Publicité

Carbamazépine

La carbamazépine est une molécule avec des propriétés anticonvulsivantes, indiquée notamment contre l’épilepsie. Ce médicament est aussi utilisé contre des névralgies, lors de psychose maniaco-dépressive (trouble bipolaire) ou dans une thérapie de désintoxication alcoolique.

Publicité

Noms :
Carbamazépine, Carbamazepine (nom anglais), CBZ, Carbamazepinum PhEur
Code ATC : N03AF01

Molécule :
C15H12N2O

Effets :
La carbamazépine agit comme antiépileptique en stabilisant les membranes nerveuses surexcitées, inhibe les décharges répétées et diminue la propagation synaptique des impulsions excitatrices. Les effets sont attribués, entre autres, au blocage des canaux de sodium dans les cellules nerveuses1.

Indications :
Epilepsie
– Certaines affections des nerfs comme p.ex. la névralgie du trijumeau ou certaines affections psychiques (manie, psychose maniaco-dépressive)
– Lors de troubles apparaissant pendant les cures de désintoxication alcoolique

Effets secondaires :
Les principaux effets secondaires de la carbamazépine sont des nausées et vomissements, des vertiges, des troubles de la motricité (ataxie), de la somnolence, de l’épuisement, des réactions cutanées allergiques, des démangeaisons, de l’urticaire, une augmentation de l’enzyme hépatique ou une leucopénie. Pour la liste complète des effets secondaires, veuillez lire la notice d’emballage (ex. en Suisse Tégrétol®).

Contre-indications :
La carbamazépine est notamment contre-indiquée en cas d’hypersensibilité, de bloc AV, de dépression de la moelle osseuse, de porphyrie hépatique et en combinaison avec des inhibiteurs de la MAO2. Pour la liste complète des contre-indications, veuillez lire la notice d’emballage (ex. en Suisse Tégrétol®).

Interactions :
La carbamazépine est un substrat du CYP3A4 et un inducteur puissant du CYP3A4. Il peut s’en suivre des interactions médicamenteuses. Pour la liste complète des interactions, veuillez lire la notice d’emballage (ex. en Suisse Tégrétol®).

Formes galéniques :
La carbamazépine est disponible, en tout cas en Suisse, sous forme de comprimés, de comprimés retards, de suspension et de sirop.

Médicaments en Suisse (selon Compendium.ch, état en février 2022) :
Original :

Tégrétol®
Tégrétol CR® (forme retard)
Générique :
Timonil®/ – retard

Remarques :
– La carbamazépine est disponible en Suisse depuis 1963, sous le nom de marque de Tégrétol®, en 2022 il existait en Suisse un générique (Timonil®/ – retard).
– Le traitement à base de carbamazépine doit commencer par une faible dose et être augmenté progressivement. L’arrêt doit se faire de manière progressive, comme l’explique le site suisse Pharmawiki.ch.
Alternatives :
Lors d’épilepsie avec des crises focales les molécules suivantes sont des alternatives efficaces possibles à la carbamazépine : lévétiracétamlamotrigine, oxcarbazépine, gabapentine, lacosamide et topiramate.

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020)

Crédits photos :
Adobe Stock

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien suisse)

Dernière mise à jour : 
14.02.2022

Notes de bas de page et références :

  1. Site en allemand Pharmawiki.ch
  2. Site en allemand Pharmawiki.ch

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 14.02.2022
Publicité