Publicité

Antihistaminiques (H2)

Les antihistaminiques H2 sont des médicaments utilisés comme antagoniste compétitif des récepteurs de l’histamine H2. Les antihistaminiques H2 portent aussi le nom de bloqueurs acide (en anglais : acid blokers) ou d’antagonistes des récepteurs H2.

Effets :
Les antihistaminiques H2 agissent au niveau des cellules pariétales de l’estomac pour diminuer sa sécrétion acide. A la différence des antiacides (ex. carbonate de calcium) qui neutralisent l’acidité gastrique, les antihistaminiques H2 réduisent la production d’acide dans l’estomac1. Par contre ils n’agissent pas aussi rapidement que les antiacides (en général environ 30 minutes pour avoir un effet), mais ils peuvent avoir une longue durée d’action (jusqu’à 12h, contre 4h ou moins pour les antiacides).
Les antihistaminiques H2 aident à soigner l’inflammation et la formation d’ulcères au niveau de l’oesophage en réduisant l’exposition des tissus à l’acidité.

Principales indications :
Brûlures d’estomac
Reflux gastro-oesophagien
– Ulcères gastriques et intestinaux
– Syndrome de Zollinger-Ellison

Prise :
Les antihistaminiques H2 peuvent notamment être pris avant un repas qui peut mener à des brûlures d’estomac.

Principales molécules des antihistaminiques H2 :
– Cimétidine (nom de marque aux Etats-Unis : Tagamet HB). La cimétidine était le premier antihistaminique H2 mis sur le marché.
– Ranitidine (nom de marque aux Etats-Unis : Zantac)
Famotidine (nom de marque aux Etats-Unis : Pepcid)
– Nizatidine (nom de marque aux Etats-Unis : Axid AR)
Remarque : en 2021 il n’existait en Suisse plus aucun antihistaminique H2. En raison des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), les antagonistes H2 ont perdu de leur importance, comme l’explique le site suisse en allemand Pharmawiki.ch.

Principaux effets secondaires :
Les principaux effets secondaires des antihistaminiques H2 sont des troubles digestifs (ex. diarrhée, constipation), des maux de tête, une bouche sèche, de la somnolence et des vertiges.

Interactions :
Certains antihistaminiques H2 peuvent mener à un risque élevé d’interactions, notamment la cimétidine.

Lire aussi : Antihistaminiques (H1)

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, The New York Times, Mayo Clinic.

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
26.08.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Livre en anglais : Mayo Clinic on Digestive Health, How to prevent and treat common stomach and gut problems, 4th edition, Sahil Khanna, M.B.B.B.S, 2020, Mayo Clinic

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 26.08.2021

Publicité