic en pot dans le commerce. Le problème est que pour des raisons souvent de marketing le pot comprend plusieurs plants. Cette forte densité agréable à la vue n’est pas idéale pour le bon développement du basilic.
Une idée est de simplement partager en 4 le pot, laisser dans le pot de base 1 plant et replanter les 3 autres parties dans 3 nouveaux pots. L’idéal serait  en fait d’avoir un plant (chaque fois une tige) par pot. N’oubliez pas de mettre au fond du pot du gravier pour le drainage puis complétez avec de la terre ou terreau. Dans la vidéo ci-dessous, vous pourrez voir comment procéder.

Taille du pot et transplantation 
La taille du pot est importante. Il faut toujours que le pot soit en adéquation avec la taille du basilic. Par exemple si le basilic est petit, il faudra un petit pot qui permettra lors d’arrosage de faire en sorte que toute l’eau soit bien absorbée par la plante. Si le basilic devient grand avec des racines importantes, il faudra un pot plus grand. Cela signifie qu’il faudra transplanter le basilic, s’il se développe bien, toujours dans un pot plus grand.

Arrosage
Il faut arroser mais sans excès, c’est-à-dire de façon modérée. En été en pot ou bac il faut recommandé tous les jours ou chaque 2 jours un petit peu. Si le basilic se trouve en terre dans un jardin, en été on recommande d’arroser seulement tous les 10 jours et moins en cas d’importante période de pluies. Il est important que la terre puisse sécher entre chaque arrosage.

Soleil & Exposition 
Le basilic apprécie surtout la mi-ombre, le plein soleil n’est pas la meilleure solution.  Au contraire, l’ombre complète n’est pas du tout conseillée, car le basilic a besoin de plusieurs heures de soleil en exposition directe chaque jour, au moins 4 heures.

Température & Vent
Le basilic ne supporte pas bien le froid, en dessous de 12°C les feuilles jaunissent. Cette plante apprécie des températures plutôt élevées. Le basilic est aussi sensible au vent, c’est pourquoi il faut le mettre bien à l’abri.
Un bon truc pour cultiver le basilic au début du printemps lors de bouturage et surtout de semis est de rajouter un plastique (ex. bouteille en PET coupée en deux ou un simple film plastique en cas de semis) sur la plante ou semis pour augmenter la température. Car il faut savoir qu’en l’absence de racine par exemple lors de bouturage sans passer par un verre d’eau (lire ci-dessus) la plante n’arrive pas à absorber l’eau et a une tendance naturelle à sécher. La création d’une petite serre artificielle avec du plastique permet d’augmenter l’humidité de l’air. N’oubliez pas aussi de couper au maximum les feuilles lors de bouturage directement en terre, car les feuilles augmentent fortement l’évaporation naturelle de la plante.

Floraison & Taille
En Europe et Amérique du nord la floraison a lieu en général de juin à septembre. Il est conseillé de couper les fleurs (inflorescences) pour permettre aux feuilles d’être plus grandes et de bien se développer. Un basilic qui fleurit a tendance à se durcir (ex. tige) et parfois arrêter de produire de nouvelles feuilles. Il faut aussi savoir que si un basilic est exposé en plein soleil, il va produire plus de fleurs et moins de feuilles. Comme on l’a vu ci-dessous, privilégiez la mi-ombre.

Engrais (ex. humus, compost) 
Rajoutez un peu d’engrais de façon régulière (chaque mois si en pot, bac ou jardinière), si possible privilégiez les engrais d’origine organique ou bios comme l’humus liquide, le compost ou le purin végétal.
Le basilic a besoin d’un bon niveau d’engrais pour bien se développer. L’engrais amène de nombreux nutriments à la plante.

Bouturer le basilic (verre d’eau)
Bouturer en laissant s’enraciner dans un verre d’eau le basilic est une méthode souvent plus facile que par les semis. La plante développée par bouturage est un clone de la plante mère, on parle aussi de “multiplication asexuée” ou de “multiplication végétative”.

Tige et verre d’eau
Bouturer du basilic est très simple. Il suffit de couper avec un ciseau une tige en gardant seulement quelques feuilles en haut de la tige et de la faire tremper dans un petit verre d’eau en gardant les feuilles bien hors de l’eau. Laissez ce verre d’eau avec une bonne exposition au soleil pendant 2 à 3 semaines. Après 1 à 2 semaines, souvent déjà 5 à 7 jours, vous verrez que le basilic a déjà formé quelques racines.

Publicité

Transplanter 
Une fois que les racines sont grandes et bien développées, soit après 2 à 3 semaines, vous pouvez planter le basilic dans un petit pot, n’oubliez pas de mettre au fond du pot du gravier pour le drainage, complétez avec de la terre puis tout en haut mettez un peu de terreau (qui est riche en engrais). Après la mise en terre du basilic, vous pouvez rajouter surtout si c’est le début du printemps un plastique (ex. bouteille en PET coupée en deux) sur le basilic pour créer une petite serre artificielle. Par la suite vous pouvez le transplanter dans un pot plus grand, bac ou jardinière ou dans votre jardin.

Bouturer est très utile pour faire durer un plant de basilic pendant de nombreux mois voire années, car un plant de basilic a tendance à se solidifier et parfois former des feuilles avec un moins bon goût.

Culture du basilic toute l’année
Il est possible de cultiver du basilic toute l’année en intérieur notamment en le laissant derrière une fenêtre. La plante doit être bien exposée au soleil. De plus, il est important de mettre seulement un plant (une tige) par pot et de changer de pot pour un plus grand chaque fois que le basilic croît, c’est-à-dire transplanter chaque fois que c’est nécessaire. Vous pouvez bouturer (lire ci-dessus) la plante pour faire durer le basilic pendant des années. Selon nos informations, des jeunes feuilles de basilic (de seulement quelques mois) ont souvent un meilleur goût qu’un basilic qui a plus que plusieurs mois ou années.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez le basilic

Culture dans un jardin
Il est tout à fait possible de cultiver le basilic dans un jardin directement en terre, espacez toutefois bien les plantes pour que chacune se développe correctement. Arrosez aussi moins souvent (lire ci-dessus) qu’en pot ou bac.

Lire aussi : Mieux connaître le basilic – Culture des plantes médicinales dans votre jardin, conseils pratiques

basilique - plante medicinale

Crédits photos : Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch), Fotolia.com
Infographies : Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)
Lire ce dossier en espagnol : Cultivo de albahaca en macetas

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 16.07.2018