Différences entre rhume de saison et rhume des foins (rhinite allergique)

rhume des foins, les yeux qui pleurent, dbut du printempsMême si théoriquement le printemps est déjà arrivé, le froid hivernal en tout cas pour certaines journées persiste encore en Europe et au Canada. Il est de ce fait souvent difficile de savoir s’il s’agit d’un rhume (de saison), typique de l’hiver, ou d’une rhinite saisonnière qui arrive avec l’arrivée des beaux jours. Une étude américaine (réalisée par Allegra-D) a montré que 65% des personnes interrogées ne savent pas faire la différence entre un rhume de saison et un rhume des foins (autre terme pour caractériser une rhinite allergique). Avant de détailler les symptômes, relevons que les causes de chaque forme de rhinite sont différentes, le rhume de saison est provoqué par de nombreux virus alors que le rhume des foins est causé par un allergène (dans ce cas des pollens).


Savoir s’il s’agit d’un rhume de saison ou allergique est important pour choisir ensuite le bon traitement. Tour d’horizon des différents symptômes.

Symptômes communs

Votre enfant saigne du nez ? Gestes simples…Avant de parler des différences, mentionnant les symptômes qui sont souvent identiques entre le rhume de saison et le rhume des foins : nez bouché (congestion nasale),  maux de gorge, yeux rouges (surtout un signe du rhume des foins), fatigue ou encore maux de tête.
Vous l’aurez compris, le nez bouché est par définition le symptôme principal d’un rhume autant de saison qu’allergique, néanmoins d’autres symptômes spécifiques à chaque maladie permettent souvent un diagnostic précis.

Symptômes spécifiques

Rhume (de saison)

– Le mucus qui s’écoule par le nez peut être jaune ou vert, un signe d’une infection. Cette couleur typique du rhume de saison n’apparaît en général pas au début des symptômes mais après quelques jours.

Fièvre possible, signe d’un refroidissement ou d’une grippe accompagnant un rhume de saison

– Pas d’éternuement

Rhume des foins (rhinite allergique)

– Le mucus est souvent de couleur clair, sans être coloré comme c’est le cas lors de rhume de saison. L’écoulement est souvent très liquide.

– Présence d’éternuements, signe d’une allergie. Le patient éternue souvent 2 à 3 fois de suite.

grippe rhume

– Les yeux sont irrités et rouges, ils se gonflent et se remplissent de larmes (signe d’une conjonctivite).

Apparition et durée des symptômes


Une autre différence intéressante concerne l’apparition et la durée des symptômes.

10 aliments et boissons pour lutter contre la fatigueLors de rhume de saison, les symptômes ont tendance à apparaître l’un après l’autre. C’est-à-dire le patient peut en premier ressentir de la fatigue, puis le nez se bouche, avoir de la fièvre, etc. Lors de rhume des foins les symptômes apparaissent ensemble et souvent de façon soudaine.

Un rhume de saison dure en général de 7 à 10 jours, par contre une rhinite allergique peut durer pendant toute une saison (ex. printemps), très souvent plus de 2 semaines.

Rappelons finalement que les antibiotiques sont inutiles dans le traitement de ces 2 maladies. Le rhume de saison est provoqué par des virus, or on sait que les antibiotiques agissent seulement contre les bactéries. En cas de rhume des foins, les antibiotiques n’auront également aucune efficacité.

Le 24 mars 2016. Par Xavier Gruffat (pharmacien). Photos: Fotolia.com

Lire aussi : dossier complet sur le rhume des foins, dossier sur le rhume, différences entre grippe et rhume (refroidissement)

Faites un quiz sur le rhume de saison

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.06.2016

Thèmes