Publicité

Accueil » Plantes médicinales » Consoude

Consoude

Résumé

Plante médicinale utilisée pour son effet anti-inflammatoire lors de coups et de contusions, se présente souvent sous forme de gel. Attention, ne pas utiliser cette plante en usage interne (à avaler) à cause de risque d’intoxication au niveau du foie.

Noms

Noms français : consoude, grande consoude, consoude officinale, “herbe aux charpentiers”, “oreille d’âne”, “langue de vache”
Nom scientifique : Symphytum officinale L.
Nom anglais : Comfrey, Boneset, Bruisewort, Knitbone
Nom allemand : Wallwurz
Nom italien : Consolida, Consolida maggiore, Erba di San Lorenzo
Nom portugais : confrei
Nom espagnol : consuelda

Famille

Boraginacée (Boraginaceae)

Constituants

– Alcaloïdes : pyrrolizidine, allantoïne (dans la racine)
– Tanins
 Mucilages
Saponines

Parties utilisées

– Feuilles et surtout racines séchées (rhizomes séchés)

Effets

– Anti-inflammatoire, calmante, astringente, favorise la guérison de la blessure

Indications

En usage externe (pommade, gel) :
– Contusions, coups, foulures, blessures ou plaies (sans lésion, plaie non ouverte), arthrose, brûlures (douleurs des brûlures), maux de dos et notamment les lombalgies

Attention ne pas utiliser cette plante en usage interne (à avaler), car un risque d’intoxication existe. En effet, la consoude contient des alcaloïdes (pyrrolizidines) qui sont potentiellement toxiques pour le foie.

Effets secondaires

Aucun connu (à notre avis), comme pour toutes les plantes un risque potentiel allergique peut exister.

Contre-indication

Grossesse, allaitement, plaie saignante ou ouverte.

Interactions

Aucune connue (à notre avis).

Attention ne pas utiliser cette plante en usage interne (à avaler) car risque d’intoxication. En effet la consoude contient des alcaloïdes (pyrrolizidines) qui sont toxiques pour le foie.

Noms des préparations

En Suisse : dans Kytta® med Pommade de Consoude (pommade contre les rhumatismes), Gel de Consoude Alpinamed®, Dropa gel consoude, en pommade dans Traumalix dolo venactiv® de Drossapharm, etc.
Pour ces médicaments veuillez-lire la notice d’emballage.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Gel de consoude

– Cataplasme de consoude

– Pommade de consoude

– Macération de consoude

Consoude - Symphytum officinale

Où pousse la consoude ?

La consoude pousse en Europe et en Asie mais aussi en Amérique du Sud. En Europe, ce sont surtout dans les pays d’Europe centrale où trouve de la consoude à l’état sauvage, par exemple au bord des rivières.
La consoude se développe bien dans un endroit ensoleillé (plein soleil) mais aussi sur un sol humide.

Quand récolter la consoude (en Europe) ?

On récolte les feuilles surtout en été et automne, les racines peuvent être récoltées toute l’année.
Pour information, les fleurs qui ne sont pas utilisées en phytothérapie selon nos informations, apparaissent en mai et juin (parfois jusqu’en juillet).

Peut-on récolter cette plante dans la nature ?

Oui, on la trouve notamment dans les prairies et au bord de l’eau. La racine peut mesurer plus d’un mètre, souvent de 50 cm à 1 m.

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez la consoude

Remarques

– La consoude est une plante utilisée depuis très longtemps (déjà à l’époque des Grecs) pour soigner des blessures (non saignantes) après des coups ou des contusions.

– Au Moyen-Âge, la consoude était très utilisée notamment sous forme de cataplasme à base des feuilles ou racines pour lutter contre les entorses ou autres petites blessures. La plante était souvent cultivée dans les monastères.

– La consoude de Russie (Symphytum x uplandicum Nyman) est une autre espèce de consoude du genre Symphytum utilisée pour ses propriétés médicinales. Il s’agirait d’une hybridation de 2 espèces de consoude. Comme son nom l’indique, elle pousse en Russie mais aussi dans le nord et le centre de l’Europe.

Attention
Ne pas ingérer (usage interne) de la consoude, car un risque très important d’intoxication au niveau du foie existe. Des cas de décès ont déjà été rapporté.
En pommade il n’y a pas de risque, car les substances toxiques ne sont pas absorbées par la peau. A n’utiliser néanmoins, par mesure de précaution, que pour une durée restreinte (maximum 2 mois de traitement) puis faire une pause. Demandez conseil à votre pharmacien pour une posologie personnalisée et davantage d’informations sur cette plante.

– La bourrache est une plante qui ressemble à la consoude.

– En français, le nom consoude vient du latin consalidare et veut dire réparer (les os).

Sources : 
Littérature sur les plantes médicinales.

Dernière mise à jour de la page : 
16.04.2022

Rédaction : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

A lire : ebook “50 plantes médicinales à cultiver dans votre jardin”- vous y trouverez la consoude

Consoude - anti-inflammatoire lors de coups et contusions Consoude - Grande Consoude

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 16.04.2022
Publicité