Publicité

Accueil » Remèdes de grand-mère » Tisane de gingembre

Tisane de gingembre

Utilisation

Tisane de gingembre - RhumeLors de refroidissement ou de toux, rhume, de mal de gorge (surtout si vous rajoutez un peu de miel), vomissements et nausées (ex. en cas de grossesse ou pendant une chimiothérapie), mal des transports (cinétose), contre le mauvais cholestérol (LDL).

Publicité

Ingrédients

Pour une tasse de tisane de gingembre utilisez :
– 0,5 gr à 1 gr de racines séchées de gingembre (notre photo). Vous pouvez aussi couper 4 fines tranches de gingembre frais. N’oubliez pas de commencer par bien laver le gingembre, n’enlevez pas la peau de la racine de gingembre.
Pour certains spécialistes, il est préférable de râper (avec une simple râpe de cuisine) le gingembre plutôt que de le couper, car cela permet d’augmenter la surface d’exposition à l’eau chaude. Dans ce cas comptez par exemple 1 cuillère à café de gingembre frais râpé.

Gingembre - remèdes de grand-mère

– Environ 200 ml d’eau

– Miel (pour sucrer)

Autre recette possible (ex. contre mal de gorge) :

– 1 quart de cuillère à café de gingembre frais râpé.

– 1 bâton de cannelle (ou un/8ème de poudre de cannelle)

– 4 graines ou fruits de cardamome

– 1 clou de girofle entier

Préparation

– Chauffez l’eau à ébullition puis ajoutez cette eau bouillante aux racines séchées de gingembre (coupées ou de préférence même râpées). Si possible laisser infuser le gingembre dans une eau à 80°C ou 90°C, et pas à 100°C, donc soit vous laissez refroidir pendant 5 minutes une eau à 100°C avant de commencer l’infusion ou vous avez un appareil qui vous permet de chauffer l’eau à une certaine température (80°C environ). Le but est de travailler avec une eau qui n’est pas bouillante est d’éviter de détruire les gingérols, les principes actifs les plus importants du gingembre.
Rajoutez éventuellement avec les racines de gingembre 1 bâton de cannelle, 4 graines de cardamome et 1 clou de girofle entier.

– Laissez infuser une dizaine de minutes (afin d’obtenir une dose efficace en substances actives). Remarque : si vous utilisez du gingembre frais, laissez infuser plutôt 15 minutes que 10.

– Filtrez éventuellement.

– Rajoutez un peu de miel pour éventuellement sucrer.

Posologie

– Posologie adaptée pour chaque indication. Par exemple en cas de nausées, boire 1 tasse 3 fois par jour. En cas de rhume ou de toux, boire 1 tasse 1 à 3 fois par jour (matin, midi et soir).
– Si vous souffrez de mal des transports, vous pouvez boire une tisane de gingembre 3 à 4 h avant votre départ (lire aussi ci-dessous sous Remarques).
Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin pour une posologie plus personnalisée.

Contre-indications : 
Prise de médicaments contre l’hypertension, grossesse (par manque de test du gingembre lors de la grossesse), allaitement.

Remarques : 
– Les gingérols sont les principes actifs de la racine de gingembre responsables notamment pour l’effet anti-inflammatoire.
– Dans un hors-série datant de juillet 2020 du magazine français Science & Vie paru sur les plantes médicinales, qui a étudié l’efficacité de 77 plantes médicinales, la racine de gingembre était l’une des rares plantes avec une efficacité prouvée par des études cliniques, dans ce cas contre les nausées et vomissements liés au mal des transports, à la grossesse et à la chimiothérapie. Pour arriver à cette conclusion positive sur le gingembre, les journalistes de Science & Vie se sont notamment basés sur une méta-analyse (étude d’études) réalisée par des chercheurs sud-coréens publiée en janvier 2020 dans le journal Nutrients (DOI : 10.3390/nu12010157) prenant en compte 109 essais cliniques.
Il semble préférable selon certaines études analysées d’utiliser des extraits hydroalcooliques du gingembre, plutôt que des extraits réalisés à base d’eau.
– Le gingembre est une plante qui présente aussi des qualités prouvées pour prévenir et soigner les maux de voyage. Selon une étude clinique publiée en 1982 dans la revue The Lancet (Motion sickness, ginger, and psychophysics), la prise orale de poudre de rhizome de gingembre (940 mg) était plus efficace que le dimenhydrinate (100 mg), un antiémétique, dans la prévention des symptômes gastro-intestinaux de la cinétose (mal des transports). Les résultats de cette étude publiée en 1982 suggèrent que le gingembre n’agit pas au niveau du centre de vomissement, mais agit directement sur le tractus gastro-intestinal grâce à ses propriétés aromatiques, carminatives et absorbantes, grâce à l’augmentation de la motilité gastrique et l’absorption de toxines et acides.

Lire une autre recette à base de gingembre : tisane de gingembre au citron et miel

Lire aussi : dossier complet sur le gingembre – lire aussi : sirop de gingembretisane de cannelle

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Crédits photos :
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch), Adobe Stock

Sources :
Littérature sur la phytothérapie, magazine américain Prevention

Dernière mise à jour du dossier : 
01.12.2023

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.12.2023
Publicité