Publicité

Sémaglutide : des doses plus élevées en prise orale améliorent le contrôle de la glycémie et surtout la perte de poids

Le sémaglutide est probablement la molécule la plus connue et célèbre en 2023. Cet agoniste des récepteurs du GLP-1 (aGLP-1) qui agit sur la glycémie et la perte de poids est surtout connu sous ses noms de marque comme Ozempic® et Wegovy®, vendus sous forme d’injections, et Rybelsus® disponible en comprimés. Tous ces médicaments ont été développés par le laboratoire danois Novo Nordisk. Une nouvelle a montré que le sémaglutide (en anglais : semaglutide) en prise orale (comprimé) administré une fois par jour à des doses plus élevées de 25 mg et 50 mg améliorait la régulation de la glycémie et surtout la perte de poids par rapport à la dose la plus faible de 14 mg. Actuellement le Rybelsus® est vendu, en tout cas en Suisse, aux dosages de 3 mg, 7 mg et 14 mg.

Publicité

Contrôle du diabète

Le diabète est une maladie évolutive qui affecte la capacité d’une personne à contrôler sa glycémie. Pour de nombreux patients, la maladie s’aggrave avec le temps et la glycémie devient de plus en plus difficile à gérer. Les aGLP-1, tels que le sémaglutide, ont permis aux patients de mieux contrôler leur glycémie.

Etude

Une équipe internationale de chercheurs ont présenté de nouveaux résultats concernant des formulations à doses plus élevées de sémaglutide oral. Leur étude a été publiée le 25 juin 2023 dans le prestigieux journal scientifique The Lancet (DOI : 10.1016/S0140-6736(23)01127-3). Leur étude a révélé que le sémaglutide administré une fois par jour par voie orale à raison de 25 milligrammes (mg) et de 50 mg parvenait mieux à réduire la glycémie et à favoriser la perte de poids que la dose la plus faible de 14 mg.

Surtout pour perdre du poids

“De faibles doses d’agonistes des récepteurs du GLP-1 (aGLP-1) sont très efficaces pour réduire l’A1C, c’est-à-dire le taux moyen de glucose dans le sang”, a déclaré Dr John Buse dans un communiqué de presse de l’étude. Il est notamment professeur de médecine à l’Université de Caroline du Nord (division  Verne S. Caviness) et a participé à cette étude. Le professeur poursuit : “En revanche, les doses les plus élevées sont vraiment efficaces pour la réduction du poids. En moyenne, les patients ont perdu 8 kg au dosage de 50 mg, soit près de deux fois plus que la perte de poids observée avec la dose la plus faible.” Cette nouvelle étude s’inscrit dans la lignée d’autres études qui préconisent l’utilisation d’agonistes du récepteur GLP-1 par voie orale pour le traitement de l’obésité.

Détail de l’étude

Au total, 1’606 participants, en moyenne des hommes âgés de 58,2 ans, ont participé au programme de phase 3 en vue de l’obtention de l’autorisation réglementaire. Pour être précis, il s’agissait d’un essai multicentrique, randomisé, de phase 3b. Les participants ont été répartis au hasard en trois groupes et ont été invités à prendre du sémaglutide par voie orale une fois par jour. Chaque groupe a pris une dose différente de sémaglutide, soit une dose de 14 mg, une dose de 25 mg ou une dose de 50 mg, pendant 52 semaines.

Effet sur glycémie

La glycémie est mesurée par un pourcentage, appelé hémoglobine glyquée (ou HbA1c). Selon l’American Diabetes Association, la plupart des adultes atteints de diabète doivent avoir un taux d’HbA1c inférieur à 7% pour être considérés comme sains. Tous les participants à l’étude avaient un taux d’HbA1c compris entre 8,0 % et 10,5 %. Les chercheurs ont constaté que ceux qui ont reçu les doses de 25 mg et 50 mg de sémaglutide oral étaient plus susceptibles d’atteindre l’objectif d’HbA1c de moins de 7,0%, par rapport à ceux qui ont pris 14 mg.

Effet sur perte de poids

Le sémaglutide entraîne également une perte de poids en supprimant l’appétit. À la fin des 52 semaines, les participants qui ont pris 50 mg de sémaglutide par voie orale avaient perdu, en moyenne, environ 8 kg (17,5 livres). Ceux qui avaient pris 25 mg et 14 mg ont perdu environ 7,2 kg (14,8 livres) et 4,5 kg (10 livres), respectivement.

Effets secondaires

Au cours de l’essai, les chercheurs ont noté les effets secondaires. L’effet secondaire le plus fréquent était la nausée, due à l’effet du médicament sur l’estomac. Certains participants, en particulier ceux qui ont pris les doses plus élevées de 25 mg et 50 mg, ont souffert de vomissements, de diarrhée ou de constipation.

Enorme marché

Selon un rapport de la grande banque américaine Morgan Stanley, les nouveaux médicaments contre l’obésité comme l’Ozempic® devraient générer un chiffre d’affaires annuel d’environ 54 milliards de dollars (USD) à partir de l’année 20301. Pendant l’année 2022, le chiffre d’affaires annuel global de l’Ozempic® développé par le laboratoire danois Novo Nordisk était de 8,5 milliards de dollars (USD).

Publicité

Le 27 juin 2023. Par Xavier Gruffat (Pharmacien). Sources : communiqué de presse de l’étude en anglais (via Eurekalert.org), Compendium.ch, dossier complet de Creapharma.ch sur le sémaglutide (références dans le dossier).

Références scientifiques et bibliographie :

  1. Magazine brésilien grand public avec un très fort tirage SUPERINTERESSANTE, édition de mai 2023
Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 27.06.2023
Publicité