Grenade

Résumé

Plante avec un important effet antioxydant qui peut prévenir des maladies cardiovasculaires et certains cancers, à utiliser sous forme de jus (plus efficace) ou de fruit.


Grenade
Noms

Noms français: grenade, pomme grenade, grenadier (nom de l’arbuste, la grenade étant le fruit du grenadier), grenadier commun
Nom scientifique: Punica granatum L.
Nom anglais: pomegranate (pomergranates)
Nom allemand: Granatapfel, Grenadine
Nom italien: melograno
Nom portugais: romã
Nom espagnol: grenada

Famille

Punicacées

Constituants

– Flavonoïdes (anthocyanines)
– Acide ellagique ou ellagitine (une fois dans l’intestin, cette molécule qu’on retrouve dans la grenade peut se transformer grâce à des bactéries intestinales en urolithine A. Cette molécule pourrait avoir une action anti-âge, comme l’a montré une étude de l’EPFL publiée en juillet 2016 dans la revue spécialisée Nature Medicine. L’étude réalisée sur 2 espèces animales, vers nématodes et rongeurs, devra encore être confirmée sur l’homme.)
– Tanins
– Glucides
– Vitamine C
– Calcium
Fer
– Etc.

Parties utilisées

– Graines (pépin et arilles) et membranes blanches qui entourent les graines, parfois les fleurs ou l’écorce (attention à la toxicité) sont utilisés pour leurs usages thérapeutiques.

Effets

– Antioxydant (pouvoir élevé), anti-inflammatoire, antiviral, astringent (surtout les fleurs de grenadier), anti-bactérien, effet sur l’activité sexuelle (la grenade fait monter le taux de testostérone de 24%, selon une étude anglaise), anti-âge (lire sous Constituants ci-dessus pour plus d’informations).

Indications

Pour les fruits du grenadier, soit la grenade (consommée en jus par ex.)
– Prévention de maladies cardiovasculaires comme l’athérosclérose, l’hypertension (mesure complémentaire et qui nécessite encore des études cliniques pour démontrer son usage pour cette indication). Prévention de certains cancers (dans ce cas aussi de nouvelles études cliniques doivent être réalisées) comme en cas de cancer du sein, de cancer de la prostate (réduirait la concentration de PSA et diminuerait la multiplication cellulaire) ou encore du cancer du côlon. Arthrite.
Pourrait avoir un effet positif sur l’activité sexuelle.
Pourrait avoir un effet anti-âge, comme l’a montré une étude de l’EPFL en Suisse publiée en juillet 2016 (lire sous Constituants ci-dessus pour plus d’informations).

Fleurs de grenadier
– Diarrhée

Effets secondaires

Aucun connu à notre avis.

Contre-indication

Aucune connue à notre avis.

Interactions

Aucune connue à notre avis.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Graines (avec les arilles) de grenade

– Jus de grenade (lire sous remarques également)

– Infusion des fleurs de grenade

– Gélules de grenade (prendre en général 2 à 3 gr de poudre de grenade par jour)

Grenade - Plante médicinale


Où pousse le grenadier ?

Le grenadier est un petit arbuste qui a pour origine l’Asie. Actuellement le grenadier pousse dans les pays chauds en particulier dans les régions tropicales et subtropicales.
Il existe des cultures importantes du grenadier en Californie, mais aussi en Inde et en Australie.

Remarques

– La grenade est un fruit avec un goût délicieux et qui peut s’avérer très bénéfique pour la santé de chacun. On utilise ses graines qu’on mange tel quel ou alors sous forme de jus de grenade pour garantir un effet antioxydant important, car on sait que le jus de grenade contient davantage de substances antioxydante que les pépins seuls (artilles et graines), parce que le jus est extrait du fruit entier avec les membranes blanches qui entourent les graines.
Il faut savoir que la grenade aurait un pouvoir antioxydant de trois fois supérieur au thé vert.
Grâce à son fort effet antioxydant le jus de grenade peut être recommandé par exemple en prévention de maladies cardiovasculaires et de certains cancers (voir sous indications ci-dessus).

– La ville de Grenade en Espagne doit son nom à cette plante.

– Dans le passé on fabriquait le célèbre sirop de “grenadine” avec le suc (jus) de grenadier. Actuellement ce sirop est produit par des produits de synthèse sans grenade.

– Dans la Bible, la grenade est mentionnée plusieurs fois, notamment dans l’Ancien Testament dans Cantique (Cantique Chap. 4 Vers. 3) où on peut lire: “Et tes tempes ressemblent à des moitiés de grenades dessous ton voile.” La preuve que les Juifs valorisaient cette plante il y a des milliers d’années. La grenade est aussi mentionnée dans l’art islamique. Les Anciens Égyptiens appréciaient également beaucoup ce fruit, que cela soit dans l’art ou dans la mythologie.

Sources (références) : EPFL – Crédits photos : Fotolia.com

Grenade - Punica granatum

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.07.2016

Thèmes