Publicité

Coronavirus, le nombre de cas augmente en Afrique

Depuis son apparition en Chine en décembre 2019, la Covid-19 semblait avoir été plus clémente en Afrique, un continent chaud et ensoleillé pratiquement toute l’année. Bien que le nombre de cas et de décès reste peu élevé comparé à l’Occident, la propagation du virus est en phase d’inquiéter les autorités africaines qui tentent au mieux de la contenir avec des moyens souvent insuffisants pour élargir le nombre de tests ou prendre en charge les malades. Désormais, aucun des 54 pays du continent africain n’est épargné depuis qu’un premier cas de coronavirus a été identifié en février 2020 en Égypte.

Les pays les plus affectés

Coronavirus, le nombre de cas augmente en AfriqueParmi les pays africains les plus affectés par la pandémie figurent l’Afrique du Sud, avec 311’049 cas recensés, l’Égypte avec 84’843 cas, le Nigéria, qui compte plus de 34’259 cas au 16 juillet 2020 et le Ghana où 25’430 cas sont actuellement annoncés. D’autres pays comme l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Soudan ou le Kenya comptent plus de 10’000 cas, toujours à la date du 16 juillet. Même si la maladie évolue lentement en Afrique, l’OMS s’inquiète quant à la capacité du continent à y faire face compte tenu du manque de moyens et de ressources de nombreux pays où une grande partie de la population vit au jour le jour et aura du mal à respecter les restrictions et les gestes barrières préconisées pour endiguer la maladie.

Un nombre de décès peu élevé

Malgré l’augmentation du nombre de cas recensés qui dépasse actuellement les 600’000, le nombre de morts liés au coronavirus reste encore peu élevé dans le continent africain. Le bilan au 15 juillet 2020 fait état d’un peu plus de 13’000 décès. C’est l’Afrique du Sud qui compte le plus de personnes décédées avec un peu plus de 4’400 morts. L’Égypte affiche également un pourcentage assez élevé puisque parmi les 84’843 cas confirmés, près de 4’000 malades ont succombé à la maladie.

Près de 50% de guérisons

Sur les 600’000 cas enregistrés, près de 300’000 guérisons sont annoncées par le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine, ce qui semble assez positif. Cependant, certains analystes estiment que les chiffres annoncés sont éloignés de la réalité compte tenu de l’insuffisance des tests et du dispositif de suivi disponibles dans le continent africain. Outre un climat qui pourrait être propice au ralentissement de la propagation du virus, certains pays comme Madagascar annoncent la découverte d’un remède contre la Covid-19. Le président malgache a ainsi présenté un traitement, le Covid-Organics, qui est à base d’artémisia, une plante traditionnellement utilisée pour soigner le paludisme. À ce jour, ce traitement est utilisé dans la Grande-Île et quelques pays africains comme le Sénégal ou La Guinée Bissau qui en ont fait la commande. D’autres formes de ce traitement seraient actuellement en essai clinique.

Mise en place de mesures de restriction ciblées

L’ensemble des pays africains ont mis en place les mesures et gestes barrières appliquées dans les autres pays atteints de la Covid-19. Les frontières restent ainsi fermées, beaucoup de pays sont encore en confinement et certains comme Madagascar qui avait déjà entamé un déconfinement progressif des zones les plus touchées ont annoncé un réconfinement de ces régions, notamment celle Tananarive, la capitale, depuis le 05 juillet 2020, à cause de l’augmentation inquiétante du nombre de cas. C’est également le cas de certaines communes de l’Algérie comme la wilaya par exemple, reconfinée depuis le 09 juillet. Le port de masque est obligatoire dans l’ensemble du continent comme dans pratiquement tous les pays encore touchés par la Covid-19 et le transport public et les regroupements sont suspendus dans de nombreuses localités vulnérables où la maladie est fortement présente. Les mesures adoptées restent cependant assez ciblées à cause du manque de moyens. Dans l’Océan Indien, l’île Maurice fait figure de proue dans la mise en place de mesures strictes et efficaces. Depuis le début de la pandémie, 343 cas y ont été recensés, avec 10 décès et près de 330 guérisons. L’île a pratiquement vaincu la maladie et est en déconfinement total depuis le 15 juin. Ses frontières restent cependant fermées jusqu’au 31 août.

Références & Sources :
Sources : OMS, Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies), relecture par Xavier Gruffat (pharmacien)

Date de dernière mise à jour du dossier :
16.07.2020

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2020 Pixabay

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 16.07.2020