Publicité

Accueil » Plantes médicinales » Reine-des-prés

Reine-des-prés

Résumé

Plante médicinale anti-inflammatoire et antalgique, utilisée lors de maladies rhumatismales, se présente souvent sous forme de comprimés ou en gélules.

Reine-des-prés - Filipendula ulmaria

Noms

Noms français : reine-des-prés, reine des prés, spirée ulmaire, ulmaire (nom plutôt ancien)
Nom scientifique : Filipendula ulmaria L.
Nom anglais : meadowsweet
Nom allemand : Mädesüss, Moor-Geissbart
Nom italien : olmaria
Nom portugais : filipêndula

Le terme Filipendulia du nom scientifique qui caractérise le genre signifie “fil” (Filum) et “pendant” (Pendulus), en référence aux bulbes qui pendent au niveau de la racine. Le nom de l’espèce (Ulmaria) est une référence aux formes des feuilles, celles-ci ressemblent à l’orme (le nom latin de l’orme est Ulmus).

Famille

Rosaceae (Rosacées)

Constituants/Principes actifs

– Flavonoïdes
– Dérivés salicylés (acide salicylique, lire davantage ci-dessous sous Remarques)
– Hétérosides
– Composés phénoliques
Huiles essentielles
Tanins

Parties utilisées

– Sommités fleuries et feuilles. Les fleurs contiennent une quantité importante d’huiles essentielles, flavonoïdes et tanins.

Effets

– Antalgique (antidouleur), anti-inflammatoire, fébrifuge, diurétique, anticellulite, antiacide gastrique, astringent, sudorifique, cicatrisant.

Indications

– Rhumatismes (chroniques) : arthrose, goutte

Acidité gastrique, cellulite, fièvre

– Parfois plante indiquée lors de troubles de la vessie et des reins

Effets secondaires

A dose élevée, des troubles gastriques peuvent apparaître. Veuillez lire la notice d’emballage.

Contre-indications

Allergie aux dérivés salicylés (aspirine), grossesse.

Interactions

Possible interaction avec d’autres médicaments, veuillez demander conseil à votre spécialiste.

Noms des préparations

En Suisse, en capsule dans Phytopharma® Reine des prés, dans Arkogélules® Reine des prés, en mélange dans d’autres préparations demandez conseil à votre spécialiste

Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane

– Gélule ou comprimé

– Compresses

– Teinture

– Teinture mère (posologie possible : 30 gouttes dans un peu d’eau à prendre 3 fois par jour avant les repas. Posologie recommandée par le droguiste fribourgeois Claude Roggen).

Reine-des-prés - Plante médicinale

Où pousse la reine-des-prés ?

La reine-des-prés pousse en Europe (par exemple dans les Alpes) et en Asie. Elle apprécie les milieux humides comme par exemple le long de cours d’eau. Cette plante est originaire d’Europe et de l’Ouest de l’Asie. La plante peut atteindre une hauteur de 1,5m dans certains cas. Il s’agit d’une plante vivace, c’est-à-dire qu’elle peut vivre plusieurs années.

Quand récolter la reine-des-prés ?

On récolte la reine-des-prés de préférence en été, au moment de la floraison. En Europe souvent de juin à août, voire septembre. Il s’agira d’éviter de faire sécher la reine-des-prés dans un conservant en métal.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez la reine-des-prés

Reine-des-prés

Remarques

Efficacité de la reine-des-prés : 
Selon un hors-série du magazine français Science & Vie sur les plantes médicinales paru en juillet 2020, l’efficacité des sommités fleuries de reine-des-prés contre les douleurs articulaires et les lombalgies est probable, mais pas prouvée par des études cliniques de grande qualité.

Développement de l’aspirine :
La reine-des-prés a mené avec le saule au développement de l’aspirine (ou Aspirine®), un célèbre médicament utilisé notamment contre les maux de tête, la fièvre et d’autres douleurs inflammatoires.
En effet, l’aspirine contient une molécule, l’acide acétylsalicylique, qu’on retrouve dans la reine-des-prés sous une forme non synthétisée (sans acétylation, soit l’acide salicylique). C’est pourquoi la reine-des-prés peut être utilisée avec succès dans le traitement des rhumatismes chroniques pour lutter contre la douleur et les inflammations.

Différences entre acide salicylique et acide acétylsalicylique (Aspirine) : 
Le rajout par synthèse chimique de la molécule acétyle à l’acide salicylique à la fin du 19ème sicèle a permis une amélioration de la tolérance en prise orale de l’acide acétylsalicylique1. De nos jours, l’acide salicylique (sans le rajout de l’acétyle) est surtout utilisé en usage externe pour son effet kératolytique par exemple lors de verrues mais peu en usage interne (ex. comprimé).

Lire aussi notre article : Mieux connaître la reine-des-prés

Rédaction de cette fiche : 
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma.ch)

Sources et Références (lire aussi tout en bas de page) : 
Littérature sur la phytothérapie, Science & Vie

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock, Creapharma.ch

Dernière mise à jour : 
05.08.2021

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez la reine-des-prés

Reine-des-prés - Filipendula ulmariaReine-des-prés

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Livre en allemand : Taschenatlas Pharmakologie (Atlas de poche de pharmacologie), Lutz Hein – Jens W. Fischer, 8ème édition (8. Auflage), Thieme, 2020 – Remarque : une édition de ce livre existe aussi en français mais souvent il y a un retard dans les différentes mises à jour (éditions).

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 19.08.2021

Publicité