Publicité

La consommation de nitrite serait associée à un risque accru de diabète de type 2 (étude)

La consommation de nitrites et de nitrates augmenterait le risque de diabète de type 2 selon une étude publiée le 17 janvier 2023 dans la revue PLOS Medicine (DOI : 10.1371/journal.pmed.1004149). De manière générale, ces additifs sont présents à l’état naturel dans l’eau et le sol et sont couramment ingérés à partir de l’eau potable et de sources alimentaires. Cependant, ils sont également utilisés comme additifs alimentaires pour augmenter la durée de conservation et sont présents dans plus de 15’000 produits alimentaires que l’on peut trouver au supermarché, notamment les viandes transformées. L’étude suggère ainsi d’examiner l’association entre l’exposition alimentaire aux nitrites et le risque de diabète de type 2.

Publicité

Analyse portant sur près de 104’168 participants

Certaines autorités de santé publique ont déjà préconisé de limiter l’utilisation des nitrites et des nitrates comme additifs alimentaires. Mais, le rôle des nitrites et nitrates alimentaires dans le dysfonctionnement métabolique et le diabète de type 2 chez l’homme reste inexploré. Afin d’étudier la relation entre l’exposition alimentaire aux nitrites/nitrates et le risque de diabète de type 2, les chercheurs ont consulté les données recueillies auprès de 104’168 participants à la cohorte prospective NutriNet-Santé.
L’étude NutriNet-Santé est une étude de cohorte continue, basée sur le web, lancée en 2009. Les participants âgés de 15 ans et plus s’inscrivent volontairement et déclarent eux-mêmes leurs antécédents médicaux, des données sociodémographiques, leur régime alimentaire, leur mode de vie et des informations sur leur santé. Les chercheurs ont utilisé l’exposition détaillée aux nitrites/nitrates, dérivée de plusieurs bases de données et sources, et ont ensuite développé des modèles statistiques pour analyser les informations sur l’alimentation rapportées par les participants ainsi que leur impact sur la santé.

La consommation de nitrite serait associée à un risque accru de diabète de type 2

Risque plus élevé de développer un diabète de type 2

Les chercheurs ont constaté que les participants de la cohorte NutriNet-Santé ayant déclaré une consommation plus élevée de nitrites dans l’ensemble et spécifiquement à partir d’additifs alimentaires et de sources non additives présentaient un risque plus élevé de développer un diabète de type 2. Il n’y avait pas d’association entre les nitrates et le risque de diabète de type 2, et les résultats n’ont pas permis de confirmer les avantages potentiels des nitrites ou des nitrates alimentaires en termes de protection contre le diabète de type 2.

Bien que des études supplémentaires restent nécessaires pour valider ces résultats, les auteurs pensent que cette étude fournit un nouvel élément de preuve dans le contexte des discussions actuelles concernant la nécessité d’une réduction de l’utilisation des additifs nitrites dans les viandes transformées par l’industrie alimentaire. Elle pourrait ainsi soutenir la nécessité d’une meilleure réglementation de la contamination des sols par les engrais. En attendant, plusieurs autorités de santé publique dans le monde recommandent déjà aux citoyens de limiter leur consommation d’aliments contenant des additifs controversés, dont le nitrite de sodium.

Moins de charcuterie pour limiter l’exposition ?

Dans un rapport publié le mardi 12 juillet 2022, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses)1 préconisait de consommer moins de 150 g de charcuterie par semaine pour limiter l’exposition aux nitrates et nitrites. Une alimentation variée et équilibrée, contenant au moins 5 portions de fruits et légumes par jour d’origine différente, aiderait également à ne pas dépasser les doses journalières admissibles (DJA). À noter que pour les nitrites, la DJA est évaluée à 0,07 mg/kg pc/jour par le groupe d’experts de l’EFSA (European Food Safety Authority)2

Références & Sources :
PLOS Medicine, EFSA Journal, Rapport de l’ANSES, publié le 12 juillet 2022

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Seheno Harinjato (rédactrice chez Creapharma.ch, responsable des infographies)

Date de dernière mise à jour du dossier :
19.01.2023

Crédits photos :
Creapharma.ch, Adobe Stock, © 2022 Pixabay. Image d’illustration.

Crédit infographie : 
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Notes de bas de page et références :

  1. Article publié sur le site de l’ANSES, accédé par Creapharma.ch le 19 janvier 2023 et le lien marchait à cette date
  2. Document publié sur le site de l’EFSA, accédé par Creapharma.ch le 19 janvier 2023 et le lien marchait à cette date
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 19.01.2023
Publicité