Mycose des pieds (pieds d’athlète)

Résumé sur les mycoses

Résumé sur les mycosesLa mycose des pieds, également connue sous le nom de pieds d’athlète, est une maladie infectieuse courante causée principalement par des dermatophytes (Tinea pedis). Les zones les plus touchées sont les régions entre les doigts de pieds et sous les ongles (on parle dans ce cas aussi de mycoses des ongles).
Certaines personnes sont plus à risque de développer ce type de mycoses comme les diabétiques, celles ayant des problèmes circulatoires, les patients immunodéprimés ou les patients sous thérapie à base de cortisone ainsi que les athlètes.

Transmission
Transmission mycose des piedsLa transmission des mycoses peut se faire par contact direct entre personnes ainsi que par des animaux infectés en particulier dans un environnement contaminé comme les vestiaires, la zone autour de la piscine, un sauna, etc. L’utilisation d’objets (ex. coupe-ongles) et de vêtements d’une autre personne est aussi un moyen de transmission fréquent.


Les principaux symptômes des mycoses des pieds incluent une rougeur, une desquamation, une peau pâle, des démangeaisons et souvent des fissures.
Les personnes souffrant de cette maladie ont souvent aussi des mycoses présents dans d’autres régions du corps comme les mains, les ongles des doigts ou l’aine.

Comme il s’agit d’une maladie avec des signes caractéristiques, le diagnostic se fait surtout par une anamnèse (historique de la maladie) et par l’observation des symptômes. En cas de nécessité, il est possible de prélever un échantillon sur le lieu de la mycose et d’effectuer une détection des champignons au microscope.

Traitements
Traitement contre les mycosesLe traitement des mycoses des pieds est la plupart du temps réalisé par voie locale, c’est-à-dire en appliquant un antifongique topique (crème, pommade). Toutefois, dans les cas plus graves ou de résistance, un antifongique par voie orale (comprimé) peut être utilisé. On peut aussi associer les deux formes de traitement.
Certaines plantes médicinales peuvent être utilisées comme l’arbre à thé ou le calendula.

Plusieurs conseils de prévention peuvent aider à limiter l’apparition de ces mycoses comme bien sécher l’espace entre les orteils ou éviter de marcher pieds nus.

Résumé sous forme d’infographie :

Définition

Les mycoses des pieds ou pieds d’athlète (Tinea pedis) sont généralement causées par des dermatophytes, des champignons qui ont besoin d’un hôte (ici l’être humain) pour se développer.
Les mycoses se manifestent sur les pieds habituellement entre les orteils et sous les ongles (Voir aussi : mycoses des ongles)
Les mycoses se développent sur les couches supérieures de la peau et dans un environnement souvent humide et chaud. Il faut donc un ou plusieurs facteurs déclenchants pour favoriser la multiplication de ces champignons.

Définition des pieds d'athlèteLes personnes diabétiques ou celles présentant des problèmes de circulation, des sujets prenant des médicaments à base de cortisone et les sportifs (souvent suite à une transpiration importante) sont des personnes en général plus sensibles pour développer des mycoses. Toutefois, des personnes en parfaite santé peuvent aussi avoir des mycoses.

Le pied d’athlète est l’infection par dermatophyte la plus fréquente rencontrée dans le cabinet médical.

Epidémiologie

Aux Etats-Unis, le journal américain Prevention estimait en 2018  qu’environ 15% des Américains souffrent ou avaient déjà souffert de mycose des pieds (Athlete’s Foot en anglais).


Causes

Les dermatophytes provoquent en général les mycoses des pieds, il s’agit de champignons qui transmettent des spores. Celles-ci sont très résistantes à l’environnement.

Les mycoses des pieds peuvent aussi être provoquées par d’autres types de champignons comme des levures (sorte de Candida).

Facteurs favorisant l’apparition des mycoses des pieds

– Milieux humides: piscines, sauna, douches, etc.

– Pieds qui transpirent, ex. chaussure fermée en été ou qui laisse peu respirer

Blessures de la peau au niveau du pied

– Chaussures en matière synthétique comme le plastique

Cors

Diabète

– La prise de certains médicaments comme les antibiotiques

– Mauvaise circulation dans les extrémités

Transmission mycose des pieds
La transmission des mycoses des pieds peut se faire par contact direct entre personnes, par des animaux infectés ou dans un environnement contaminé comme les vestiaires, la zone autour de la piscine, un sauna, etc. L’utilisation d’objets comme des coupe-ongles et de vêtements d’une autre personne sont aussi des moyens de transmission fréquents.

Causes mycose des pieds

Personnes à risque

Certaines personnes sont plus sensibles à développer une mycose des pieds comme les diabétiques, celles ayant des problèmes circulatoires, les patients immunodéprimés, celles sous thérapie à base de cortisone ou encore les athlètes.

Symptômes

Des démangeaisons rouges apparaissent au début puis par la suite la peau devient plus grisâtre voire blanche et se met à peler.

Une sensation de picotement, démangeaison et de grattement lié à une douleur importante est souvent accompagnée lors de mycoses du pied aboutissant en général à des fissures.

Les personnes souffrant de mycoses des pieds ont souvent aussi des symptômes présents dans d’autres régions du corps comme les mains, les ongles (mycoses des ongles) ou l’aine.

Diagnostic

Le diagnostic des mycoses des pieds se fait surtout par une anamnèse (historique de la maladie) et par l’observation des symptômes. En cas de nécessité, il est possible de prélever un échantillon à partir de la mycose et d’effectuer une détection des champignons au microscope.

Relevons toutefois que les symptômes des mycoses des pieds peuvent parfois être confondus avec d’autres maladies comme par exemple le psoriasis.

Si la mycose dure plus qu’un mois, il est conseillé de consulter un médecin.

Traitements

Tout d’abord, relevons qu’il faut se montrer patient avant d’observer l’efficacité de ces médicaments.

Il existe différentes formes de médicaments pour soigner les mycoses des pieds comme des gels, des crèmes, des spray, des comprimés (souvent sous prescription médicale) ou des poudres (souvent conseillé si la personne transpire beaucoup des pieds).

Le traitement des mycoses des pieds est la plupart du temps effectué par voie locale, c’est-à-dire en appliquant un antifongique topique (crème, pommade). Toutefois, dans les cas plus graves ou de résistance, un antifongique par voie orale (comprimé) peut être utilisé. On peut aussi combiner les deux formes de traitement.

Les molécules utilisées contre la mycose des pieds sont :

– Les triazolés, des crèmes antimycosiques à appliquer plusieurs fois par jour, efficace après environ 1 mois de traitement.


– L’allylamine, en crème antimycosique à appliquer 1 fois par jour, efficace après 1 semaine de traitement.

Demandez également conseil à votre pharmacien, il dispose de nombreux médicaments pour soigner efficacement une mycose des pieds et pourra, le cas échéant, vous orienter vers un médecin (pour la mise en place d’une thérapie orale par exemple).

Plantes médicinales (phytothérapie)

Il existe des plantes médicinales permettant d’obtenir de bons résultats lors de mycose des pieds (pied d’athlète).

– L’arbre à thé (Tea tree), à utiliser sous forme externe (ne pas ingérer), en général sous forme de crème.

Phyto. lors des mycoses

– Le calendula (souci), à utiliser surtout sous forme de crème.

calendula phytothérapie mycoses

– La lavande, par exemple en huile essentielle

Lavande Plantes pour soigner les mycoses

– Le cèdre de l’Atlas, à utiliser en huile essentielle (voir remède à base de cèdre de l’Atlas).

cèdre de l'Atlas phytothérapie mycoses

– Le lapacho, à utiliser surtout sous forme de décoction.

lapacho phytothérapie mycoses

Remèdes naturels

Infusion de calendula (souci), décoction de lapacho, spray contre les mycoses, remède à base de cèdre de l’Atlas, huile à l’ailsolution contre les mycosespommade d’hydraste du Canada

Traitement alternatif : 
Des savons contenant 10% de sulfure agissent naturellement grâce à un effet antifongique. Commencez par bien sécher le pied puis saupoudrez ce savon directement sur le pied avec un peu de poudre antifongique.

Bon conseils

– Désinfectez bien la région où se trouve la mycose des pieds, appliquez ensuite des médicaments contre les mycoses, en général il s’agit de crèmes antimycosiques, vous pouvez également utiliser des remèdes à base de plante contre les mycoses (par ex. à base d’arbre à thé).

– Faites des bains de pieds, par exemple à base de permanganate de calcium (en vente en pharmacie).

– Utilisez de préférence des chaussures en cuir ou en toile. Evitez de porter des chaussures et chaussettes en matière synthétique. L’objectif est d’avoir des chaussures où l’air peut bien circuler, afin de réduire l’humidité des pieds.

– Utilisez éventuellement une poudre comme du talc pour bien sécher les pieds, pour limiter l’humidité (un facteur favorisant les mycoses).

Prévention

– Séchez bien l’espace entre vos orteils (surtout entre les 3ème et 5ème orteils), en effet c’est souvent à cet endroit que se développent les mycoses des pieds. Utilisez par exemple de la ouate déposée entre vos orteils pour bien assécher cet espace.

– Dans les endroits publics (douche, piscine) surtout dans des milieux humides, évitez de marcher pieds nus, portez par exemple des sandales.

Bons conseils mycose des pieds

– Lavez les habits (lessive à 60°C et plus) qui ont été en contact avec les mycoses, éventuellement utilisez un produit à lessive antifongique.

– Utilisez des habits (y.c. chaussures) qui laissent respirer le pied, en effet trop de transpiration favorise le développement des mycoses (dermatophytes). Vous pouvez par exemple utiliser un spray antifongique pour vos chaussures. Utilisez de préférence des chaussures en cuir. Evitez de porter des chaussures et chaussettes en matière synthétique et notamment en plastique.

– Portez des chaussettes, si possible en coton ou en laine. Si vous transpirez beaucoup, changez 2 fois par jour vos chaussettes, sinon 1 fois suffit. Portez des chaussures en cuir ou en toile, évitez les matières synthétiques.

– Il est conseillé d’avoir plusieurs pairs de chaussures et d’alterner chaque jour.

– Soignez bien l’hygiène et la qualité de la peau des pieds en utilisant des pommades spéciales ou en faisant une pédicure.

– N’utilisez pas les vêtements, équipements de sport, serviettes ou encore chaussures d’une autre personne.

– Désinfectez bien la région où se trouve la mycose des pieds, puis appliquez les médicaments contre les mycoses.

– Si vous souffrez de mycoses des pieds, mettez vos chaussettes avant les sous-vêtements (slip ou culotte) afin d’éviter toute contamination vers d’autres parties du corps, notamment les régions intimes.

– Faites attention aux blessures et aux cors, en effet cela peut favoriser l’entrée des dermatophytes et donc le développement de mycoses.

– Utilisez éventuellement une poudre comme du talc pour bien sécher les pieds, pour limiter l’humidité (un facteur favorisant les mycoses).

Sources & Références : 
Mayo Clinic, Prevention (magazine américain sur la santé)

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable de l’infographie).

Crédits photos : 
Fotolia.com

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Comment traduit-on la mycose des pieds dans d’autres langues ?
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.08.2018