Abcès

Définition

L’abcès est une accumulation, bien délimitée, de pus au niveau de la peau. Ces pus se forment suite à une complication locale d’une infection bactérienne. L’abcès peut être superficiel ou chaud, c’est-à-dire qu’il y a des manifestations visibles de l’inflammation comme les rougeurs, la chaleur et les douleurs. Cependant, il peut aussi être profond, dans ce cas qualifié d’abcès froid, notamment lorsque la réaction inflammatoire apparaît plus lentement, de manière moins visible au début comme pour une tuberculose par exemple. Contrairement au furoncle qui se trouve à la surface du corps, l’abcès est enkysté dans une cavité sous-cutanée.

Publicité

Un abcès au niveau de la pulpe du doigt se nomme un panaris.

Causes

L’abcès est le résultat de l’action d’agents pathogènes comme les bactéries de type staphylocoques, pneumocoques ou streptocoques qui se transmettent par inoculation directe dans le tissu, par exemple par un objet contaminé. D’autres causes comme les virus, les parasites ou les corps étrangers peuvent aussi favoriser la surinfection bactérienne. De plus, il est possible que l’abcès survienne suite à une propagation à partir d’une infection de voisinage.

Symptômes

L’abcès évolue suivant 2 phases :

La phase inflammatoire : il s’agit de la première phase pendant laquelle le corps va se défendre et envoyer des signes comme l’œdème ou la congestion. En effet, les vaisseaux vont se dilater laissant passer un afflux de sang ainsi que des substances et des cellules. Si cette première réaction n’arrête pas l’inflammation, l’organisme va enclencher un nouveau processus qui aboutira à la deuxième phase.

La phase de collection : c’est à ce moment que les pus se forment et s’accumulent petit à petit dans une poche inflammatoire contenant les cellules détruites, les bactéries et des substances diverses. Le pus, de couleur généralement jaunâtre, s’épaissit, devient crémeux et peut diffuser une odeur désagréable ou prendre une couleur différente selon l’agent pathogène à l’origine de l’infection.

Une fistule peut se former à l’ouverture de l’abcès pour laisser le pus s’évacuer, mais il est possible pour des raisons thérapeutiques de provoquer l’évacuation par incision et drainage. La fistulation peut être située dans d’autres endroits ou cavités du corps.

L’abcès superficiel est assez facile à diagnostiquer grâce à des symptômes comme la rougeur, la douleur, la chaleur ou la fluctuation à maturité.

Publicité

S’il s’agit d’abcès profond, l’apparition des symptômes est plus lente. Une douleur locale caractérise la maladie ainsi que l’existence de signes plus généraux comme la fièvre, l’anorexie, l’amaigrissement et l’asthénie.

Même si ce sont la peau et l’appareil dentaire qui sont les plus couramment touchés par l’abcès, il peut atteindre tous les tissus et organes du corps, et ce, même les os.

Diagnostic

Le diagnostic de l’abcès se fait par examen clinique. S’il est profond, le recours à l’imagerie médicale peut être nécessaire. L’échographie offre également une alternative non invasive pour détecter les abcès touchant les tissus mous.

Pendant la consultation, le médecin prendra également soin de vérifier si la vaccination contre le tétanos est à jour avant de proposer un traitement adapté. L’hospitalisation est indiquée dans certains cas graves.

Complications

La complication la plus fréquente et la plus grave de l’abcès est la septicémie. Dans ce cas, les agents pathogènes se multiplient et se propagent dans le flux sanguin. Ce processus se déclenche à partir du moment où la défense du corps est vaincue et ne peut plus lutter contre les bactéries.

Traitements

AbcèsPour traiter l’abcès, il est nécessaire d’évacuer les pus par incision et drainage. L’incision est généralement indiquée lors de l’apparition de douleur et d’œdème importants qui ne permettent pas d’attendre la fluctuance à maturité. Une fois que la plaie est propre, nettoyée avec du savon ou à l’aide d’un antiseptique, il est recommandé d’y placer une mèche imbibée de Dakin et la remplacer tous les 2 jours jusqu’à ce que les sécrétions s’arrêtent. Laissez ensuite à l’air libre jusqu’à sa guérison définitive.

En cas d’asepsie, le recours à l’anesthésie locale est possible avant de procéder à l’incision et au drainage.

Antibiotiques
Pour compléter le traitement, la prise d’antibiotique pendant une semaine à 10 jours, selon la durée de cicatrisation, sera parfois prescrite par le médecin. Il pourra compléter le traitement par la prise d’antalgique et d’anti-inflammatoire non stéroïdien.

Il faut noter que certains abcès sans grande complication peuvent guérir sans besoin de traitement. Dans ce cas, les pus s’évacuent spontanément. Pour accélérer le processus de maturation, il est possible de mettre des compresses chaudes ou des compresses alcoolisées à 70°.

Quant aux médicaments antimicrobiens, ils sont indiqués dans le cas où l’abcès est :

– profond ;

– situé dans plusieurs endroits (abcès multiples) ;

– de grande taille (supérieur à 2 cm) ;

– situé à proximité d’une cellulite.

Bons conseils

Il est conseillé de :

– Bien nettoyer et désinfecter les plaies.

– Éviter que les pus entrent en contact avec d’autres plaies ou orifices.

– Maintenir une bonne hygiène corporelle au quotidien.

– Surélevez la zone infectée.

Lire aussi : furoncles, panaris

Sources & Références :
– Manuel MSD, CSS

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien), Seheno Harinjato

Date dernière mise à jour : 
28.11.2019

Crédits photos : 
Adobe Stock

Comment traduit-on le abcès dans d’autres langues ?
  • Anglais : Abscess
  • Allemand : Abszess
  • Italien : ascesso
  • Portugais: abcesso
  • Espagnol : absceso
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 28.11.2019