Mauvaise haleine (halitose)

Résumé sur la mauvaise haleine

Résumé mauvaise haleine

La mauvaise haleine ou halitose est un problème qui touche de nombreuses personnes et peut se définir simplement comme toute odeur désagréable sentie pendant la respiration.
On estime que la moitié de la population peut souffrir occasionnellement de mauvaise haleine.

La cause principale, responsable pour 85 à 90% des cas, est la présence de bactéries au niveau de la cavité buccale et surtout de la langue. L’accumulation de cellules mortes dans la bouche est souvent à l’origine de la mauvaise haleine, notamment en cas de bouche sèche comme c’est le cas au réveil.
Certains facteurs peuvent aggraver ou déclencher la mauvaise haleine comme une mauvaise hygiène buccale, le tabac, le café, l’alcool ou la consommation de certains aliments (ail, fromage, oignon).

La meilleure thérapie de la mauvaise haleine consiste à améliorer son hygiène buccale, c’est-à-dire se brosser les dents 2 à 3 fois par jour, passer le fil dentaire au moins une fois par jour et surtout faire des bains de bouche, par exemple à base de chorhexidine (en vente en pharmacie). Il est aussi possible d’utiliser un racloir à langue, car la langue est une source importante de bactéries et cellules mortes. Lire aussisous: traitements et phytothérapie

thérapie mauvaise haleine

Il est toujours important de trouver la cause pour bien soigner la mauvaise haleine.

Dans certains cas, la mauvaise haleine peut être le symptôme d’une maladie parfois grave comme un diabète, un cancer, des troubles rénaux ou une cétose. Une personne qui souffre de mauvaise haleine, qui perdure sans que la cause soit clairement identifiée, devrait consulter un médecin ou dentiste.

En cas de mauvaise haleine, par exemple après un café ou une cigarette, il est conseillé de mâcher un chewing-gum à la menthe ou des feuilles fraîches du persil.

persil contre la mauvaise haleine

Un conseil important est de boire régulièrement pour diminuer la bouche sèche (cause fréquente de la mauvaise haleine).

Définition de la mauvaise haleine – Qu’est-ce que la mauvaise haleine ? – Halitose

Définition mauvaise haleine

La mauvaise haleine, appelée aussi halitose, se définit par une sensation de mauvais goût dans la bouche ou autrement dit n’importe quelle odeur désagréable sentie pendant la respiration.

Elle provoque une odeur désagréable, due la plupart du temps à la présence de certaines bactéries (type anaérobie – bactérie vivant sans oxygène) qui se déposent par exemple sur les papilles de la langue.

Ce problème affecte non seulement la personne concernée mais aussi son entourage.

Dans la plupart des cas, il s’agit toutefois d’un problème anodin, mais il se peut aussi dans de rares cas que le problème soit lié à une maladie (sinusite chronique,…).
Voir sous: causes de la mauvaise haleine

La mauvaise haleine à travers les époques
Il est intéressant de relever que la mauvaise haleine a de tout temps été un problème.
Dans le passé en Italie on conseillait d’utiliser du persil (toujours indiqué de nos jours en phytothérapie) pour soigner l’halitose alors qu’en Irak c’était plutôt les clous de girofle. En Europe et jusqu’au début du 18ème siècle on soignait même la mauvaise haleine avec des bains de bouche à base d’urine.

Statistiques sur la mauvaise haleine

Environ un tiers, voire jusqu’à la moitié de la population souffre parfois d’halitose (mauvaise haleine), une personne sur vingt en est chroniquement affectée.
[source : Société Suisse d’Odonto-stomatologie, juillet 2011]

Les hommes et les personnes de plus de 20 ans sont 3 fois plus touchés que les femmes et les personnes de moins de 20 ans.
Relevons aussi qu’avec l’âge en général la mauvaise haleine tend à augmenter.

Causes de la mauvaise haleine – Origines de la mauvaise haleine

La cause de la mauvaise haleine, dans 85 à 90% des cas, est la présence de bactéries dans la bouche et sur la surface de la langue.

On estime qu’il y aurait plus de 3’000 molécules différentes responsables de la mauvaise haleine, avec notamment des composés sulfurés volatils (CSV) et des cétones produits lors des processus de décomposition.

Une bouche sèche, par exemple au réveil ou après avoir fumé, peut provoquer une accumulation de cellules mortes. Celles-ci peuvent favoriser une mauvaise haleine.

Certains facteurs peuvent favoriser la mauvaise haleine, ce sont :

– une mauvaise hygiène buccale (cause très importante), principalement chez les personnes qui ne passent pas de fil dentaire (les bactéries peuvent s’accumuler dans l’espace inter-dentaire);

– une forte consommation de tabac, de café ou d’alcool;

– une consommation d’aliments à forte odeur, comme l’ail, l’oignon, les anchois, le fromage, la charcuterie, etc.

– une inflammation des gencives (gingivite) et les affections de la zone ORL en particulier;

– une maladie de l’appareil de soutien dentaire (parodontite);

– dentier sale;

– une langue recouverte d’un enduit;

– traitement dentaire inadéquat (ex. abcès);

– des caries;

– de l’acidité gastro-oesophagienne (remontée d’acide);

– le stress (par déshydratation) et l’anxiété;

– le diabète;

– le surpoids et l’obésité;

– cycle menstruel;

– une insuffisance rénale;

– des problèmes au niveau du foie: hépatite, cirrhose, insuffisance hépatique…

– certains cancers;

– troubles métaboliques;

– infections pulmonaires;

D’un autre côté, tout ce qui contribue à réduire la consommation de salive tend à sécher la bouche et provoque ainsi une mauvaise haleine tel que :

– respirer seulement par la bouche;

– l’absorption de certains médicaments (ex. antitussifs);

– le jeûne;

– avaler de la nourriture sans la mâcher (moins on mâche, moins on salive);

– vieillissement du corps (avec l’âge);

– infection de la gorge, des amygdales ou des sinus (sinusite chronique surtout), par exemple sous forme de mycose (muguet) ou encore d’une angine. Lire aussi ci-dessous;

– parler pendant beaucoup de temps.

Remarque: si au réveil nous avons toujours tendance à avoir une mauvaise haleine, c’est parce qu’on salive moins pendant la nuit.

Symptômes de la mauvaise haleine

Il est clair que les signes d’une mauvaise haleine sont évidents, et surtout pour l’entourage de la personne concernée :

  • L’air qui sort de la bouche et le nez sent mauvais.
  • Un mauvais goût qui persiste dans la bouche.
  • Les personnes avec qui vous parlez ont tendance
    à s’écarter.
  • Des gencives saignantes sont le signe d’une gingivite et donnent aussi une mauvaise haleine

Dans la plus grande partie des cas la personne atteinte de mauvaise haleine ne se rend pas compte, il est donc important que son entourage l’informe pour qu’elle puisse entreprendre un traitement.

Problème social
Une mauvaise haleine peut être un vrai problème au niveau social que cela soit professionnel (imaginez un vendeur ou agent immobilier avec une très mauvaise haleine, les clients vont s’en éloigner) ou privé (pour le ou la conjoint/e cela peut aussi provoquer des problèmes au niveau de la vie amoureuse).

Diagnostic – analyse mauvaise haleine
On sait qu’il existe sur le marché des appareils capables d’identifier la mauvaise haleine, comme des nez électroniques ou des analyseurs de substances volatiles, mais pour être honnête rien n’est comparable, selon nous, et pour le moment au sens olfactif humain.

Traitements pour soigner et apaiser la mauvaise haleine – Remède mauvaise haleine – Médicament mauvaise haleine

Traitements mauvaise haleine

Comme première mesure pour traiter la mauvaise haleine nous vous conseillons d’adopter une excellente hygiène buccale (bien se brosser les dents 2 à 3 fois par jour, passer le fil dentaire, faire un gargarisme dentaire) et faire un brossage régulier de la langue (lieu favori pour les bactéries, on estime que 60% des bactéries de la bouche se trouveraient sur la langue).
Avoir une bonne hygiène buccale permettrait de réduire de 50% la mauvaise haleine selon une étude.

– Comme médicament vous pouvez faire des gargarismes à base de chlorexidine (par ex. en Suisse Chlorhexamed®) ou avec le produit Meridol® Halitosis.

– Un point aussi important dans la thérapie est de trouver la cause exacte de la mauvaise haleine et d’ensuite essayer de limiter ou soigner cette cause (voir sous: causes mauvaise haleine).

D’autres compléments naturels ou conseils peuvent atténuer le problème, tels que :

– mâcher des chewing-gums à la menthe ou sucer des bonbons sans sucre à la menthe;

Menthe Remède mauvaise haleine

– prendre des bonbons ou chewing-gum à la chlorophylle, en vente en pharmacie ;

– mâcher des graines de fenouil ou du persil frais pour purifier l’haleine;

– boire en quantité de l’eau ou des infusions de menthe (poivrée ou verte), ceci dans le but de ne pas dessécher la bouche.

Remarques sur le traitement de la mauvaise haleine
– Dans certains cas (5 à 8%) la mauvaise haleine est la conséquence (symptôme) d’une autre maladie comme des troubles digestifs, une sinusite, un mal de gorge ou encore un diabète (lire sous: causes mauvaise haleine). Dans ce cas il faudra consulter un médecin qui soignera la maladie sous-jacente en question.

– Pour des problèmes dentaires (gingivite, caries, etc) il est bien entendu conseillé de consulter votre dentiste. Soigner ces problèmes va résoudre le problème de mauvaise haleine (pour autant que la cause soit au niveau dentaire).

– En cas de problème de bouche sèche chronique, le médecin ou dentiste pourra éventuellement vous prescrire de la salive artificielle ou des médicaments stimulant la salivation. On sait qu’une bouche sèche est une cause fréquente de la mauvaise haleine.

Traitements naturels contre la mauvaise haleine – Phytothérapie contre la mauvaise haleine

Les plantes médicinales ne permettent en général pas de soigner la cause, mais aident à limiter la mauvaise odeur, comme c’est le cas avec le persil par exemple.

Les plantes médicinales ci-dessous ont su montrer une efficacité pour lutter contre la mauvaise haleine.

– la menthe poivrée, à prendre en bonbon ou sous forme de chewing-gum;

menthe contre la mauvaise haleine

– le thé vert, à prendre sous forme de tisane ou en bonbons;

The vert contre la mauvaise haleine

– la badiane (anis étoilé), à prendre en suçant directement le fruit de badiane;

Badiane contre la mauvaise haleine

– le clou de girofle, à prendre en suçant directement les clous de girofle;

clou de girofle contre la mauvaise haleine

– le persil, mâcher les feuilles fraîches du persil. C’est un moyen qui permet d’améliorer pendant un certain temps la mauvaise haleine.

persil contre la mauvaise haleine

– le fenouil, à prendre sous forme de graine pour purifier l’haleine.

fenouil contre la mauvaise haleine

Remèdes de grand-mère mauvaise haleine

Vous pouvez également faire un gargarisme à base de bicarbonate de soude pour soigner la mauvaise haleine ou encore une décoction de menthe poivrée.

A essayer aussi : badiane (bonbon de)

Bons conseils pour soigner la mauvaise haleine – Comment avoir bonne haleine ?

Bons conseils mauvaise haleine

– Il est indispensable d’avoir une bonne hygiène buccale, brossez- vous les dents et la langue (par exemple en achetant un racloir à langue) au moins deux fois par jour et utilisez du fil dentaire. Il est aussi conseillé de se brosser les dents juste après avoir mangé.

– Evitez de consommer trop de café, d’alcool ou de tabac. Limitez aussi la prise d’aliments à forte odeur comme l’ail. Si vous deviez consommer ces produits ou aliments, n’oubliez pas de prendre ensuite un chewing-gum à la menthe, cela aide à saliver et la menthe agit contre la mauvaise haleine.

– Faites des gargarismes (voir aussi sous: traitement mauvaise haleine) le soir avant de dormir.

– Hydratez (boire, gargarisme, bain de bouche) le plus possible votre bouche. Vous pouvez également mâcher des chewing-gums qui ont le mérite de faire saliver. Boire beaucoup est très important pour prévenir la mauvaise haleine. Evitez de boire des boissons riches en caféine (café, cola) et de l’alcool.

bons conseils mauvaise haleine

– N’hésitez pas à utiliser des plantes médicinales pour soigner la mauvaise haleine, par exemple un bon truc consiste à sucer des fruits de badiane ou à mâcher des feuilles fraîches de persil.

– Mangez des aliments riches en fibres alimentaires (ex. salade).

– Si vous utilisez un dentier ou une prothèse dentaire (ex. bridges), lavez les régulièrement.

Comment traduit-on la mauvaise haleine dans d’autres langues ?
Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 02.07.2015

Thèmes