Genièvre

Résumé

Plante médicinale utilisée en cas de problèmes digestifs, de troubles urinaires ou lors de rhumatismes, se présente souvent sous forme de tisane ou en teinture.

Publicité
Genièvre
Noms

Noms français : genièvre, baies de genièvre, genévrier, genévrier commun
Nom scientifique : Juniperus communis L. (en particulier la sous-espèce : Juniperus communis ssp. communis)
Nom anglais : Juniper
Nom allemand : Wacholder
Nom italien : ginepro
Nom portugais : zimbro

Famille

Cupressaceae (Cupressacées)

Constituants

– Huiles essentielles
– Flavonoïdes
– Pinène
– Terpènes
Tanins
– Sucres

Parties utilisées

– Baies (en latin : Juniperus fructus). Remarque: en botanique il s’agit précisément de cônes, et non de baies. Huile essentielle.

Effets

– Diurétique, anti-rhumatismal, carminatif (effet sur la digestion), apéritif, antiseptique, expectorant.

Indications

En usage interne :
– Dyspepsie, acidité gastrique, troubles de la digestion (crampes), inflammations des voies urinaires, calculs urinaires, mauvaise haleine

En usage externe :
– Rhumatismes (surtout à base d’huile essentielle, en friction), goutte (effet calmant sur les douleurs).

Effets secondaires

Attention lors de traitements prolongés avec cette plante, éventuellement divers problèmes rénaux peuvent apparaître. C’est pourquoi il est souvent conseillé d’utiliser cette pante sur une courte durée. Mais les baies comme aliment ne présentent pas ce danger.

Contre-indication

Grossesse (surtout huile essentielle), diverses maladies rénales (troubles rénaux et infections rénales).

Interactions

Aucune connue

Noms des préparations

En Suisse : dans Species diureticae, *Sidroga pour les Reins et la Vessie, dans des tisanes contre les rhumatismes.

* Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Tisane de genièvre

– Décoction de genièvre

– Extraits de genièvre

– Gélules de genièvre. La posologie habituelle est d’une gélule 3 fois par jour, une gélule contient en général 425 mg à 850 mg de baies de genièvre.

– Teinture de genièvre (pour l’usage externe), appelé aussi esprit de genièvre

Genièvre - en cas de dyspepsie, rhumatismes

Où pousse le genévrier ?

Le genévrier est un arbuste originaire de l’hémisphère nord, il pousse notamment à l’état sauvage en Amérique du nord, en Europe et en Asie. Cet arbre se développe bien dans des régions avec un hiver froid, comme c’est le cas au Canada, au Japon ou dans le nord de l’Europe. Le genévrier prend souvent la forme d’un buisson.
Cet arbre peut vivre jusqu’à 1000 ans. Il peut atteindre une hauteur comprise entre 30 cm et 1 m.

Quand récolter les baies de genièvre ?

En Europe, on récolte les baies de genièvre de septembre à novembre. Comme le rappelle le spécialiste des plantes médicinales Claude Roggen, il ne faut oublier de porter des gants lors de la récolte pour éviter de se faire piquer par les épines du genévrier.
La floraison a lieu en Europe d’avril à juin.

Découvrez notre ebook : “30 arbres et arbustes avec des propriétés médicinales” – vous y trouverez le genévrier 

Remarques

– Les Grecs et les Romains utilisaient déjà à l’époque les baies de genièvre en cas de rhumatisme contre les douleurs. Sur le continent américain, les Indiens d’Amérique du nord utilisaient cette plante lors de troubles urinaires comme les cystites.
Au Moyen Age, le genévrier était suspendu sous forme de branches aux portes des maisons pour éloigner les sorcières. Les baies étaient aussi utilisées contre la peste.

– Il existe plusieurs variétés du genévrier (Juniperus communis) avec notamment en Amérique du nord le Juniperus communis var. depressa et en Europe le Juniperus communis var. communis.

– La plupart des baies de genièvre utilisées en phytothérapie proviennent de la récolte des baies dans des pays de l’Europe de l’est.

– Les baies de genièvre sont de couleur bleue lorsqu’elles sont fraîches et prennent une couleur rouge lorsqu’elles sont séchées.

– Le genévrier appartient à la même famille (Cupressacées) que les cyprès ainsi que les thuyas.

Publicité

Découvrez notre ebook : “30 arbres et arbustes avec des propriétés médicinales” – vous y trouverez le genévrier 

Sources :
National Geographic, Livre de M. Claude Roggen : “Les secrets du druide”, Editions du Bois Carré, 2016.

Genièvre - Juniperus communisGenièvre - Plante médicinale
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.09.2018