Publicité

Dépistage du cancer colorectal : 4 choses à savoir

Le dépistage constitue un moyen efficace pour prévenir le cancer colorectal. En effet, si les lésions bénignes sont détectées à temps, il est possible de prendre des mesures pour éviter qu’elles n’évoluent en cancer. Le dépistage consiste à chercher la présence de sang dans les selles afin de mettre en évidence l’existence de polypes ou d’adénomes. D’autres examens peuvent ensuite s’en suivre pour mieux cerner l’origine et la cause du saignement. Voici 4 choses à savoir sur l’importance du dépistage à un stade précoce du cancer colorectal.

1. Deuxième cause de décès lié au cancer

Le cancer colorectal n’est pas une maladie rare comme certains pourraient le penser. Il constitue, en effet, la deuxième cause de décès lié au cancer chez les hommes et les femmes réunis. Environ 1 femme sur 25 et 1 homme sur 23 aura un cancer colorectal1.

2. Touche de plus en plus les personnes de moins de 50 ans

Les taux de de cancer colorectal chez les personnes de moins de 50 ans ont doublé depuis 1990 2. Ce cancer peut ainsi apparaître chez les personnes plus jeunes. Chez les personnes de plus de 65 ans, les taux de diagnostic ont diminué, mais cela est probablement dû au dépistage plus précoce de ce cancer. En 2021, la recommandation a été mise à jour pour commencer le dépistage à 45 ans.

3. Le dépistage favorise la prévention

Dépistage du cancer colorectal : 4 choses à savoir

Le dépistage du cancer colorectal ne vise pas uniquement la détection d’une maladie qui s’est déjà développée, il aide également à prévenir ce cancer. Il faut savoir que la majorité des cancers colorectaux se développent à partir d’un polype, une petite excroissance précancéreuse dont la présence peut facilement être identifiée à l’aide de tests de dépistage par coloscopie. Les polypes peuvent être retirés lors d’une coloscopie pour éviter qu’ils ne se transforment en cancer.

4. Des facteurs de risque multiples

Bien que les antécédents familiaux soient considérés comme un facteur de risque important de développer un cancer colorectal, d’autres facteurs sont aussi significatifs. C’est le cas des maladies comme l’obésité, les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) ou l’hygiène de vie. Ainsi, une alimentation riche en viandes rouges ou encore la consommation d’alcool et de tabac peuvent augmenter le risque. Le dépistage est donc recommandé chez tous les adultes de plus de 45 ans quels que soient leurs antécédents familiaux.

Références & Sources :
Mayo clinic

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies).

Date de dernière mise à jour du dossier :
24.04.2023

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2023 Pixabay. Image d’illustration.

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Notes de bas de page et références :

  1. Article du site Mayo Clinic, datant du 29 mars 2023, Colorectal cancer myths and facts, site accédé par Creapharma.ch le 21 avril 2023
  2. Article du site Mayo Clinic, datant du 29 mars 2023, Colorectal cancer myths and facts, site accédé par Creapharma.ch le 21 avril 2023
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.05.2023
Publicité