Accueil » Se soigner par les plantes médicinales » Cynorhodon (églantier)

Cynorhodon (églantier)

Résumé

Plante médicinale riche en vitamine C utilisée pour soigner et prévenir les refroidissements, se présente en général sous forme de tisanes (infusion).
Plante utilisée également en poudre pour soigner l’arthrose.

Publicité
Cynorhodon
Noms

Noms français : cynorhodon (nom en Suisse) ou cynorrhodon (nom en Suisse), églantier, églantine ou fruit d’églantier (nom en France), rosier des haies, “rode des chiens”, “gratte-cul”, “galantier”
Nom scientifique : Rosa canina L.
Le terme scientifique provient du grec kunorodon (kunos pour chien et rodon pour rose). Le terme français cynorhodon ressemble au terme grec. A l’époque le cynorhodon était utilisé lors de morsures de chiens.
Nom anglais : wild rose, Briar Rose
Nom allemand : Hagebutte, Hundsrose (Hunds-Rose)
Nom italien : rosa canina, rosa selvatica
Nom portugais : rosa canina

Famille

Rosaceae (Rosacées)

Constituants

– Vitamine C (en quantité importante, représente plus de 10% de la masse du fruit)
– Vitamines B
Tanins
Flavonoïdes
Mucilages
– Pectine

Parties utilisées

– Faux fruits d’églantier (cynorhodon), huile à base des graines

cynorrhodon-fruit-creapharma

Effets

– Action sur le système immunitaire grâce à la vitamine C, action anti-inflammatoire (effet de la poudre de cynorhodon), diurétique, fortifiant.

Indications

– Lors d’hypovitaminose C (le cynorhodon est riche en vitamine C), contre les refroidissements (effet préventif dû à la vitamine C).

Préparations utilisées : tisane (infusion) de cynorrhodon

Cynorhodon - contre l'arthrose– En cas de douleurs rhumatismales et plus particulièrement contre l’arthrose (l’effet serait prouvé par des études cliniques) ou en cas de mal de dos

Préparations utilisées : poudre ou capsules de cynorhodon

– Lors de cicatrices et de rides (en usage externe à base d’huile provenant des graines de l’églantier)

– En cas de calculs rénaux

Effets secondaires

Aucun connu (à notre avis)

Contre-indication

Aucune connue (à notre avis)

Interactions

Aucune connue (à notre avis)

Noms des préparations

En Suisse:
– En tisane dans la gamme *Sidroga® : Sidroga® contre les Refroidissements en vente en pharmacie. En vente en grandes surfaces sous forme de sachets pour faire des infusions de cynorhodon (notre photo).
– En poudre ou capsules dans Litozin®.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane de cynorhodon (infusion de cynorhodon) (contre les refroidissements ou l’hypovitaminose)

– Décoction de cynorhodon (contre les refroidissements)

– Vin de cynorhodon

– Sirop de cynorhodon

– Poudre de cynorhodon ou capsule de cynorhodon (contre l’arthrose, les maux de dos)

Cynorhodon– Teinture de cynorhodon (Recette : 4 grammes de faux fruits d’églantier dans 100 ml d’eau, chauffez à ébullition l’eau froide et les faux fruits, laissez encore bouillir 20 minutes après ébullition. Remède indiqué contre les refroidissements ou l’hypovitaminose)

– Confiture (si préparée à base de la pulpe, on peut trouver de la vitamine C dans la confiture)

– Teinture mère

Où pousse le cynorhodon ?

On peut trouver le cynorhodon en Europe (France, Suisse, Belgique) assez fréquemment dans la nature. L’églantier pousse aussi en Asie. Cet arbuste mesure en général entre 1 et 3 m. On peut le trouver en Europe notamment au bord des chemins. Dans les Alpes on peut trouver l’églantier jusqu’à une altitude d’environ 1600 m.
La floraison a lieu en Europe entre mai et juillet.  Cet arbuste peut vivre plusieurs années.

Quand récolter les baies de cynorhodon ?

On récolte les baies (fruits mûres) de cynorhodon en Europe en octobre et novembre. Le spécialiste suisse des plantes Claude Roggen recommande dans son livre paru en 2018 (voir références en bas du dossier) de couper en deux les baies récoltées, de retirer les graines et les poils, puis de les sécher à 45° environ. M. Roggen conseille ensuite de stocker le cynorhodon récolté dans des récipients non métalliques comme des sachets en étoffe ou des boîtes en carton.

Découvrez notre ebook : “30 arbres et arbustes avec des propriétés médicinales” – vous y trouverez l’églantier 

Remarques

– En Suisse, on appelle habituellement cynorhodon la plante entière d’églantier, en fait il s’agit d’un abus de langage ou d’helvétisme (un mot suisse), car le cynorhodon est en réalité le nom donné au faux fruit de l’églantier.
Toutefois, en France on parle plus souvent de tisane d’églantier, alors qu’en Suisse on parle de tisane de cynorhodon (en pensant à la tisane de la partie utilisée de l’églantier, c’est-à-dire le fruit).

Publicité

– En tisane ou en infusion les faux fruits de cynorhodon ou d’églantier sont de saveur très agréable, comment joindre l’utile à l’agréable.
La couleur rouge typique de la tisane de cynorhodon vendue surtout en pharmacie et dans les commerces ne provient pas du cynorhodon mais des fleurs d’hibiscus (Hibiscus sabdariffa ou fleurs de karkadé), qui sont en général rajoutées à la tisane de cynorhodon. La tisane d’églantier est naturellement de couleur jaune clair.

– Cette plante est très recommandée pendant les saisons froides en prévention ou en traitement des refroidissements et d’autres infections, notamment grâce à la teneur élevée en vitamine C. A utiliser par exemple sous forme de sirop.

– Remarquons finalement que c’est avec cette plante que les enfants farceurs peuvent faire de la poudre de poil à gratter et ennuyer jeunes ou moins jeunes. Ils utilisent notamment les graines poilues du cynorhodon qui ont un effet urticant.

– La tisane d’églantier n’est pas utile en cas d’arthrose, car les principes actifs sont détruits sous l’effet de la chaleur.

– La thérapie alternative des fleurs de Bach utilise cette plante (son nom est “Wild Rose”).

Découvrez notre ebook : “30 arbres et arbustes avec des propriétés médicinales” – vous y trouverez l’églantier 

Sources & Références :
Les secrets du Druide 2 (de Claude Roggen), éditions bois carré 2018.

Rédaction du dossier : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock

Dernière mise à jour du dossier : 
5 avril 2019

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.04.2019