Publicité

Le nouveau régime méditerranéen amélioré fonctionne mieux qu’un régime faible en gras

SYDNEY – Un régime méditerranéen enrichi en produits laitiers pourrait améliorer considérablement la santé des personnes à risque de maladies cardiovasculaires – et c’est encore plus efficace qu’un régime faible en gras. Ces nouvelles recherches de l’Université d’Australie-Méridionale, ont été publiées dans le journal American Journal of Clinical Nutrition (DOI : 10.1093/ajcn/nqy207) le 24 janvier 2019.

Les maladies cardiovasculaires tuent chaque année 17,9 millions de personnes, soit 31 % des décès dans le monde. En Australie, c’est la principale cause de décès, touchant 4,2 millions d’Australiens et tuant un Australien toutes les 12 minutes. Les régimes à faible teneur en gras sont souvent recommandés comme appropriés pour ceux qui cherchent à réduire leurs facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. De même, le régime méditerranéen (MedDiet) s’est révélé très bénéfique pour la santé.

Le nouveau régime méditerranéen amélioré fonctionne mieux qu'un régime faible en grasRégime alimentaire le plus sain au monde ?
Dans cette étude UniSA, publiée par l’American Journal of Clinical Nutrition, les chercheurs ont comparé les bienfaits pour la santé d’un MedDiet supplémenté de deux à trois portions de produits laitiers par jour et d’un régime générique faible en gras.
Les résultats montrent que le MedDiet (MedDairy) supplémenté en produits laitiers a considérablement amélioré la tension artérielle, la fréquence cardiaque, le cholestérol, l’humeur et la fonction cognitive.
Alexandra Wade, doctorante, affirme que le nouveau régime MedDairy remet en question les perceptions populaires de ce qui est considéré comme sain.
« Le MedDiet est en train de gagner rapidement la réputation d’être le régime alimentaire le plus sain au monde et il est réputé pour améliorer la santé cardiovasculaire et cognitive », selon Mme Wade.

Nouveau MedDairy : plus efficace qu’un régime faible en gras

L’auteur de l’étude ajoute que « le MedDiet est plus riche en matières grasses, ce qui peut être dissuasif pour les personnes qui cherchent à adopter un régime alimentaire plus sain, surtout si elles ne font pas la différence entre les graisses saines et les graisses malsaines. En Australie, les régimes à faible teneur en gras sont souvent recommandés pour améliorer la santé cardiaque et ils sont encore perçus comme sains. Cette étude montre que le nouveau MedDairy fonctionne mieux qu’un régime générique faible en gras, assurant de meilleurs résultats de santé pour les personnes à risque de maladies cardiovasculaires ».

Il est important de noter que le régime MedDairy répond également aux besoins supplémentaires en calcium recommandés par les organismes de santé nationaux de l’Australie.

Un MedDiet typique comprend l’huile d’olive vierge extra, les fruits, les légumes, les noix, les graines, les légumineuses, les pains complets, les pâtes et les céréales, une consommation modérée de poisson et de vin rouge, et une faible consommation de viande rouge, d’aliments sucrés et transformés. Il comprend également 1 à 2 portions d’aliments laitiers (700 à 820 mg de calcium), ce qui représente moins de la moitié des produits laitiers recommandés par l’American Journal of Clinical Nutrition (NHMRC) pour les Australiens âgés.

Un régime méditerranéen pour une population non méditerranéenne

« Vivant en Australie, nous avons des besoins alimentaires différents, notamment un besoin accru de calcium pour nous protéger contre l’ostéoporose », explique Mme Wade. « Ces besoins ne sont pas satisfaits dans le MedDiet traditionnel, ce qui rend l’adoption difficile à long terme. Cette étude propose des options plus saines pour les Australiens en adaptant les nutriments dans le MedDiet pour répondre aux besoins d’une population non méditerranéenne. En Australie, les femmes jusqu’à 50 ans – et les hommes jusqu’à 70 ans – devraient consommer 1000 mg par jour de calcium par jour et 1300 mg par la suite, soit entre 3,5 et 4,5 portions par jour environ. Le nouveau régime MedDairy permet de consommer de trois à quatre portions de produits laitiers, ce qui signifie que les Australiens peuvent satisfaire de façon plus durable les apports nutritionnels quotidiens recommandés tout en conservant les avantages importants pour la santé offerts par le MedDiet ».

« En fin de compte, les gens veulent pouvoir profiter d’une alimentation colorée, savoureuse et nutritive. Et si vous faites partie des milliers de personnes qui cherchent à améliorer leur santé cardiovasculaire et cognitive, ne cherchez pas plus loin que le régime MedDairy ».

Le 31 janvier 2019. Par la rédaction de Creapharma.ch (supervision scientifique par Xavier Gruffat, pharmacien). Sources : Communiqué de presse de l’étude (en anglais). Référence : American Journal of Clinical Nutrition (DOI : 10.1093/ajcn/nqy207). Crédit photos : Adobe Stock

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)     Publicité Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 03.02.2019