Publicité

Troubles de l’audition : les causes et conséquences

Publi-communiqué

Publicité

Troubles de l’audition : les causes et conséquencesLes troubles de l’audition peuvent survenir brutalement, ce qui nous alarme aussitôt, mais dans la plupart des cas, ils s’installent petit à petit. Parfois, c’est notre entourage qui en prend conscience avant nous.Pour connaître et appréhender les différents troubles auditifs, voyons quels en sont les symptômes, les causes et les conséquences et surtout quelles astuces peuvent nous redonner notre capacité auditive !

Quels sont les symptômes d’un trouble de l’audition

Si la perte brusque d’audition est facilement détectable, il n’en est pas de même pour une perte progressive de l’ouïe.

Si vous ou une personne de votre entourage, une amie, un enfant, un parent ou votre conjoint présentez l’un des symptômes suivants, il est indispensable de consulter rapidement un médecin ORL ou un audioprothésiste pour réaliser un test auditif afin de faire un bilan de la perte effective d’audition.

Chez l’enfant et le nourrisson :

– Bébé ne réagit pas à votre voix ni à un bruit brusque, il ne tourne pas la tête lorsque vous l’appelez.

– Votre enfant a des difficultés à parler. Il vous fait répéter et/ou fixe vos lèvres en fronçant les sourcils.

– Il présente des retards d’apprentissage et des difficultés scolaires.

– Son comportement change, il devient taciturne et des frayeurs envahissent ses nuits.

Chez l’adolescent et l’adulte :

– Votre adolescent met le volume de ses écouteurs à fond, ses résultats scolaires sont en baisse et il devient agressif.

– Pour les adultes, là aussi le volume sonore de la télévision ou de la radio est poussé à son maximum.

– Les conversations sont difficiles à suivre, surtout dans un environnement bruyant.

– Les bruits gênants ou la sonnerie du téléphone ne sont plus audibles.

Si vous constatez au moins un de ces symptômes, un dépistage est nécessaire, car pris à temps, la perte auditive peut être palliée par un appareil auditif ou un traitement approprié.

Troubles de l’audition : les causes et conséquences

Quelles sont les causes d’une perte auditive

Si 90 % des pertes auditives sont liées au vieillissement naturel de notre système auditif (on parle alors de presbyacousie), les 10 % restants peuvent être la cause de nombreux facteurs :

La surdité brutale : elle peut apparaître sans raison apparente et s’installer en moins de 24 heures. La perte brutale d’audition peut être liée à une tumeur du nerf acoustique (très rare), une déshydratation, des troubles de la tension et parfois à un virus comme celui de l’herpès. Elle est indolore et peut s’accompagner d’acouphènes ou de vertiges.

La surdité de perception : elle affecte la perception des vibrations sonores qui ne sont plus transformées en information et se localise dans l’oreille interne. Elle trouve sa cause suite à une exposition aux bruits intenses, à un traumatisme crânien, des infections virales comme des otites, une méningite ou les oreillons, mais aussi après la prise de certains médicaments.

La surdité de transmission : elle se localise dans le conduit auditif externe, le son n’est plus transmis correctement à l’oreille interne. Elle peut être causée par un bouchon de cérumen, une infection, une perforation du tympan, une malformation congénitale ou encore une dégénérescence des osselets.

La maladie de Ménière : cette pathologie entraîne une augmentation de la pression dans le labyrinthe. S’en suivent des nausées, des vertiges, des acouphènes et une perte de l’audition.

Quelles sont les conséquences d’un trouble auditif ?

Les conséquences d’une perte de l’audition sont nombreuses. Quel que soit leur âge, les personnes qui souffrent de troubles auditifs non pris en charge souffrent également de troubles sociaux, psychologiques et physiques.

Les conséquences d’un trouble de l’audition chez l’enfant et le nourrisson

Une déficience auditive entraîne un retard de langage, et qui dit langage, dit communication. Les enfants présentant des troubles auditifs dès leur plus jeune âge vont être exposés à des problèmes relationnels et comportementaux, ils ne sauront pas exprimer leurs émotions et seront incapables de gérer cette frustration.

Des conséquences physiques : maux de tête, acouphènes, pertes de l’équilibre, fatigue

Des conséquences psychologiques : retard du langage et de la parole, perte des repères, troubles du comportement (enfants agressifs, voire violents), difficultés d’apprentissage à l’école, perte de confiance en soi, dépression

Des conséquences sociales : isolement, rejet des autres à l’école…

Les conséquences d’un trouble de l’audition chez l’adolescent et l’adulte

Chez l’adolescent et l’adulte, les conséquences d’une déficience auditive les poussent souvent à l’isolement, c’est un handicap à part entière.

– Des conséquences physiques : fatigue, maux de tête, troubles de l’attention, stress, acouphènes…

– Des conséquences psychologiques : retard d’apprentissage à l’école pour les adolescents, difficulté à se concentrer, perte de confiance en soi, dépression…

– Des conséquences sociales : isolement, repli sur soi, difficulté à communiquer.

Quelles astuces existent pour remédier à une déficience auditive ?

Malheureusement, il n’existe pas d’astuces ni de remèdes de grand-mère pour guérir d’un trouble de l’audition. Lorsque vous subissez une perte de l’audition, elle est irréversible.

Toutefois, il existe des astuces préventives comme :

– Éviter le coton-tige qui favorise la formation de bouchons de cérumen.

– Mettre des bouchons d’oreilles lorsque vous allez à un concert, en discothèque, ou si vous travaillez dans un environ bruyant.

– Acheter un casque audio limité à 85 décibels pour vos enfants.

Mais la meilleure astuce consiste à se rendre très rapidement chez votre ORL ou chez un audioprothésiste comme Ideal Audition qui fera un bilan de votre perte auditive et qui vous indiquera la marche à suivre.

Selon la cause de votre trouble auditif, votre médecin ORL vous conseillera :

– Soit un traitement médicamenteux ;

– Soit une intervention chirurgicale (en cas d’otite séreuse notamment) ;

– Soit un appareillage auditif ;

– Soit, en dernier recours, la pose d’un implant cochléaire qui reste une opération lourde.

Et n’oubliez pas, plus vite votre trouble auditif est pris à temps et plus vite un traitement sera mis en place !

Le 3 février 2021. Par Ideal Audition. Crédit photo : Shutterstock


Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)     Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.02.2021

Publicité