5 raisons qui expliquent un retard des règles

Un retard des règles n’est pas toujours synonyme de grossesse. Il existe de nombreuses autres causes comme l’âge, la fatigue notamment physique, le stress ou une mauvaise alimentation qui peuvent perturber l’arrivée des règles. 


Cinq sports « bons pour le dos »1. L’excès d’activité physique
Quand l’organisme est hautement sollicité, il se met en position de défense. Le corps empêche ainsi l’ovulation d’avoir lieu en maintenant l’œstrogène à faible taux. C’est pour cela que les règles sont souvent retardées lorsque les sportifs de haut niveau s’entraînent intensivement en vue d’une compétition. Elles finissent par réapparaître lorsque la fatigue diminue.

2. Un trouble de l’alimentation ou changement de poids
Un trouble alimentaire peut être à l’origine du retard des règles. Si vous changez de régime alimentaire ou si votre alimentation est déséquilibrée et carencée, cela peut dérégler le cycle menstruel. Il est aussi courant d’avoir les règles en retard en cas de prise de poids ou de perte de poids importante. Il en est de même en cas d’anorexie ou de boulimie.

Résumé sur le stress3. Le stress
Un stress important provoque parfois une aménorrhée hypothalamique. En effet, c’est l’hypothalamus qui dicte la sécrétion des hormones qui régule les règles, or cette partie du cerveau est particulièrement sensible au stress. Si vous vivez une situation stressante comme la perte d’un être cher, la rupture amoureuse (chagrin d’amour), la perte d’un emploi, etc., les règles peuvent tarder à apparaître. Quand la situation stressante est dépassée, l’hypothalamus ne se sent plus « attaqué », la sécrétion des hormones régulant les règles revient à la normale et la menstruation n’est plus perturbée.

4. Les pathologies de l’ovaire et le dérèglement de la thyroïde
Certaines pathologies peuvent entraîner un trouble de la menstruation. C’est le cas, par exemple, du polykystose ovarienne ou syndrome de Stein-Leventhal (SOPK), qui mène à un déséquilibre hormonal, suite à un manque d’ovulation. Chez les personnes atteintes de ce syndrome, le taux d’œstrogène, de testostérone et de progestérone est altéré, ce qui peut conduire soit à une irrégularité des cycles, soit à leur arrêt total.
Le dérèglement de la thyroïde peut aussi provoquer un retard des règles. La glande thyroïde, située au niveau du cou, est le lieu qui permet au corps de fonctionner harmonieusement. Elle est, en effet, en relation avec la plupart des systèmes de notre corps. Un dérèglement de la thyroïde se manifeste souvent par une pousse de poils sur la poitrine et le visage, des problèmes de fertilité et la perte du poids. Une fois le déséquilibre thyroïdien soigné, le retard des règles se corrige de lui-même.

5. La contraception
Le retard des règles peut parfois s’expliquer par l’usage d’une contraception. Certaines pilules faiblement dosées et notamment la pilule du lendemain peuvent provoquer une absence de menstruation. Le même phénomène se produit aussi avec d’autres moyens de contraception comme le stérilet, les injections ou les implants. Cette absence des règles ne présente pas de danger particulier pour la santé. La menstruation revient d’elle-même après quelques mois.

Lire aussi : aménorrhée (absence de règles) règles douloureuses – test de grossesse


Le 5 octobre 2017. Par la rédaction de Creapharma.ch, supervision scientifique (Xavier Gruffat, pharmacien). Crédits photos : Fotolia.com

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.10.2017

Thèmes

Lire aussi :