Publicité

10 conseils pour soulager la toux nocturne

Beaucoup de facteurs comme la grippe, le rhume, la Covid-19, les maladies respiratoires, l’asthme, le tabac, les allergies ou certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent être à l’origine de la toux. Malheureusement, cette maladie peut affecter physiquement et socialement votre vie sans parler du fait qu’elle est généralement épuisante. Si, de plus, vous toussez la nuit, l’endormissement est plus difficile et le sommeil sera perturbé par les réveils fréquents. Pour mieux profiter d’un sommeil réparateur, voici 10 mesures que vous pouvez prendre selon que votre toux nocturne soit sèche ou grasse, c’est-à-dire productive, avec présence de mucosités ou de mucus provenant des poumons.

Publicité

10 conseils pour soulager la toux nocturne

1. Utilisez un expectorant

L’utilisation d’un expectorant vous permet d’éliminer une partie des mucus ou des mucosités dans la journée, surtout si vous avez une toux grasse. En effet, en fluidifiant le mucus, ce type de médicament vous aide à augmenter l’expulsion des mucosités de la trachée ou des bronches.

2. Prenez un antitussif

Si vous n’avez pas de problème de santé comme une hypertension artérielle par exemple, vous pouvez tenter de prendre un antitussif pour apaiser votre toux nocturne. Ce conseil peut aider à réduire le réflexe de la toux pendant le sommeil pour avoir une nuit plus apaisante. Les antitussifs antihistaminiques sont souvent recommandés si vous avez une toux sèche et irritante qui se manifeste la nuit en raison de leur effet sédatif, mais il convient de demander l’avis de votre médecin. Utilisez la plus faible dose d’antitussifs qui vous permet de bien vous reposer1. Concernant les enfants, l’American Academy of Pediatrics (AAP) recommande de ne pas administrer les médicaments en vente libre contre la toux et le rhume aux enfants de moins de 4 ans. Au-delà de cet âge, la prescription d’un professionnel de santé est préconisée.

3. Essayez la pastille contre la toux

La pastille est une forme de médicament qui ressemble souvent à un bonbon et qui sert à l’administration d’un ou de plusieurs principes actifs de médicament par voie orale. Elle est destinée à être sucée et à se dissoudre ou à se désagréger lentement dans la bouche afin d’agir. Les pastilles contre la toux sont disponibles en vente libre. Certaines sont médicamenteuses et contiennent des substances comme la benzocaïne, le menthol ou le phénol. D’autres sont à base d’extrait de miel ou de plantes comme la guimauve, le thym ou l’eucalyptus. Les pastilles visent à soulager la gorge irritée et peuvent selon le cas favoriser l’expectoration de mucosités épaisses, notamment si la toux est productive. Elles ont une action adoucissante et calmante. Si elles contiennent du menthol, elles peuvent aider à nettoyer les sinus.

4. Mettez un humidificateur dans la chambre

Essayez de maintenir l’humidité de la pièce entre 40 à 50% environ afin de soulager la toux. L’humidificateur d’air peut être utile autant pour une toux sèche qu’une toux grasse. Si la toux est provoquée par la poussière ou par des allergies, utilisez également un purificateur d’air pour les éliminer et assainir l’environnement.

5. Buvez des liquides chauds

Vous pouvez boire une tisane chaude ou simplement de l’eau tiède avec un peu de miel pour soulager la toux et aider les mucus à se détacher. Attention, il est conseillé de rester hydraté tout au long de la journée en buvant beaucoup. Cela favorise la fluidité du mucus2.

7. Préparez un spray nasal à l’eau salée

Pensez aussi à fluidifier les sécrétions en utilisant un spray nasal à base d’eau et de sel. Si vous sentez que votre gorge est asséchée ou douloureuse, vous pouvez faire un gargarisme avec de l’eau salée pour l’hydrater. Pour se faire, prenez un verre d’eau tiède et mélangez avec une cuillère à café de sel. En cas d’allergies, l’utilisation d’un décongestionnant peut aider. Il convient cependant de demander l’avis d’un médecin si vous souffrez d’hypertension artérielle.

8. Prenez une douche chaude

Un peu comme l’humidificateur d’air, une douche chaude prise avant de se coucher contribue à dégager les voies respiratoires. La chaleur et la vapeur peuvent avoir un effet vaso-dilatateur et vont vous aider à adoucir et à éliminer le mucus par le nez. En cas d’allergies, prendre une douche permet de se débarrasser des agents pathogènes avant de se coucher. Une autre astuce consiste à faire couler un peu la douche dans une salle de bain fermée et de rester dans la pièce pendant quelques minutes.

Publicité

9. Surélevez votre tête

Quand vous dormez, essayez de surélever la tête en ajoutant un autre oreiller par exemple. Cette position aide à empêcher les sécrétions de s’accumuler au fond de la gorge et à dégager la cage thoracique et les voies respiratoires. Il faut toutefois éviter de trop surélever les oreillers pour éviter les douleurs au cou. En cas de toux sèche, dormir sur le côté est conseillé pour limiter l’irritation. Il faut éviter dans tous les cas de dormir sur le dos pour ne pas aggraver l’écoulement post-nasal.

10. Faites des inhalations d’huiles essentielles

Il s’agit d’une alternative à utiliser avec prudence. Vous pouvez principalement utiliser l’huile d’eucalyptus pour ses propriétés anti-inflammatoires afin d’apaiser la congestion des sinus. L’huile de menthe poivrée qui contient du menthol peut aussi aider à déboucher le nez. Il est déconseillé d’utiliser les huiles essentielles chez les nourrissons et les jeunes enfants, les personnes subissant une intervention chirurgicale, l’huile d’eucalyptus pouvant par exemple affecter la glycémie pendant et après la chirurgie, et chez les personnes enceintes ou allaitantes. Outre l’inhalation, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle dans un diffuseur ou à l’eau de votre bain.

Références & Sources :
– American Academy of Pediatrics
– Cleveland Clinic
– Vidal.fr

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Date de dernière mise à jour du dossier :
07.11.2023

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2023 Pixabay

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Références scientifiques et bibliographie :

  1. Newsletter de la Mayo Clinic, Mayo Clinic Health Letter, page 3, édition de janvier 2022 parlant notamment de la pneumonie
  2. Selon un article publié sur le site de la Cleveland Clinic, consulté le 05 novembre 2023 et le lien marchait à cette date
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 07.11.2023
Publicité